Sains et saufs pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Dans le cadre de l’entente sectorielle bioalimentaire de la Montérégie, plusieurs acteurs étaient réunis aujourd’hui pour lancer le fruit de leurs efforts de maillage afin de lutter contre les pertes et le gaspillage alimentaires : la plateforme Sains et Saufs, qui vient officiellement d’être mise en ligne.

Ce nouvel outil numérique a été développé tout spécialement pour faire émerger, soutenir et promouvoir les initiatives de récupération et de valorisation alimentaire en Montérégie. Il a donc pour mission d’offrir un accès facile à l’information, en mettant de l’avant les actions et les gens qui s’y engagent au quotidien.

Rappelons qu’au printemps 2020, dans le contexte de la pandémie, certains partenaires de la Stratégie bioalimentaire Montérégie ont commencé à réfléchir à une façon de pouvoir répondre aux enjeux de surplus aux champs engendrés par un manque de main-d’œuvre et de sécurité alimentaire, accrus par la COVID-19. À l’origine, le projet régional de récupération des surplus agricoles visait à faciliter la mise en contact des producteurs avec des organismes communautaires dont la clientèle pourrait bénéficier des surplus, afin que ceux-ci soient récoltés directement dans les champs par des bénévoles. Le projet s’inspirait d’une initiative ponctuelle ayant vu le jour en Estrie, piloté par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et la Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie de l’Estrie. Après avoir évalué la situation et rencontré de nombreux acteurs du territoire, il s’est avéré qu’une solution plus structurante et durable devait être mise en place. De là est née l’idée de créer une plateforme Web.

« La mission du mouvement et de la plateforme Sains et Saufs peut contribuer à l’atteinte de certaines priorités du gouvernement, comme la réduction du gaspillage et des pertes alimentaires. Cette initiative régionale facilite le contact entre les producteurs agricoles, les organismes communautaires et les citoyens. Ce maillage s’avère souvent indispensable pour lutter contre l’insécurité alimentaire. Il convient aussi de souligner que ce projet permettra aux personnes plus vulnérables de notre société d’en profiter en ayant accès à des aliments locaux, frais et sains. J’invite les producteurs agricoles ainsi que tous les citoyens à visiter la plateforme et à y contribuer », a tenu à souligner André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

De son côté, Patrick Bousez, président de la Table de concertation régionale de la Montérégie, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Rivière-Beaudette a tenu à mentionner :

« La Stratégie bioalimentaire Montérégie, c’est le résultat d’une entente inédite entre une diversité d’acteurs institutionnels, rassemblés autour d’une vision commune d’un système alimentaire plus durable et résilient ».

Enfin, Jean-Claude Guérin, co-propriétaire de la ferme Maraîchers J.P.L. Guérin et Fils et président du syndicat local de l’UPA des Jardins-de-Napierville a souligné :

« En tant que producteurs agricoles, nous serons fiers de contribuer à faire une différence et de participer au mouvement Sains et Saufs. Grâce à cette nouvelle plateforme Web, nous pourrons repérer d’un seul coup d’œil sur la carte les organismes près de chez nous et redonner rapidement nos surplus agricoles. Un bel exemple concret de maillage entre les organismes et les producteurs! »

Pour tout savoir sur cette nouvelle initiative novatrice et rassembleuse qu’est le mouvement Sains et Saufs visant à créer un avenir plus vert et circulaire, consultez le sainsetsaufs.ca.

En terminant, précisons que l’entente sectorielle rassemble autour de la table une diversité de partenaires concernés par le secteur bioalimentaire, que sont la Direction régionale de la Montérégie du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, la Table intersectorielle régionale en saines habitudes de vie de la Montérégie, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, la Direction de la santé publique de la Montérégie, Tourisme Montérégie, la Fédération de l’UPA de la Montérégie, les 14 MRC de la Montérégie ainsi que l’agglomération de Longueuil. Le montant global de l’entente qui vient tout juste de se terminer totalisait un peu plus d’un million de dollars, échelonné sur trois ans. Une nouvelle entente triennale a été reconduite par les partenaires.


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Communautaire, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un bilan positif pour la Journée déchiquetage dans Vaudreuil-Soulanges Un bilan positif pour la Journée déchiquetage dans Vaudreuil-Soulanges
Retour de l’événement Ma bicyclette gratuite Retour de l’événement Ma bicyclette gratuite
Journée nationale de recrutement chez Desjardins Vaudreuil-Soulanges Journée nationale de recrutement chez Desjardins Vaudreuil-Soulanges
Recherché : secrétaire à temps plein sur une base temporaire Recherché : secrétaire à temps plein sur une base temporaire
La MRC de Vaudreuil-Soulanges rend hommage à Raymond Malo La MRC de Vaudreuil-Soulanges rend hommage à Raymond Malo

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.