Rio Tinto Alcan transformera son usine de Beauharnois

Investissement de 8,4 millions $

Daniel Grenier (Journal Saint-François – 24 février 2010)

Les autorités de Rio Tinto Alcan sont vraiment sérieuses dans leur démarche de maintenir un centre de coulée à Beauharnois puisqu’elles ont annoncé, la semaine dernière, un investissement de 8,4 millions $ (7,6 millions $ US) pour transformer l’usine, ce qui aura pour effet d’éviter la fermeture complète de l’établissement.

En entrevue téléphonique au JOURNAL, le directeur de l’usine, Marcel Veillette, a indiqué que le centre de coulée fonctionne actuellement avec une main-d’œuvre composée de 31 personnes réparties en 22 syndiqués et neuf cadres.

D’ici deux ans, six autres personnes s’ajouteront pour porter le nombre d’emplois à 37. L’investissement de l’entreprise sera réparti sur une période de trois ans et donnera une seconde vie à l’usine beauharlinoise après que celle-ci ait cessé ses activités d’électrolyse en avril dernier.

M. Veillette a mentionné que durant l’année 2009, environ 1 million $ a été dépensé en études, aménagement et ingénierie. En 2010, plus de 3 millions $ seront investis en ingénierie et travaux de toutes sortes alors que plus de 4 millions $ seront injectés en 2011.

L’usine produit désormais des petits lingots de fonderie d’aluminium de 14,7 kg. À la livraison, ils sont attachés en paquets de 64 lingots.

«C’est le même marché en partie, avec le métal en fusion et la refonte», soutient Marcel Veillette. L’usine utilise du métal froid pour la refonte de d’autres usines du groupe Rio Tinto Alcan. Les gueuses utilisées pèsent en moyenne 700 kg.

Grâce aux travaux de transformation, la production du centre de coulée passera de 30 000 à 60 000 tonnes métriques d’ici la fin de 2011.

L’industrie de l’automobile s’avère le client majeur de l’usine Rio Tinto Alcan de Beauharnois, principalement le constructeur automobile japonais Honda.

Acquisition du four de Montupet

La première étape des travaux de transformation consiste en la réception de métal en fusion, au printemps, ce qui portera la production à 45 000 tonnes métriques. Puis, un nouveau four de préchauffage sera installé d’ici le mois de septembre.

Entre-temps, des équipements désuets seront enlevés et différents travaux seront effectués. La surface d’entreposage de la partie gueuses sera réaménagée.

Il y aura également l’aménagement des autres bâtisses de salles de cuves pour l’entreposage de matériel en vrac.

D’autre part, Rio Tinto Alcan s’est portée acquéreur du four de l’usine Montupet de Rivière-Beaudette. Le coût de l’acquisition n’a pas été dévoilé.

Toutefois, le four ne sera pas installé avant l’automne 2011. C’est à ce moment que la capacité de production passera à 60 000 tonnes métriques.

«Le four de Montupet est déjà acheté. Nous allons le récupérer et le transformer selon nos besoins et nos standards et selon le respect des règles de sécurité en environnement. Nous allons ajouter un épurateur», révèle Marcel Veillette.

Par ailleurs, la santé-sécurité au travail demeurera au centre des préoccupations de la compagnie. «Notre priorité no 1 est de former nos employés de façon sécuritaire. Nous avons le support de l’organisation. En 2009, on s’est occupé de nos employés», soutient le directeur de l’usine.

Pour expliquer la baisse de rémunération des syndiqués de l’ordre de 35 %, Marcel Veillette explique qu’une étude de marché sur les coûts de la main-d’œuvre dans la région a été réalisée par Rio Tinto Alcan. Selon lui, la nouvelle échelle salariale (entre 21 $ et 23 $ l’heure) correspond davantage à la réalité économique régionale qu’un salaire de 35 $ l’heure.


Share
Posté dans: Beauharnois, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Fermeture de la route 338 à Saint-Zotique du 21 au 28 septembre Fermeture de la route 338 à Saint-Zotique du 21 au 28 septembre
Opération de sensibilisation contre les distractions au volant Opération de sensibilisation contre les distractions au volant
Une nouvelle bibliothèque pour l’école Omer-Séguin grâce à Desjardins Une nouvelle bibliothèque pour l’école Omer-Séguin grâce à Desjardins
Offre d’emploi : Concierge à l’aréna André-Richard de Beauharnois Offre d’emploi : Concierge à l’aréna André-Richard de Beauharnois
Opération de sensibilisation contre le cellulaire au volant à Beauharnois Opération de sensibilisation contre le cellulaire au volant à Beauharnois

Une réponse à "Rio Tinto Alcan transformera son usine de Beauharnois"

  1. Patrick David dit :

    Prenez note qu’aucun investissement n’a été fait à Beauharnois tel que promis lors de la fermeture des salles de cuves en 2010, et, surprise, voilà qu’en début d’octobre 2014 Rio Tinto annonce un investissement au Saguenay, à l’usine Dubuc, pour une lingottière comme à Beauharnois.
    Ils nous ont bien eu, et ils nous disent de ne pas s’inquiéter que ce n’est pas une usine de remplacement… Encore plus frustrant, ils nous ont baissé nos salaires, sur prétexte qu’on devenait une usine “de métaux secondaires et de recyclage”!!!!! mais rien n’a changé suite à la fermeture partielle de 2010, on a toujours continué d’être une usine de métal primaire et les clients sont restés les même. une enquète de votre part serait appréciée pour aider les employés.

    Merci

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.