Retrait du Canada du protocole de Kyoto – Un sabotage contre l’avenir de tous !*

À l’instar de plusieurs autres groupes écologistes québécois, canadiens et internationaux, l’organisme Châteauguois Héritage Saint‐Bernard critique vivement la décision du gouvernement conservateur de Stephen Harper, annoncée lundi dernier, de retirer le Canada du protocole de Kyoto.

Ce protocole international ralliant 192 pays constituait sans doute à ce jour l’entente la plus proche d’un consensus mondial sur les changements climatiques et la responsabilité environnementale.

Voilà que le Canada devient le premier signataire à tourner le dos à cette lueur d’espoir pour un avenir plus vert. Le pays rejoint ainsi la position des États‐Unis, son principal partenaire économique et par le fait même, l’un des très rares pays n’ayant pas ratifié le protocole de Kyoto.

Partout à travers le monde, cette annonce a suscité l’indignation et la critique. Plusieurs pays dont la Chine, la France et le Japon ont dénoncé cette décision. Le quotidien Le Devoir rapporte qu’en Allemagne, le très sérieux journal Financial Times Deutschland est même allé jusqu’à écrire qu’il faut bannir le Canada des futures discussions sur le climat parce qu’il ne respecte pas sa parole. Voilà une très belle image du Canada!

Il va sans dire qu’à la suite de cette décision, la réputation internationale du pays risque d’être salie. Malgré toutes les critiques essuyées par le Canada, le premier ministre ne bronche pas. M. Harper a même eu l’affront d’ajouter, mardi dernier aux Communes, que le traité ratifié par 192 pays sur 194 contenait des « cibles stupides ».

Dans un contexte où il devient urgent de réduire les émissions de gaz à effets de serre afin de maintenir le réchauffement planétaire sous le seuil critique de 2 °C, et ainsi de réduire les fougues de Mère Nature, le Canada s’isole et s’entête à prioriser l’économie et les profits à court terme, et ce, à n’importe quel prix! Faisant fi des réactions à l’échelle internationale et des nombreux prix « Fossile » remportés au fil des ans, le gouvernement conservateur semble préférer financer de manière substantielle l’industrie pétrolière des sables bitumineux de l’Alberta au détriment de l’environnement et de la lutte aux changements climatiques.

Sous prétexte notamment que le pays est prêt à négocier une nouvelle entente internationale incluant tous les pollueurs majeurs, dont la Chine et l’Inde, le ministre de l’Environnement Peter Kent a affirmé il y a quelques semaines que le protocole de Kyoto était chose du passé. Cette position va à l’encontre des efforts de plusieurs autres nations dans la lutte aux changements climatiques. Même la Chine, plus gros émetteur de gaz à effets de serre du monde, s’est ouverte à l’idée de réduire  considérablement ses émissions.

Le gouvernement fédéral semble vivre sur une autre planète et ne réalise pas l’urgence de la situation. Selon l’organisme Équiterre, le coût des crédits compensatoires qu’aurait dû débourser le Canada en reconduisant

Kyoto aurait été bien peu considérant que les changements climatiques engendreront des dépenses se situant entre 21 et 40 milliards de dollars par année en 2050, considérant données de la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie.

Devant le laxisme et l’inaction du gouvernement face à la lutte aux changements climatiques, Héritage Saint‐Bernard croit qu’il faut plus que jamais que la population se serre les coudes et manifeste son mécontentement au premier ministre.

La mobilisation des citoyens, des partis d’opposition, des groupes environnementaux et des opposants à cette décision aura sans doute pour effet d’envoyer un message clair à l’effet que le pays fait fausse route et qu’il faut agir dès maintenant. Notre organisme invite la population à écrire à son député fédéral et à s’impliquer dans le débat afin de faire entendre leur voix et créer un changement.

*Le titre a été inspiré par la déclaration du négociateur pour le climat de Tuvalu, un petit pays insulaire du Pacifique Sud, menacé par la montée du niveau des eaux.


Share
Posté dans: Communautaire, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des honneurs à l’international pour le nouveau film d’Alessandro Cassa Des honneurs à l’international pour le nouveau film d’Alessandro Cassa
Accord conclu pour faciliter l’implantation de Solargise à Valleyfield Accord conclu pour faciliter l’implantation de Solargise à Valleyfield
La collecte du bac brun passe aux deux semaines pour la saison hivernale La collecte du bac brun passe aux deux semaines pour la saison hivernale
Vaudreuil-Dorion soumettra une demande d’aide financière pour un complexe aquatique Vaudreuil-Dorion soumettra une demande d’aide financière pour un complexe aquatique
Un plan de déneigement pratique pour les citoyens de Valleyfield Un plan de déneigement pratique pour les citoyens de Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.