Récréotourisme – S’unir pour mieux développer

Dame-Manoir-Manoir-D_Youville-Luc_Lecuyer-Claude_Haineault-Nathalie_Simon-et-Walter_Letham-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Dans le but de mettre en valeur tout le potentiel récréotouristique du lac Saint-Louis, les maires des villes de Beauharnois, Châteauguay et Léry ont uni leurs efforts afin de créer un partenariat régional. Plusieurs projets communs découleront de cette union visant à faire découvrir à la population les richesses environnementales qui se trouvent sur notre territoire. La conférence de presse de cet après-midi (6 mai) avait d’ailleurs pour objectif de présenter la première activité qui se concrétisera cet été grâce à ce partenariat : les croisières-découvertes Châteauguay-Beauharnois.

La bonne nouvelle a été annoncée ce matin à la Salle du Moulin du Manoir d’Youville en présence de Luc L’écuyer, directeur général d’Héritage Saint-Bernard, ainsi que les élus Claude Haineault, Nathalie Simon et Walter Letham.

Navette-fluviale-Navark-Explorateur-Photo-courtoisie-Heritage-Saint-Bernard-publiee-par-INFOSuroit-com_Redécouvrir le lac Saint-Louis

Le premier projet de ce partenariat permettra aux participants de se réapproprier les trésors de chacune des municipalités participantes via une croisière à bord de l’Explorateur. On peut penser à la rivière Châteauguay, au lac Saint-Louis, aux Îles-de-la-Paix, à la centrale hydroélectrique ainsi qu’au canal de Beauharnois. Chacune des croisières sera suivie d’une expérience unique dans divers lieux clés du territoire, tels que le Musée québécois d’archéologie de la Pointe-du-Buisson, le bistro La Traite ou le restaurant Aux Goûts des Saisons.

« L’objectif du projet de croisière Châteauguay-Beauharnois est de faire découvrir certains attraits des deux villes tout en se réappropriant un des plus beaux fleuves au monde, le fleuve Saint-Laurent », a fait savoir Luc L’Écuyer. « Je pense que c’est une façon de susciter un sentiment d’appartenance à notre région, mais également la fierté pour ce qui est notre force en matière de beauté locale et régionale. On a beaucoup de trésors insoupçonnés. Je pense qu’avec ce partenariat-là, on va les mettre encore plus en valeur », a poursuivi Nathalie Simon.

Quatre croisières seront organisées au courant de l’année :

Samedi 14 juin :
Départ de Châteauguay à 11 h / retour à 18 h
Brunch à l’Hostellerie du Suroît suivi d’une balade archéologique animée et simulation de fouilles au Musée québécois d’archéologie de la Pointe-du-Buisson

Vendredi 18 juillet :
Départ de Beauharnois à 15 h / retour à 20 h
Balade historique sur l’île Saint-Bernard / apéro au bistro La Traite / Repas au Manoir D’Youville

Vendredi 15 août :
Départ de Châteauguay à 16 h / retour à 20 h 30
Visite du Marché public / Repas au bistro Café Délices ou Aux Goûts des Saisons

Samedi 20 septembre :
Départ de Beauharnois à 15 h / retour à 20 h
Autocueillette à l’Île Saint-Bernard / Apéro au Bistro La Traite / Repas au Manoir D’Youville

Chacune des croisières est au coût de 42 $ pour les adultes et de 20 $ pour les enfants de 4 à 12 ans, incluant l’activité, le repas et le pourboire. Les intéressés doivent réserver leur place en composant le 450 698-3133.

Un projet de piste cyclable à venir

« On peut déjà parler d’un projet qui nous tient à cœur aux trois, c’est-à-dire le projet de développement du tronçon cyclable le long du chemin Saint-Bernard, la route 132, reliant Châteauguay, Léry et Beauharnois et qui permettrait de faire une boucle avec la navette qui amène les gens de Montréal vers Châteauguay. Ensuite on pourrait se diriger vers Beauharnois en passant par Léry et se raccorder ensemble au réseau cyclable de la MRC de Beauharnois-Salaberry et, par le fait même, amener des cyclotouristes ici », a commenté Nathalie Simon.

Si l’on en croit les dires des élus lors de la conférence de presse, on peut s’attendre à toute une série d’activités visant à mettre en évidence les trésors de notre territoire. À suivre…

Quelques faits saillants sur la région

  • Il existe une passe migratoire qui permet à plus de 50 000 anguilles de franchir la centrale hydroélectrique de Beauharnois;
  • Chaque seconde, le volume d’eau qui traverse la centrale correspond au contenu de trois piscines olympiques;
  • Lorsqu’un navire est immobilisé aux écluses de Beauharnois, le sas se remplit ou se vide par gravité et non à l’aide de pompes;
  • Quand un sas se vide, c’est 91 millions de litres d’eau qui sont évacués en 9 minutes;
  • La rivière Châteauguay se nommait autrefois la rivière du Loup.

 ________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales, Roussillon, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Distillerie 3 Lacs répond à l’appel du CISSS de la Montérégie-Ouest Distillerie 3 Lacs répond à l’appel du CISSS de la Montérégie-Ouest
Retour du service gratuit d’effarouchement des oies pour les producteurs agricoles Retour du service gratuit d’effarouchement des oies pour les producteurs agricoles
A30 sans frais et travaux reportés au pont Mgr-Langlois A30 sans frais et travaux reportés au pont Mgr-Langlois
Pause de trois semaines aussi pour Héritage Saint-Bernard Pause de trois semaines aussi pour Héritage Saint-Bernard
Élections partielles reportées dans plusieurs municipalités Élections partielles reportées dans plusieurs municipalités

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.