Québec investit plus de 650 M$ dans le réseau routier montérégien

Christian Dubé, ministre responsable de la région de la Montérégie, était de passage aux bureaux campivallensiens du député de Beauharnois, Claude Reid, le 5 mars dernier pour faire l’annonce d’un investissement du Gouvernement du Québec de 654,9 millions de dollars d’ici 2022 dans 230 projets d’entretien et d’amélioration des réseaux routiers et maritimes de la Montérégie. Les différentes municipalités du Suroît recevront des sommes, notamment pour la réfection des autoroutes 20, 30 et 40, mais également pour les routes 132, 138, 201 et 202.

Le ministre responsable de la Montérégie Christian Dubé est venu faire l’annonce de l’investissement en compagnie de Hans Gruenwald Jr., maire de Rigaud (à droite), et de représentants du Ministère des Transports, soit Fadi Moubayed, directeur général de la région métropolitaine de Montréal, et Alain-Marc Dubé, directeur général de la Montérégie.

L’investissement du gouvernement représente 150 millions de dollars de plus que ce qui avait été annoncé l’an dernier.

« Le taux de désuétude de plus de 50 % du réseau routier québécois est la principale motivation derrière cette annonce, a expliqué M. Dubé. Nous devons renverser cette tendance en rehaussant les dépenses allouées au maintien des infrastructures. »

C’est pourquoi plus du 2/3 du montant total est utilisé afin d’effectuer l’entretien des chaussées et des structures, tels les ponts et viaducs. 172,6 millions de dollars serviront à des opérations de bonification, notamment au niveau de la sécurité, alors que 1,5 M$ seront alloués pour des projets maritimes et 4,7 M$ sont investis pour le maintien des structures et ponceaux situés sur des emprises ferroviaires abandonnées.

Des projets régionaux concrets

D’ici 2022, les résidents de plusieurs municipalités du Suroît verront donc des projets se réaliser. Parmi les plus importants, nous notons :

Vaudreuil-Soulanges

À Saint-Zotique, une dizaine de ponceaux de la route 338 seront reconstruits dans l’objectif de permettre un drainage efficace du secteur et d’assurer la pérennité des infrastructures routières. L’asphaltage de la route 338 entre la 34e avenue et le chemin du Fleuve est également prévu pour 2021-2022. Des opérations similaires auront lieu à Rigaud, alors que l’on procédera à la réfection de divers ponceaux, puis à l’asphaltage du chemin Haut-de-la-Chute.

La municipalité de Les Cèdres verra le pont d’étagement du chemin Saint-Féréol au-dessus de l’autoroute 20 reconstruit. À Vaudreuil-Dorion, la réparation du pont d’étagement de la montée Cadieux et la reconstruction du pont d’étagement du chemin des Chenaux, tous deux au-dessus de l’autoroute 40, sont prévus à l’agenda du gouvernement.

autoroute 40 Ouest Vaudreuil-Dorion sortie 36 travaux viaduc Chemin des Chenaux photo INFOSuroit

Pont d’étagement du chemin des Chenaux à Vaudreuil-Dorion

Haut-Saint-Laurent

Les plus grands investissements dans la MRC du Haut-Saint-Laurent se situent à Saint-Anicet, pour des travaux d’asphaltage de la route 132, puis à Godmanchester, dans le cadre de la réfection de la fondation du pont de Dewittville, sur la montée de Rockburn, au-dessus de la rivière Châteauguay, puis de l’asphaltage de la route 138.

Roussillon

À la Ville de la Châteauguay, l’installation de signaux sonores à deux intersections de la route 132 est prévue pour 2020-2021. De plus, la municipalité financera l’aménagement d’une nouvelle intersection au croisement de la route 132 et de la rue du Frère-Odilon.

Beauharnois-Salaberry

La MRC de Beauharnois-Salaberry accueillera deux projets majeurs sur son territoire, soit la stabilisation des berges sur la route 205 à Sainte-Martine et la reconstruction du pont Lavigueur à Saint-Urbain-Premier.

Quant à Salaberry-de-Valleyfield, la route 201, un dossier que le député de Beauharnois a pris sous son aile depuis le début de son mandat, fera l’objet de travaux pour sécuriser la route. En effet, son resurfaçage en direction nord, entre la rue Alexandre et la rivière Saint-Charles, est prévu pour cet été.

M. Alain-Marc Dubé, directeur général de la Montérégie pour le Ministère des Transports, a toutefois mentionné que la problématique des camions sur le boulevard Monseigneur-Langlois allait être traitée sous peu.

« Nous soumettrons nos recommandations au sous-ministre dans les prochains jours, a-t-il précisé. Il est important de trouver une solution à long terme. Nous ne voulons pas simplement déplacer le problème. »

M. Christian Dubé a finalement souligné que les projets annoncés ne sont qu’un début et que du travail devait être fait, notamment avec l’arrivée du REM, mais également en prévision de la période de dégel du printemps, qui a été particulièrement difficile pour plusieurs secteurs de la Montérégie l’an dernier. Par ailleurs, de nouvelles annonces dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) devraient être faites le mardi 10 mars prochain.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Châteauguay, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique, Roussillon, Transport, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Fermeture du pont Salaberry et détours à prévoir le 29 octobre Fermeture du pont Salaberry et détours à prévoir le 29 octobre
Emploi : préposé à la bibliothèque de Sainte-Martine Emploi : préposé à la bibliothèque de Sainte-Martine
Des conseils pour célébrer l’Halloween en toute sécurité Des conseils pour célébrer l’Halloween en toute sécurité
Les Soirées Communau-T du Haut-Saint-Laurent se poursuivent en ligne Les Soirées Communau-T du Haut-Saint-Laurent se poursuivent en ligne
Plusieurs postes disponibles à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield Plusieurs postes disponibles à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.