Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Quand soins palliatifs riment avec mourir dans la dignité

Julie_Anne_Lambert-maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-photo-INFOSuroit-com

Julie-Anne Lambert vous invite à découvrir l’univers de la Maison des soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges

(Marie-Ève Rochefort) – Lorsque l’on évoque les soins palliatifs, les premières choses qui nous viennent à l’esprit ne sont pas forcément positives ou réjouissantes.

Pourtant, il existe un endroit dans la région où les personnes en fin de vie sont traitées aux petits oignons et de façon à vivre leurs derniers jours dans la dignité et la sérénité, et ce, sans aucun frais. Il s’agit de la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges qu’INFOSuroit.com a visitée.

Un contact humain

Situé dans un secteur boisé de la Ville de Hudson, l’établissement offre une vue magnifique aux patients, mais également un service humain et attentionné. Rien à voir avec ces histoires d’horreur qui se déroulent dans certains CHSLD.

salon-maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-photo-INFOSuroit-com

Chaque patient a un accès privilégié à un décor extérieur splendide.

« Les gens viennent ici pour vivre et non pour mourir. On le ressent quand on entre dans la maison. L’ambiance n’est pas pesante, elle est gaie. On encourage nos patients à profiter de la vie », a commenté la directrice générale de l’établissement, Julie-Anne Lambert.

Il y aurait seulement 31 maisons de soins palliatifs dans tout le Québec. Celle de Vaudreuil-Soulanges propose 12 lits et, considérant la grandeur du territoire ciblé, on pourrait s’attendre à faire face à une longue liste d’attente pour y obtenir une place. Bien qu’il puisse y avoir des périodes plus achalandées que d’autres, il semblerait que ne soit pas le cas, en général, selon madame Lambert, principalement parce que les gens craignent les soins palliatifs.

«  Beaucoup de patients me disent qu’ils auraient dû venir plus tôt. Les gens ont peur de venir ici parce qu’on accueille des diagnostics laissant moins de trois mois. Une fois arrivés ici, ils réalisent toutefois qu’ils peuvent jouir d’une belle fin de vie et que la douleur est très bien gérée. C’est important que la communauté réalise qu’il ne faut pas avoir peur des soins palliatifs puisque c’est ce qui donne une dignité et une qualité de vie jusqu’à la fin », poursuit-elle.

Une place pour les proches aidants

salle-enfants-maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-photo-INFOSuroit-com

Une pièce a été aménagée spécialement pour les enfants en visite à la maison.

La Maison des soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges ne s’adresse pas qu’aux patients en fin de vie. Elle ouvre également ses portes aux proches aidants.

« On enlève beaucoup de stress aux proches aidants puisqu’on prend soin d’eux autant que des patients. Beaucoup de gens veulent pouvoir mourir à domicile, mais il est difficile d’aider un proche alité. Les proches aidants peuvent rester ici 24 h sur 24, 7 jours sur 7 », poursuit-elle.

Comme à la maison

chambre-maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-photo-INFOSuroit-com.jpgLa ligne directrice de la Maison des soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges est que le patient se sente comme chez lui. Il est d’ailleurs possible d’organiser des fêtes comme des mariages et des baptêmes et les pensionnaires peuvent apporter leurs animaux de compagnie et décorer leur chambre comme bon leur semble.

« On s’assure de plaire au prochain patient en s’informant de ses goûts afin de préparer la chambre à sa saveur. Chaque lit est recouvert d’une courtepointe et chaque chambre est munie d’une fenêtre montrant le jardin où il y a beaucoup de vie grâce aux animaux », comment madame Lambert.

Une fondation

cuisine-maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-photo-INFOSuroit-com

Plusieurs items composant la maison sont des dons. C’est le cas des chaises de la salle à manger.

Pour ceux qui se demandent d’où proviennent les fonds pour faire fonctionner l’établissement, puisque les soins sont offerts gratuitement, ils proviennent en partie du gouvernement, mais en majorité de la population.

« La Fondation de la Maison des soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges a besoin de 1,4 M$ de dollars annuellement pour offrir gratuitement des soins. Le gouvernement donne environ 68 000 $ par lit, le même montant depuis 5 ans, ce qui représente 38 % de notre budget. Il faut donc trouver le reste de la balance. 100 % des sous amassés vont aux patients », ajoute madame Lambert.

bain-maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-photo-INFOSuroit-com

La maison investit seulement dans ce qui rapporte directement aux patients, dont ce bain spécial.

D’ailleurs, pour s’assurer de fournir une expérience hors du commun aux patients, les dépenses sont réduites au maximum dans l’administration pour privilégier les malades. En effet, tout ce qui se trouve à l’étage administratif est de seconde main.

« Si ça n’aide pas le patient, on ne dépense pas. Lorsqu’on a des dépenses à faire, on essaie d’avoir des dons. On amasse beaucoup de sous grâce aux gens de l’extérieur qui organisent diverses activités, mais on bénéficie également de services et de dons autres que d’ordre financier. Toutes les idées sont bonnes pour nous aider », conclut-elle.

La Maison en quelques statistiques

  • La moyenne d’un séjour à l’établissement est de 18 jours;
  • Afin d’assurer des soins de qualité, on trouve un ratio d’une infirmière pour quatre patients;
  • La Maison coûte 5 751 $ par jour pour opérer;
  • Près de 250 bénévoles donnent l’équivalent de 24 600 heures de leur temps et expertise à la Maison des soins palliatifs de Vaudreuil-Soulages;
  • L’établissement couvre le territoire de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et des environs.

Maison-des-soins-palliatifs-Vaudreuil-Soulanges-jardin-exterieur-Photo-INFOSuroit-com

___________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Santé, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Dîner entre ciel et terre : quelques envolées encore disponibles Dîner entre ciel et terre : quelques envolées encore disponibles
Jeunes recherchés pour un projet de volontariat dans Vaudreuil-Soulanges Jeunes recherchés pour un projet de volontariat dans Vaudreuil-Soulanges
Le Centre du Partage donne au suivant : appui à la santé Le Centre du Partage donne au suivant : appui à la santé
Prendre soin des personnes de la petite enfance à la retraite Prendre soin des personnes de la petite enfance à la retraite

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.