Projet Éco-Bloc – Un projet rassembleur pour les jeunes

Lundi après-midi au Carrefour Jeunesse emploi Beauharnois-Salaberry, on a dressé le bilan du projet pilote Éco-Bloc et annoncé la poursuite de cette belle aventure jeunesse axée sur le développement durable. Le succès des Éco-Blocs est indéniables puisqu’au départ, les responsables avaient prévu fabriquer 500 bloc-notes de papier recyclé et les jeunes ont dépassé 3 000!

Les partenaires de la première heure étaient présents lundi. Aux côtés de Sébastien Maisonneuve, président du Carrefour Jeunesse emploi, on retrouvait Martine Boyer du Forum jeunesse Vallée-du-Haut-Saint-Laurent,  Denis Lapointe le maire de Salaberry-de-Valleyfield et président du CLD, Patrice Lemieux, coordonnateur environnement et matières résiduelles à la MRC Beauharnois-Salaberry, Esther Gélineau, intervenante au Carrefour Jeunesse emploi et coordonnatrice du projet Éco-Bloc, Marie-Thérèse Laganière participante et Maggy Hinse, conseillère en environnement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Le président du conseil d’administration du CJE, Sébastien Maisonneuve a rappelé l’historique de l’aventure en 2010 (lire ou relire INFOSuroit.com – Éco-Bloc un projet jeunesse novateur axé sur le développement durable). Il a souligné les partenariats qui ont aidé à la réalisation du projet pilote. Afin de bien faire sentir que le projet pilote va se poursuivre, il a précisé la performance des jeunes qui ont réalisé 3 000 Éco-Blocs alors que l’objectif initial était de 500! 900 ont déjà été vendus au coût de 2 $ l’unité. Tout l’argent ira pour les jeunes du Carrefour Jeunesse Emploi. Il y a même possibilité que des bourses soient attribuées.

M. Maisonneuve a aussi remercié la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et la MRC pour leur support, ainsi que la Recyclerie pour les locaux gratuits et pour son rôle de premier plan en tant que point de vente des Éco-Blocs. Le président du Carrefour Jeunesse emploi a mentionné l’aide de plusieurs entreprises et organismes qui fournissent le papier à recycler pour les Éco-Blocs. Il a salué notamment la CRÉ, le Forum jeunesse, la Commission scolaire Vallée-des-Tisserands, la SADC du Suroît-Sud, la CEZinc et les Avocats Rancourt, Legault et St-Onge. Tout un marché est donc en train de s’ouvrir pour les jeunes participants au programme.

La 2e phase de développement ajoutera la participation du CLD Beauharnois-Salaberry qui aidera à la préparation d’un plan d’affaires. Un stagiaire de la France s’ajoutera également. Intéressant, quand on sait que l’idée des Éco-Blocs a justement vu le jour en 1997 dans la région de Montpellier.

Pour Patrice Lemieux de la MRC Beauharnois-Salaberry, c’est le fait que l’objectif ait été dépassé 6 fois qui est impressionnant et qu’il y a désormais une trentaine de jeunes sensibilisés à l’environnement et à l’importance de recycler.

De nouveaux ambassadeurs écologiques ont vu le jour dans la région grâce au projet Éco-Blocs. Parmi eux, il y a Marie-Thérèse Laganière qui était présente lundi. Elle a dévoilé une maquette fait de produits recyclés et détaillé un tableau avec une série de thermomètres qui représentent les gains environnementaux reliés au programme. Plus il y a de bloc-notes assemblés, plus il y a des économies. Avec 3 000 Éco-Blocs, Marie-Thérèse Laganière et la coordonnatrice de projet Esther Gélineau, nous ont expliqué que la récupération de 0,78 tonnes de papier a permis d’épargner plus de 5 arbres, d’économiser 16 500 litres d’eau et d’éviter la consommation de 780 kWh.

Ce qui a fait dire à Maggy Hinse la conseillère en Environnement à Salaberry-de-Valleyfield que ce projet s’intègre parfaitement aux objectifs de Plan d’action en développement durable avec majeure en environnement (PADD-E) adopté par la Ville.

Pour sa part, le maire Denis Lapointe a salué l’implication de la jeunesse qui contribue ainsi au développement de toute la collectivité.

M. Lapointe a mentionné qu’en plus d’en apprendre sur l’environnement, les jeunes participants à l’aventure Éco-Bloc, sont en train de développer de l’entrepreneurship. Ils ne veulent pas seulement fabriquer et personnaliser des bloc-notes, ils veulent aussi les vendre et développent ainsi des relations d’affaires.

Le projet Éco-Bloc est simple et touche l’Écologie, l’Économie et le Social. Si vous voulez appuyer l’aventure des jeunes d’ici, contacter l’équipe du Carrefour Jeunesse emploi Beauharnois-Salaberry au 450-373-6767. L’organisme peut vous fournir des boîtes pour amasser du papier qui servira à la confection d’Éco-Blocs. On peut aussi vous vendre des bloc-notes. Tout ça au profit de jeunes d’ici.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Éducation, Environnement, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Hiver 2020 : une programmation diversifiée à la Cité des Arts et des Sports Hiver 2020 : une programmation diversifiée à la Cité des Arts et des Sports
Escouade Fugue, pour informer et outiller les jeunes, leurs parents et les intervenants Escouade Fugue, pour informer et outiller les jeunes, leurs parents et les intervenants
Fin du Taxibus de la MRC de Beauharnois-Salaberry le 1er janvier Fin du Taxibus de la MRC de Beauharnois-Salaberry le 1er janvier
Un don des Métallos au Service alimentaire communautaire Un don des Métallos au Service alimentaire communautaire
Un tout premier Festin de livres le 7 décembre à La Factrie Un tout premier Festin de livres le 7 décembre à La Factrie

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.