4,7 M$ pour le CSSS du Suroît et 19 lits supplémentaires

Yves-Bolduc-annonce-investissement-CSSS-du-Suroit-Photo-INFOSuroit-com_Poursuivant sa tournée dans la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr Yves Bolduc, a effectué cet après-midi (10 juillet), un arrêt à Salaberry-de-Valleyfield au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît pour confirmer des investissements financiers de 4,7 millions de dollars visant la réalisation de deux projets de travaux de réaménagement à l’Hôpital du Suroît.

Pour cette annonce, comme les deux précédentes dans la journée, M. Bolduc était en compagnie de la députée de Soulanges et whip en chef du gouvernement, Lucie Charlebois, et du président de l’Agence de la Santé et des Services sociaux de la Montérégie Richard Deschamps.

Francois-Rabeau-du-CSSS-du-Suroit-avec-Lucie-Charlebois-et-Yves-Bolduc-Photo-INFOSuroit-com_Selon le ministre de la Santé, les octrois financiers permettront au CSSS du Suroît, considéré par le gouvernement comme un joueur essentiel au niveau de la santé pour la Montérégie-Ouest, de se positionner comme tel avec la concrétisation de deux importants projets. Des investissements majeurs salués par les gens d’ici comme le directeur général du CSSS du Suroît François Rabeau et la députée de Soulanges Lucie Charlebois qui était tout sourire lors du point de presse.

Nicole-Marleau-Lucie-Charlebois-Yves-Bolduc-et-Richard-Deschamps-Photo-INFOSuroit-com_Il faut dire que la nouvelle est importante pour la population d’ici. Le premier projet vise l’aménagement des cliniques externes dans des locaux temporaires, pour la somme de 1,6 million de dollars.

Concrètement, ce chantier débouchera sur l’ajout de 19 lits supplémentaires, soit neuf en médecine et dix en chirurgie. Cette réalisation s’inscrit dans une vaste opération ciblée en Montérégie, visant à rapprocher l’offre de soins généraux et spécialisés des milieux de vie. Près de 60 millions de dollars seront investis en immobilier et en équipement médical spécialisé. Cette initiative s’échelonne sur quatre ans.

Le second projet annoncé pour l’Hôpital du Suroît consiste en l’installation d’un complexe modulaire de 3,1 millions de dollars. Le complexe de 650 mètres carrés découle d’un plan de transition plus large qui mènera à un vaste projet immobilier à même l’Hôpital du Suroît. Le projet permettra le réaménagement des blocs A et B existants et, par conséquent, l’amélioration de l’environnement des unités de soins, des laboratoires, de l’endoscopie, du service de stérilisations et de la dialyse rénale.

Ministre-de-la-sante-Yves-Bolduc-et-Francois-Rabeau-du-CSSS-du-Suroit-Photo-INFOSuroit-com_“Actuellement, de nombreux patients sont traités à Montréal, notamment au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et au Centre universitaire de santé McGill. Notre objectif est de rapatrier un bon volume d’activités médicales dans la région, permettant ainsi à la population d’avoir un meilleur accès à des soins et des services de qualité, et ce, plus près de leurs milieux de vie. Une fois les projets à terme, l’équipe médicale du CSSS du Suroît accueillera un plus grand nombre de patients et pratiquera, chaque année, encore plus d’interventions spécialisées” a expliqué le Dr Bolduc.

Assistance-point-de-presse-ministre-Yves-Bolduc-Photo-INFOSuroit-com_L’annonce de cet après-midi (10 juillet) est d’une grande importance pour tout le Suroît et les actuels utilisateurs de l’hôpital. Cela explique probablement le grand nombre de personnes présentes au point de presse.

On voit que la santé est vraiment une des préoccupations de la population. Il va de soi que parmi les gens qui assistaient à l’annonce du ministre Bolduc, il y avait de nombreux représentants du milieu de la santé et du CSSS du Suroît, dont la présidente du conseil d’administration Nicole Marleau qui avait une place de choix à l’avant avec les intervenants. Dans l’assistance, il y avait entre autres le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe, le président de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, Michel Duchesne, ainsi que plusieurs représentants de différents conseils d’administration d’organismes de Beauharnois-Salabarerry et Vaudreuil-Soulanges.

Avec toutes les annonces effectuées dans la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent au cours des dernières heures, on peut d’ores et déjà affirmer que la santé occupera une place de choix dans notre communauté pour les prochaines années!

Sur le même sujet vous pouvez lire ou relire INFOSuroit.com – Santé: des $ pour les CSSS Jardins-Roussillon, du Suroît et Vaudreuil-Soulanges.


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Politique, Santé, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Relance économique – des bourses d’affaires numériques pour stimuler la vente en ligne Relance économique – des bourses d’affaires numériques pour stimuler la vente en ligne
La bibliothèque Armand-Frappier prépare le redéploiement de ses services La bibliothèque Armand-Frappier prépare le redéploiement de ses services
Convoi de travailleurs de la santé sur l’A-30 pour demander du répit Convoi de travailleurs de la santé sur l’A-30 pour demander du répit
Emploi : chargés de projets en ingénierie à la Ville de Beauharnois Emploi : chargés de projets en ingénierie à la Ville de Beauharnois
Fermeture complète du tunnel de Melocheville vers Beauharnois les 1er et 2 juin Fermeture complète du tunnel de Melocheville vers Beauharnois les 1er et 2 juin

Une réponse à "4,7 M$ pour le CSSS du Suroît et 19 lits supplémentaires"

  1. Christiane Gerson dit :

    Alors qu’on attend l’annonce de la date des prochaines élections, que cette tournée gouvernementale dans la Vallée-du-Haut-St-Laurent révèle le programme de la campagne électorale de Charest ! Je souhaite que, lorsque viendra le moment d’élire un nouveau gouvernement, on ne se laissera pas aveugler par des gestes de “visibilité et des promesses électorales” qui ne visent que le maintien du pouvoir.

    Le financement des travaux de réaménagement à l’Hôpital du Suroît fait partie d’un programme de longue durée, il faut se le rappeler. Comme il convient de se rappeler le message de Gilles Vigneault en cette période de mobilisation (bien que ralentie pendant l’été) autour de la résistance à la hausse des frais de scolarité, “que nous avons un pays à reconstruire”. Il revient à chaque Québécoise et Québécois de réclamer des “états généraux” au gouvernement Charest à la place d’élections qui ne visent que le statu quo. La stabilité et la confiance ne s’établissent pas sur ce qui est pourri.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.