Première rencontre du comité de vigie en santé et en services sociaux

Créé dans la foulée de la mobilisation citoyenne dénonçant la délocalisation de plusieurs services de l’Hôpital du Suroît vers celui de Vaudreuil-Soulanges, le tout nouveau comité de vigie en santé et en services sociaux de la MRC de Beauharnois-Salaberry a tenu sa première rencontre le 22 mars dernier.

Hopital du Suroit a Salaberry-de-Valleyfield depuis rue St-Thomas photo INFOSuroit

Sa mission sera de veiller à ce que les services offerts par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO) répondent adéquatement aux besoins de toute la population du territoire de la MRC, et ce, en matière de proximité, de qualité, de quantité et d’accessibilité.

« Il est absurde que la construction du nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges se soit amorcée et se poursuive alors que le nouveau plan clinique, qui nous avait été promis, n’est pas encore public. Comment pouvons-nous savoir si la situation s’est améliorée par rapport à la version précédente? Il est grand temps que la population ait accès au plan de match du CISSSMO, car le maintien de l’Hôpital du Suroît tel que nous le connaissons en dépend », ont déclaré les membres du comité.

Étaient présents à cette première rencontre : Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield et préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Mélanie Lefort, mairesse de la Municipalité de Sainte-Martine, André Mageau, médecin retraité, Bruce El Zayed, conseiller au développement social de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Carole Girouard, représentante de la Table d’actions concertées 0-5 ans Beauharnois-Salaberry, Carole Lemay, représentante du Comité des usagers du CISSSMO pour le RLS du Suroît, Dominique Gagnon, retraité de la santé publique, secteur santé mentale, Édith Gariépy, directrice générale de la CDC de Beauharnois-Salaberry, Isabelle Brisebois, représentante de la Table jeunesse de Beauharnois-Salaberry, Mélanie Gignac, présidente de la FIQSPS Montérégie-Ouest, Nicole Cormier, représentante de la Table de concertation des aînées de Beauharnois-Salaberry, Pierre Pharand, médecin retraité et Rupen Bedrossian, gynécologue retraité.

Plusieurs actions attendues

  • Créer et coordonner un noyau de mobilisation bien informé et composé de représentants de multiples secteurs d’activités ;
  • Entreprendre un dialogue constructif avec les instances supérieures de la santé;
  • Regrouper les informations pertinentes pour documenter des priorités axées sur l’accessibilité des services;
  • Favoriser l’attractivité de l’hôpital du Suroit pour attirer et assurer une rétention de la main-d’œuvre dans la région.

Comme première prise de position, les membres ont réclamé le droit de pouvoir prendre connaissance du nouveau plan clinique du CISSSMO dans les plus brefs délais, soit d’ici la mi-avril. Le plan clinique est un document qui définit, entre autres, quels services seront offerts dans les différents établissements du réseau de la santé. La dernière version du plan prévoyait la délocalisation de 10 services de l’Hôpital du Suroît.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Plan clinique organisationnel : une vision claire pour l’offre de services en santé Plan clinique organisationnel : une vision claire pour l’offre de services en santé
Emploi : Conseiller en aménagement dans Beauharnois-Salaberry Emploi : Conseiller en aménagement dans Beauharnois-Salaberry
Soirée culturelle : 85 artistes de Beauharnois-Salaberry réunis Soirée culturelle : 85 artistes de Beauharnois-Salaberry réunis
Le CISSSMO demande la collaboration de la population Le CISSSMO demande la collaboration de la population
Lancement du rapport annuel de la MRC de Beauharnois-Salaberry Lancement du rapport annuel de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.