Pointe-du-Buisson célèbre le Mois de l’archéologie

Balados, Vox Pop, activités dans les musées et les sites, c’est avec une nouvelle mouture que le Mois de l’archéologie s’inscrit cette année. Du 1er au 31 août, Pointe-du-Buisson – Musée québécois d’archéologie propose les activités l’Archéologie en direct et L’Art-chéo s’invite au musée, en plus de son offre régulière, incluant l’exposition Voix nomades et le Laboratoire Desjardins, l’exposition temporaire de Diane Saint-Georges, Racines, œuvres choisies, et les balados sur les sentiers de la forêt.

Dans le cadre de l’Archéologie en direct, les visiteurs pourront rencontrer l’archéologue en résidence Patrick Eid. Celui-ci répondra à leurs questions à propos de la recherche et de la préhistoire du site du 4 au 29 août, du mercredi au dimanche, entre 10 h et 17 h.

Trois artistes en résidence

Trois artistes Claude H. Vallée, artiste multidisciplinaire, Geneviève Dupuis, danseuse et Diane Saint-Georges, peintre proposent trois dimanches de création, les 8, 15 et 22 août, en compagnie de l’archéologue du Musée. Afin de partager cette idée innovante, Archéo-Québec diffusera sur Instagram au cours de la semaine suivante, des bribes de cette rencontre jusqu’à l’œuvre ultime.

Un balado étonnant

Pointe-du-Buisson vous propose d’écouter des visites sonores qui vous racontent 5 siècles de fréquentation. Ces balados vous proposent d’entendre 9 capsules qui, disposées le long des sentiers, vous invitent à découvrir un aspect spécifique du lieu. Ces derniers sont téléchargeables sur cellulaire et sont accessibles grâce au bouton d’action suivant. Ils font partie intégrante de la visite du musée.

balado dans sentier Pointe-du-Buisson a Beauharnois photo courtoisie PdB

Expositions en cours

Voix nomades, Pointe-du-Buisson se raconte, est l’exposition permanente du musée, où la voix de la recherche archéologique rencontre celle des traditions autochtones : un rendez-vous inédit et un regard neuf sur l’histoire du lieu. Il s’agit d’un rendez-vous inédit où le travail de détective sera nécessaire pour trouver, grâce au travail de recherche des archéologues, qui sont ces gens qui ont laissé ces traces sur le site.

Pointe-du-Buisson accueillera également l’exposition temporaire de l’artiste peintre Diane St Georges, et ce, en plus des activités scientifiques et des simulations de recherches archéologiques.

Le mois d’août, c’est la fête de l’archéologie au Québec et c’est le moment de prendre le temps de découvrir comment elle pose un nouveau regard sur l’histoire en visitant des lieux inconnus et en faisant des rencontres avec des gens passionnants, notamment à Pointe-du-Buisson – Musée québécois d’archéologie.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Culture, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Pompiers à temps partiel recherchés à Beauharnois Pompiers à temps partiel recherchés à Beauharnois
Poste de préventionniste à pourvoir à Beauharnois Poste de préventionniste à pourvoir à Beauharnois
Le Laurier Palace : une tragédie oubliée Le Laurier Palace : une tragédie oubliée
Série de capsules vidéo sur les services de la STSV Série de capsules vidéo sur les services de la STSV
Chauffeur au Service des travaux publics de Beauharnois Chauffeur au Service des travaux publics de Beauharnois

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.