Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Plus de services pour les jeunes en difficulté de la Montérégie

C’est au campus de Salaberry-de-Valleyfield du Centre jeunesse de la Montérégie que la ministre Lucie Charlebois a dévoilé le 9 mars un financement de 1,7 M $ afin d’améliorer l’accessibilité des services aux jeunes en difficulté et leur famille de la région. L’annonce a eu lieu en présence de gestionnaires des Centre intégrés de santé et des services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est, Centres et Ouest et de Richard Merlini, député de La Prairie et président de la Commission de la santé et des services sociaux de la Montérégie.

CISSS Monteregie RDeschamps LPotvin deputes LCharlebois et RMerlini plus CRouleau CISSSMO Photo courtoisie

Richard Deschamps, PDG du CISSS Montérégie-Centre, Louise Potvin, PDG du CISSS Montérégie-Est, Lucie Charlebois, ministre, Richard Merlini, député et Céline Rouleau, PDG-adjointe du CISSS de la Montérégie-Ouest

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie a précisé qu’un montant de 870 600 $ du financement de 1,7 M$ sera consacré à l’amélioration de l’accès aux services psychosociaux et à l’augmentation du taux de prise en charge des jeunes par les travailleurs sociaux, les éducateurs et les psychoéducateurs. Une portion de ce montant reviendra justement au Centre intégré de santé et des services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO).

L’autre partie de la somme octroyée, 881 800 $, permettra à l’établissement de s’ajuster à l’augmentation des situations rapportées au Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ). Les centres jeunesse de la Montérégie relèvent tous du CISSS de la Montérégie-Est. Le montant annoncé le 9 mars permettra de diminuer les listes d’attente, notamment pour l’évaluation des signalements reçus à la direction de la protection de la jeunesse et pour l’application de mesures lorsque cela s’avère nécessaire.

« Cette aide supplémentaire à notre région aura certainement un effet très positif sur la qualité de vie des jeunes d’ici et de leur famille. On sait tous à quel point il est important d’intervenir le plus tôt possible dans la vie des jeunes. Je me réjouis que nous nous donnions les moyens de mieux contribuer à l’épanouissement futur de toute notre communauté », de souligner Mme Charlebois.

gestionnaires protection de jeunesse en Monteregie et ministre LCharlebois Photo courtoisie

Des gestionnaires des CISSS de la Montérégie qui oeuvrent en auprès des jeunes en difficulté avec la ministre Charlebois

____________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un premier comité jeunesse pour la députée Anne Quach Un premier comité jeunesse pour la députée Anne Quach
22 novembre : assemblée annuelle publique du CISSSMO 22 novembre : assemblée annuelle publique du CISSSMO
Du soutien aux élèves : lancement de la Fondation EBSF Du soutien aux élèves : lancement de la Fondation EBSF
Déjà 750 000 $ amassés par la Fondation de l’Hôpital du Suroît Déjà 750 000 $ amassés par la Fondation de l’Hôpital du Suroît

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.