Moisson Sud-Ouest poursuit sa campagne Pour arriver à nos faims

Le vendredi 10 septembre, Moisson Sud-Ouest recevait journalistes, députés et candidats à son entrepôt situé à Beauharnois pour un dîner de presse dans le cadre de sa campagne majeure Pour arriver à nos faims. Cette visite leur offrait l’opportunité de mieux comprendre la logistique des opérations d’une banque alimentaire ainsi que les besoins liés à celle-ci.

De gauche à droite : Kathleen Favreau O’Brien, Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield, Dominic Roy, conseiller politique de Claude Reid, député de Beauharnois, Louis Pouliot, secrétaire de Moisson Sud-Ouest, Jeanne Turbide, directrice du bureau de circonscription de Marilyne Picard, députée de Soulanges, Stéphane Spisak, directeur géneral de Moisson Sud-Ouest, Pierre-Luc Joncas, vice-président de Moisson Sud-Ouest et Marie-Claude Picard, conseillère politique de Claire IsaBelle, députée de Huntingdon.

La campagne, lancée en juin dernier, vise à récolter 1 million de dollars auprès de la communauté d’affaires ainsi que 1 million de dollars auprès des instances gouvernementales des 3 MRC desservies par Moisson Sud-Ouest – Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent et Vaudreuil- Soulanges. Ces fonds serviront à l’acquisition d’un nouvel entrepôt ainsi qu’à des équipements nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme, ce qui permettra de répondre adéquatement au volume de denrées qui entrent.

« Les besoins ont bondi de 30 % depuis le début de la pandémie et ils ne vont pas diminuer. Au contraire, beaucoup de familles s’appauvrissent. Pour continuer à nourrir son monde, Moisson Sud-Ouest doit absolument avoir un entrepôt plus grand. Nous pourrions donner plus de nourriture, mais nous n’avons pas la place pour la garder! », mentionne Stéphane Spisak, directeur général de Moisson Sud-Ouest.

Stéphane Spisak, directeur général de Moisson Sud-Ouest.

Au cours de la dernière année, Moisson Sud-Ouest a récupéré, trié et redistribué plus de 707 147 kg de denrées pour une valeur de 6 851 843,69 $. L’organisme est venu en aide à plus de 7 500 personnes par mois dont 40 % sont des enfants.

Près du tiers de l’objectif déjà amassé

Déjà près de 310 000 $ ont été amassés depuis le début de la campagne grâce à plusieurs partenaires de longue date de Moisson Sud-Ouest dont Desjardins, W. R. Grace & Co., Club Rotary Salaberry-de-Valleyfield et Les œuvres du Club Richelieu Salaberry-de-Valleyfield.

« Nous allons nous investir en argent et en temps pour la cause. Nous avons regroupé les quatre caisses de la région afin de créer un levier dans la recherche de donateurs dans la communauté d’affaires. Desjardins est fier de s’associer à la campagne Pour arriver à nos faims de Moisson Sud-Ouest », explique Kathleen Favreau O’Brien, Directrice des communications de la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield.

Kathleen Favreau O’Brien, directrice des communications de la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield.

Appel à la mobilisation

L’organisme lance un appel aux gens d’affaires de la région afin qu’ils contribuent à leur tour. Aider Moisson Sud-Ouest c’est faire le choix d’avoir un impact dans son milieu en aidant ceux qui en ont besoin, tout en évitant le gaspillage d’aliments.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

110 000 $ pour la Fondation du Centre Dr-Aimé-Leduc 110 000 $ pour la Fondation du Centre Dr-Aimé-Leduc
225 km à vélo pour la bonne cause 225 km à vélo pour la bonne cause
Canada Tire s’installe à Salaberry-de-Valleyfield Canada Tire s’installe à Salaberry-de-Valleyfield
Une unité médicale pour Triathlon Valleyfield et les Régates de Valleyfield Une unité médicale pour Triathlon Valleyfield et les Régates de Valleyfield
Tirage Un élan pour la faim au profit de Moisson Sud-Ouest Tirage Un élan pour la faim au profit de Moisson Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.