Mention d’honneur pour le Musée québécois d’archéologie

À leur retour d’une cérémonie à Rideau Hall, l’archéologue Amélie Sénécal et la présidente du conseil de la Pointe-du-Buisson/Musée québécois d’Archéologue Brigitte Verstrynge ont partagé la plaque honorifique avec les membres de l’équipe.

Sur la photo Chantal Nadeau, Ginette Martel, Amélie Sénécal, Alessandro Cassa, Brigitte Verstrynge, Chantal Cyr et Louis-Eric Gagnon

Seul musée québécois voué principalement à cette discipline et à l’archéologie publique, l’institution déjà bien reconnue dans le milieu, a reçu une mention d’honneur dans le cadre des Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence des programmes communautaires présenté par la Société Histoire Canada.

Lundi dernier, Amélie Sénécal et Brigitte Verstrynge de la Pointe-du-Buisson ont été reçues par le gouverneur général du Canada David Johnston, pour une cérémonie à Rideau Hall, Ottawa.

Lors de cette cérémonie, il a été fait mention «de la contribution du Musée, de son directeur général Alessandro Cassa et de son équipe, dans l’appropriation du patrimoine par les Canadiens».

La Société Histoire Canada a reconnu les efforts du Musée québécois d’archéologie pour mettre en valeur la contribution des gens du public en créant une exposition basée sur des objets qu’ils ont trouvé. L’exposition FOUILLES 100% PUBLIQUES, ainsi que les fouilles publiques et le positionnement archéologique du Musée de la Pointe-du-Buisson ont fait reconnaître l’institution. Il faut souligner que d’impliquer et de permettre au public de participer aux fouilles et d’entrer dans les coulisses d’un site préhistorique, était une première du genre dans l’histoire archéologique québécoise. Il est à noter que Pointe-de-Buisson est le seul musée à travers tout le Canada à avoir reçu une telle mention d’honneur.

Créés par la Société Histoire Canada, ces nouveaux prix visent à honorer les programmes mis sur pied par des organismes qui se consacrent à la culture, à la vie communautaire et au patrimoine, à l’échelle locale. Depuis cette année, les prix sont annoncés et remis en présence du Gouverneur général.

Cette reconnaissance de l’excellence du travail effectué par le Musée, arrive à point nommé pour le Musée archéologique de la Pointe-du-Buisson qui a souligné en 2011 ses 25 années de recherche et de diffusion.

Très heureux de cette reconnaissance canadienne, le Musée souhaite remercier son partenaire principal, la Ville de Beauharnois ainsi que le Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine du Québec pour leur appui constant.

Pour en savoir plus sur les activités du musée, visitez régulièrement le site Internet de la Pointe-du-Buisson/Musée québécois d’archéologie.


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Éducation, Fierté régionale, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

évoilà5 dévoile ses locaux à Salaberry-de-Valleyfield évoilà5 dévoile ses locaux à Salaberry-de-Valleyfield
La Ville de Beauharnois tentera à nouveau d’adopter un budget pour 2020 La Ville de Beauharnois tentera à nouveau d’adopter un budget pour 2020
Avis d’ébullition en vigueur dans les secteurs est et centre de la Ville de Beauharnois Avis d’ébullition en vigueur dans les secteurs est et centre de la Ville de Beauharnois
Élection partielle en vue à Beauharnois Élection partielle en vue à Beauharnois
Beauharnois : un conseiller démissionne en citant le climat toxique instauré par le maire Beauharnois : un conseiller démissionne en citant le climat toxique instauré par le maire

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.