Marchés publics et production agroalimentaire – Sylvain Gascon, un homme impliqué et passionné

Sylvain-Gascon-de-la-Ferme-Chatrac-et Marche-Fermier-Photo-INFOSuroit-com_Depuis quelque temps, la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent brille de mille feux grâce au dynamisme, à l’enthousiasme, à la persévérance et à la vision de nombreuses personnes. Sylvain Gascon, copropriétaire de la Ferme Chatrac de Saint-Anicet, est un des bénévoles qui jour après jour, donnent de leur temps pour faire de notre communauté, un endroit où il fait bon de vivre.

Impliqué auprès de nombreux organismes de la région, dont le Club Agroenvironnemental du Bassin La Guerre, le Marché Fermier du comté Huntingdon, le Marché Gourmet de Vaudreuil-Soulanges, la Coopérative d’utilisation de main-d’oeuvre (CUMO), en plus de s’occuper de la gestion et la production de veaux de lait au sein de sa propre ferme, Sylvain Gascon connaît bien le sens du mot implication.

Figure bien connue pour les assidus fréquentant le Marché Fermier du comté Huntingdon, puisque Sylvain Gascon agit non seulement à titre de producteur présents tous les samedis au parc Prince-Arthur, mais aussi comme coordonnateur de l’évènement. Son rôle consiste à attirer des visiteurs au Marché et à faire rayonner le Haut-Saint-Laurent par le biais de journées thématiques, mettant en valeur les produits que les artisans et producteurs mettent en marché.

Chaque semaine, jusqu’en octobre 2012, entre 8 et 20 producteurs et artisans, dont M. Gascon et son produit vedette, le veau de lait, prennent place dans les kiosques aménagés pour eux sur la rue Dalhousie entre King et Wellington pour accueillir les visiteurs en quête d’excellents produits locaux et régionaux.

L’idée d’élever des veaux de lait lui est venue en 2006, alors que lui et sa femme ont converti leur entreprise laitière, acquise au milieu des années 80, en ferme d’élevage et céréalière.  Cette décision, mûrement réfléchie, leur a permis de diminuer les risques financiers, tout en leur fournissant un nouveau défi à relever soit de développer une mise en marché à même leur entreprise.  Sur 150 acres, la Ferme Chatrac  produit aussi du soya, du blé et du maïs. En plus du veau de lait dont la renommée dépasse la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, la Ferme Chatrac et Sylvain Gascon offrent des produits de qualité emballés sous vide et des produits transformés comme des saucisses, du ragoût, de la sauce à spaghetti et du fond de veau.

Avant l’aventure du veau de lait et des produits céréaliers, Sylvain Gascon avait milité activement de 1996 à 2006 avec le Club Agroenvironnemental du Bassin La Guerre. Une association qu’il a cofondée avec d’autres agriculteurs afin d’adapter au quotidien des techniques visant à diminuer l’impact de l’agriculture sur l’environnement. M. Gascon qui a même été président de cet organisme a opté pour l’utilisation de semis direct pour des semences, une technique permettant de ne plus labourer les champs pour diminuer l’érosion des sols vers les cours d’eau.

Encore aujourd’hui Sylvain Gascon a toujours à coeur l’environnement, mais s’il est moins actif au sein du Club Agroenvironnemental du bassin de la rivière La Guerre.

Marche-fermier-comte-Huntingdon-23-juin-2012-Photo-INFOSuroit-com_Outre les samedis au Marché Fermier du comté Huntingdon, M. Gascon vend sa viande dont l’abattage, le dépeçage et l’emballage se font à Saint-Louis-de-Gonzague, dans différents marchés publics, dont ceux de Rigaud, Val-David et Vaudreuil-Dorion. Parlant de cette localité, le producteur anicetois sera encore plus actif au sein du Marché Gourmet de Vaudreuil-Dorion, mis en place par le CLD de Vaudreuil-Soulanges et récemment relancé sous forme d’une coopérative de producteurs dont M. Gascon est membre fondateur.

La formule employée par le Marché Gourmet est novatrice et permet aux personnes intéressées de commander leurs produits, tout au long de l’année, par le biais d’un  site Web. À l’étape suivante, les producteurs concernés reçoivent la commande, la préparent et vont la livrer dans l’un des trois points de chute à Rigaud, Vaudreuil-Dorion et Salaberry-de-Valleyfield.

De plus, le jeudi 28 juin prochain, dans le cadre d’un projet pilote de dix semaines avec la Ville de Vaudreuil-Dorion, la Coop du Marché Gourmet sera en mode “marché public” sur le terrain adjacent à la bibliothèque municipale de la rue Jeanotte, de 16 à 20 h.  Outre la Ferme Chatrac, une vingtaine de producteurs seront présents tous les jeudis.

Certaines personnes connaissent M. Gascon pour son travail au sein de la Coopérative d’utilisation de la main-d’oeuvre agricole (CUMO) de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Sachez que récemment, Sylvain Gascon s’est retiré de l’organisation en raison de son horaire trop chargé. Destinée uniquement aux entreprises agricoles, la CUMO permet de partager de la main-d’oeuvre qualifiée. Plus spécifiquement, avec cette ressource, les membres sont collectivement responsables de l’employé(e), mais la CUMO est l’employeur unique. Ceci permet notamment de créer des emplois permanents en agriculture et de résoudre, par le fait même, le problème des salariés saisonniers.

Bien qu’il doive jongler au quotidien entre ses obligations professionnelles et son implication bénévole au sein de la communauté et de l’industrie agroalimentaire, Sylvain Gascon est bien appuyé par sa conjointe associée France et par ses enfants. Ces derniers réalisent en ce moment un beau projet d’élevage de chèvre de boucherie. Il y a donc de la relève dans la famille Gascon et à la Ferme Chatrac.

Qui sait, peut-être que les enfants deviendront comme leur père, un exemple pour ceux qui désirent s’impliquer dans leur communauté !

Chapeau pour votre implication Sylvain Gascon et bonne saison à vous et tous les producteurs des marchés publics de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

 


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Communautaire, Fierté régionale, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un nouveau directeur du développement économique régional pour le CLD Un nouveau directeur du développement économique régional pour le CLD
Un budget de 81,5 M$ pour la Ville de Vaudreuil-Dorion Un budget de 81,5 M$ pour la Ville de Vaudreuil-Dorion
Agriculture et santé des cours d’eau : atelier gratuit avec Ambioterra Agriculture et santé des cours d’eau : atelier gratuit avec Ambioterra
Un souper-bénéfice de 45 000 $ pour la Fondation Un Noël pour tous ! Un souper-bénéfice de 45 000 $ pour la Fondation Un Noël pour tous !
Les 23 municipalités derrière la nouvelle vision du canal de Soulanges Les 23 municipalités derrière la nouvelle vision du canal de Soulanges

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.