Logement social : l’ouest de la Montérégie réclame sa juste part

À l’instar de l’ensemble du milieu municipal québécois, Concertation Horizon ainsi que les préfets et les préfètes de l’ouest de la Montérégie demandent à toutes les candidates et à tous les candidats aux élections du 3 octobre de s’engager à augmenter les investissements gouvernementaux en logement social et abordable.

Ainsi, les municipalités de l’ouest de la Montérégie s’attendent à recevoir leur juste part afin de combler les besoins urgents qui sont de l’ordre de 7 716 logements sociaux.

« L’accessibilité à des logements abordables est également un enjeu important, car plus de 30 000 ménages de l’ouest de la Montérégie consacrent 30% ou plus de leurs revenus pour se loger. Considérant le vieillissement de la population, l’exode des villes vers les régions et l’augmentation de la population de l’ouest de la Montérégie, l’écart de l’offre en logement ne peut que s’accroître si aucune action n’est entreprise », souligne Fimba Tankoano, directeur général de Concertation Horizon.

Le conseil d’administration de Concertation Horizon, qui mobilise le milieu municipal et des décideurs et acteurs incontournables d’institutions et d’organisation oeuvrant en en développement social dans l’ouest de la Montérégie, a fait du logement social et abordable une priorité.

Selon le préfet de la MRC Beauharnois-Salaberry, Miguel Lemieux, qui a participé à un comité de travail sur ce dossier, le logement social et abordable est un enjeu pour la majorité des municipalités. Selon lui, le gouvernement québécois doit être au rendez-vous, se préoccuper de toutes les régions et adapter les barèmes de financement en fonction des réalités de chacun des milieux.

« Nous suivrons ce dossier de près. Un toit décent et abordable ne peut attendre pour des dizaines de milliers de familles monoparentales, de personnes âgées, seules ou vivant avec peu de revenus. Le logement social et abordable est un des meilleurs moyens d’améliorer la qualité de vie et le développement économique dans nos municipalités », poursuit Sylvie Gagnon-Breton, présidente du conseil d’administration de Concertation Horizon et préfète suppléante de la MRC Jardins-de-Napierville.

Concertation Horizon, les préfets, préfètes, maires et mairesses de l’ouest de la Montérégie comptent bien demander à toutes les candidates et à tous les candidats aux élections du 3 octobre de reconnaitre cet enjeu prioritaire et d’annoncer comment ils entendent y répondre très concrètement dans leur circonscription.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Grand Châteauguay - Roussillon, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Salaberry-de-Vallefyield lance la 5e édition de la Semaine de la biodiversité Salaberry-de-Vallefyield lance la 5e édition de la Semaine de la biodiversité
Une rencontre réussie pour les acteurs du développement social Une rencontre réussie pour les acteurs du développement social
Début des travaux de la tour des Régates Début des travaux de la tour des Régates
Internet haute vitesse pour tous les citoyens de Beauharnois-Salaberry Internet haute vitesse pour tous les citoyens de Beauharnois-Salaberry
Troisième édition des Rendez-vous du maire de Salaberry-de-Valleyfield Troisième édition des Rendez-vous du maire de Salaberry-de-Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.