Les producteurs de la Saint-Louis passent à l’action

Après le grand succès du projet sur la rivière Saint-Régis, les producteurs de la Saint-Louis passent à l’action en adoptant de nouvelles pratiques agroenvironnementales. Ce projet de l’OBV Scabric vient surfer sur l’enthousiasme des producteurs agricoles de la région et a comme objectif d’accompagner les producteurs dans la réalisation d’aménagements et de changements relatifs à leurs pratiques culturales. Plus précisément, ces changements permettront d’améliorer la qualité des eaux, de réduire l’érosion et les pertes en sol en plus d’avoir un effet positif sur la biodiversité.

Bien qu’il vienne de démarrer, ce projet initié en septembre 2021 a déjà mobilisé 11 producteurs agricoles sur le territoire. Tous ont mentionné leur intérêt afin de mettre en place des aménagements agroenvironnementaux comme l’installation de haies brise-vent, de coulées agricoles, l’élargissement des bandes riveraines ou des pratiques culturales tels que l’adoption et le maintien de cultures de couverture et de cultures intercalaires, la réduction de l’usage des pesticides, etc. Un ou deux projets vitrine seront aussi programmés avec les producteurs qui souhaitent aller plus loin dans leurs aménagements agroenvironnementaux.

Conscients de l’impact des changements climatiques sur les ressources en eau et en sols, de plus en plus d’agriculteurs souhaitent mettre en place de nouvelles pratiques agroenvironnementales tant pour l’intérêt environnemental que pour l’intérêt financier.

De nombreux partenaires impliqués

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Prime Vert et il bénéficie d’une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Plusieurs partenaires de la région sont impliqués dans le projet et font partie d’ores et déjà du comité de suivi du projet. En plus de la participation des conseillers en agroenvironnement du MAPAQ, mentionnons la collaboration des clubs-conseils en agroenvironnement : PleineTerre, Agrofrontières, club agroenvironnemental du Suroît, Club agroenvironnement du bassin versant de la rivière la Guerre et LOGIAG, le réseau Agri-conseils, l’UPA de la Montérégie, le syndicat local de l’UPA de Beauharnois-Salaberry, la MRC du Haut-Saint-Laurent, la MRC de Beauharnois-Salaberry, les municipalités de Saint-Stanislas-de-Kostka et Sainte-Barbe ainsi que le Regroupement QuébecOiseaux.

Pour se joindre au projet

Les personnes intéressées à se joindre à la mobilisation collective qui s’organise autour de ce projet doivent communiquer avec Mélyssa Pinard-Fortier, chargée des projets en environnement de l’OBV Scabric. Elle offrira d’ailleurs de l’accompagnement et saura répondre à toutes les questions en lien avec le sujet.

Il est possible de rejoindre Mme Pinard-Fortier au 438 872-1617 ou par courriel à [email protected].


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Beauharnois-Salaberry, Environnement, Grand Châteauguay - Roussillon, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Emploi : Conseiller en aménagement du territoire à la Scabric Emploi : Conseiller en aménagement du territoire à la Scabric
L’avenir de l’emprise d’Hydro-Québec à Châteauguay L’avenir de l’emprise d’Hydro-Québec à Châteauguay
La superficie des milieux naturels protégés s’agrandit à Châteauguay La superficie des milieux naturels protégés s’agrandit à Châteauguay
Valleyfield se dote d’une pépinière municipale Valleyfield se dote d’une pépinière municipale
La Scabric recrute : plusieurs postes offerts La Scabric recrute : plusieurs postes offerts

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.