Les Moulins de Soulanges à Saint-Polycarpe fonctionnent à plein régime – 2010, une bonne année pour le blé !

Le Bulletin des agriculteurs nous apprend que Les Moulins de Soulanges poursuivent leur lancée. De 500 tonnes de blé  il y a à peine quatre ans, les installations de Saint-Polycarpe recevront plus de 25 000 tonnes cette année.

Cette année le blé à contrat Agrinature, de même que le blé biologique cultivé pour les Moulins de Soulanges, ont été épargnés par la fusariose, une maladie courante chez les végétaux qui a frappé plusieurs champs de blé en Montérégie.

Le blé cultivé au Québec en 2010 aura été d’une qualité exceptionnelle à l’exception de quelques productions en Montérégie. La récolte tire à sa fin dans plusieurs régions du Québec. Partout ou presque on se frotte les mains en voyant la batteuse se remplir de blé de qualité très élevée.

Non seulement les prix sont-ils très bons, le blé récolté affiche des taux de protéines élevés et des niveaux de toxine incroyablement bas.

« Nous obtenons des blés à 14 % ou 16 % de protéines, avec des poids spécifiques extraordinaires », rapporte Rudy Laixhay, vice-président des Moulins de Soulanges.

Les Moulins de Soulanges achètent quand même la récolte fusariée de la Montérégie, à un prix fixe de 175$ la tonne. Un silo y est dédié, à Contrecoeur, où il est traité jusqu’à ne plus contenir de toxines.

Se récoltera-t-il plus de blé au Québec l’an prochain? Difficile à dire pour l’instant. Déjà, les conditions sèches actuelles mettent un bémol sur les semis d’automne.

Du côté des Moulins de Soulanges, pas de souci. « Je n’ai aucune difficulté (à mettre des acréages sous contrat). C’est plutôt le contraire. Il ne faut pas le crier trop fort quand des contrats sont disponibles », affirme Rudy Laixhay.

Il y a deux semaines, Rudy Laixhay de l’entreprise de Saint-Polycarpe a conclu des contrats pour 4 000 tonnes de blé d’hiver, trois jours ouvrables seulement après les avoir rendus disponibles. Il précise enfin que « le Québec est une bonne région pour faire du blé, mais c’est une culture qui demande beaucoup de suivi ».

INFOSuroit.com vous rappelle que la Vallée-du-Haut-St-Laurent, soit le territoire des cinq MRC de la Montérégie-Ouest, comprend les meilleurs sols de la province et la plus forte concentration d’exploitation agricoles recensées sur le territoire québécois, soit 1.6 ferme/km2.

Cela se passe chez nous et cela fonctionne bien, il faut le souligner !


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Invitation à une cohabitation harmonieuse en zone agricole Invitation à une cohabitation harmonieuse en zone agricole
Autre journée de dépistage de la COVID-19 à Châteauguay Autre journée de dépistage de la COVID-19 à Châteauguay
Appels de projets : secteur bioalimentaire, vitalité des territoires et milieu forestier Appels de projets : secteur bioalimentaire, vitalité des territoires et milieu forestier
Emploi : adjoint à la gestion des financements à la SADC Emploi : adjoint à la gestion des financements à la SADC
Ça fait du bien de s’voir – tournée estivale de la députée Claude DeBellefeuille Ça fait du bien de s’voir – tournée estivale de la députée Claude DeBellefeuille

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.