Les Frères Leduc – producteurs agricoles depuis 29 ans

Jean-Francois Leduc son epouse Nicole Gobeil Lucie Leduc et son mari Mario Leduc Photo INFOSuroit_com

Jean-Francois Leduc son épouse Nicole Gobeil, Lucie Leduc et son mari Mario Leduc

(Jean-Pierre Major) – Jean-François et Mario Leduc cueillent des fruits et légumes depuis l’âge de 12 ans. Au début, ils le faisaient pour la Ferme Charlebois à Valleyfield. Mario est dans le domaine depuis 50 ans et Jean-François quelques années de moins. Ils ont créé leur entreprise il y a 29 ans ! Les Frères Leduc ont leur ferme aux limites de Saint-Polycarpe et Saint-Télesphore dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Les Frères Leduc sont surtout connus pour leur présence soutenue et imposante au Marché public régional de Salaberry-de-Valleyfield.

Certaines personnes qui côtoient le marché public de Valleyfield croient que les Frères Leduc ne sont que des vendeurs de fruits et légumes. ERREUR, ils sont aussi de grands producteurs maraîchers.

serres-des-Freres-Leduc-a-Saint-Polycarpe-avec-camion-Photos-INFOSuroit_comJe suis allé rencontrer Jean-François Leduc à la ferme sur le chemin des Six Terres.

Une vingtaine de serres trônent sur la terre de 16 arpents des Frères Leduc. Cela représente plus de 60 000 pieds carrés de serres ! Le tout permet une belle production, mais aussi d’étirer les saisons de certains fruits et légumes.

framboises fraises en serre chez Freres Leduc Photos INFOSuroit_com-Étirer les saisons-

Lors de notre passage à la mi-août, des framboises et des fraises profitaient de la chaleur pour croître.

Pour être en affaires dans ce domaine, il faut être à l’affût des nouvelles tendances et c’est ce que font les Frères Leduc. Ainsi, les aubergines bicolores, les concombres mûrs, les melons d’eau jaune, les petits piments de couleurs, les choux kales et autres nouvelles variétés de fruits et légumes sont en production sur les terres familiales.

Il y aussi des piments forts, des piments traditionnels, beaucoup de variétés de tomates, choux-fleurs, haricots jaunes, betteraves, cornichons, oignons, poireaux, cerises de terre, concombres, brocoli et plus.

-Une production axée vers la clientèle-

aubergine concombres jaune melons d eau jaune chou kale oignons et plus Photos INFOSuroit_comLa force des Frères Leduc réside dans l’écoute des besoins des clients. Au fil des ans, la production à la ferme a changé. Il y a beaucoup plus de variétés. Aussi, lors des trois journées de Marché public à Valleyfield, les clients demandent souvent des trucs précis ou des quantités spécifiques. Rapidement on s’arrange pour fournir le tout lors des journées suivantes du marché. Si jamais, on ne produit pas le fruit ou légume convoité, Jean-François Leduc fera des démarches auprès d’autres producteurs de la région premièrement, puis d’ailleurs au Québec ou même en Ontario. L’important c’est de bien servir le client. Plusieurs restaurateurs du Suroît s’approvisionnent l’été au Marché public régional de Valleyfield. Les carottes et piments de couleurs ajoutent souvent à la beauté d’un plat. Le bon goût, l’on en veut tout le temps, si c’est beau en plus, tant mieux.

kiosque des Freres Leduc au marche public regional de Valleyfield Photos INFOSuroit_comEn ce moment, la période est propice au blé d’Inde et il n’est pas rare de voir au kiosque des Frères Leduc des organisateurs d’événements venir chercher plusieurs poches de maïs en prévision de la tenue prochaine d’épluchettes.

Pour faire ce travail, il faut être passionné et Jean-François Leduc a la passion depuis longtemps. Son frère Mario lui a un peu tracé le chemin. Jean-François me précise qu’il avait été voir Mme Charlebois à l’âge de 8 ans. Il s’était offert pour cueillir des fruits et légumes durant la saison estivale. Elle l’avait remercié en l’invitant à revenir lorsqu’il aurait 12 ans. Quatre ans plus tard, il est revenu et aujourd’hui en 2014, il est encore là à travailler dans les champs, les serres et au marché public.

Depuis 1985, Jean-François et Mario Leduc sont à leur compte dans le domaine agricole. Année après année, les récoltes sont différentes, parfois plus hâtives, plus tardives, meilleures ou moins bonnes. Peu importe, de mai à la mi-octobre, le contact avec les gens lors des trois jours au Marché public régional, est un “plus”, dont les Frères Leduc ne peuvent se passer. Un contact direct avec la clientèle, c’est privilégié !

Les Freres Leduc avec leur conjointe devant un de leurs camions Photo INFOSuroit_comVous pouvez rencontrer les Frères Leduc et les membres de leur personnel les mardis, jeudis et samedis de 8 à 13 h. Si les Frères Leduc sont actifs depuis près de 30 ans, c’est aussi parce qu’ils sont bien entourés. Il y a d’autres membres de la famille et plusieurs autres personnes que travaillent avec eux au marché public ou dans les champs. La fidèle clientèle est également un atout précieux. Ce sont souvent eux les meilleurs ambassadeurs ou les agents de promotion des Frères Leduc.

-L’émission L’Épicerie au Marché public régional-

Cette semaine est bien spéciale pour les Frères Leduc, puisqu’ils sont présents au Marché public régional de Valleyfield pour quatre jours consécutifs du 21 au 24 août dans le cadre de la Semaine québécoise des Marchés publics. Rappelons aussi que l’équipe de L’Épicerie enregistrera une émission sur place jeudi. Le tout sera diffusé par la suite à compter du 27 août à la télé de Radio-Canada.

_______________________________________________________________


Share
Posté dans: Agroalimentaire, Nouvelles générales, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des emplois en soins infirmiers dans la grande région du Suroît Des emplois en soins infirmiers dans la grande région du Suroît
Pelican recherche des assistants-opérateurs de machine thermoformage Pelican recherche des assistants-opérateurs de machine thermoformage
Dévoilement de la pivoine Colonel Michel de Salaberry Dévoilement de la pivoine Colonel Michel de Salaberry
106 arbres distribués à Salaberry-de-Valleyfield 106 arbres distribués à Salaberry-de-Valleyfield
Record de vente des Biscuits Sourires Tim Hortons : 59 685 $ pour la Fondation de l’Hôpital Record de vente des Biscuits Sourires Tim Hortons : 59 685 $ pour la Fondation de l’Hôpital

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.