Les entreprises doivent composer avec la Génération Y

Mercredi matin au déjeuner-conférence de la Chambre de commerce de la région de Salaberry-de-Valleyfield il a été question de la Génération Y avec le formateur Daniel Tanguay de la firme DétailFormation.

Il y a un coût économique à la gestion des employés et les dirigeants d’aujourd’hui doivent trouver une façon d’attirer, d’embaucher et de garder motivés les jeunes Y.

Les Y sont des personnes nés entre le milieu des années ’70 et le milieu des années ’90. Le Y est probablement issu de la langue anglaise pour Y (why) ce qui caractérise très bien cette génération. Pour une simple tâche comme passer la “mope”, le responsable d’employés aura assurément à expliquer “pourquoi passer la mope” à son employé de cette génération.

Les Y sont nés avec les télécommandes. “Ils ne se sont jamais levés pour changer une chaîne de télévision”, mentionne à juste titre Daniel Tanguay. Autre caractéristique, les jeunes de la Génération Y évaluent les actes plus que la hiérarchie, donc un patron qui donne l’exemple sera plus apprécié. Les Y possèdent une haute estime de soi.  Même s’ils n’ont pas tout appris, les Y savent être efficace. Ne leur parler pas de commencer en bas de l’échelle et de gravir tranquillement les échelons. Ils sont comme un CD, ils vont directement aux meilleures pièces, même si elles sont positionnées sur les pistes 4 , 7 et 11. Pas question de perdre du temps à écouter le disque au complet de la piste 1 à 14. Les Y veulent le meilleur et tout de suite.

Si on comprend cette logique et leur équilibre Famille-Loisir-Travail, on aura aucune difficulté à garder motivé un jeune employé de la génération Y. L’ambiance de travail est quelque chose qui prime sur le salaire (qui doit quand même être bon). L’emploi qu’on offre, même caissier dans un dépanneur, doit être valorisant. L’avantage d’un emploi de caissier pour un étudiant, ça lui apprendra le travail sous pression (plusieurs clients en même temps), la gestion du stress, les rudiments du service à la clientèle.

Daniel Tanguay recommande de présenter l’emploi offert comme étant important. Trop souvent les patrons eux-mêmes banalisent certains postes dans leur entreprise. Pour les responsables de l’embauche, il va de soi que les offres d’emploi annoncées de façon traditionnelle dans les journaux sont moins appropriées. Le Web et les médias sociaux comme Facebook et Twitter sont plus appropriés. Aussi, avoir un processus d’embauche rigoureux pour un suivi rapide est fortement recommandé.

Les formations de la Chambre de commerce de la région de Salaberry-de-Valleyfield sont pensées pour aider. Les formations et conférences prévues en novembre sont les suivantes :

  • 9 novembre : Souper/Conférence Arrête de rêver avec le formateur Éric Labbée et juste avant aura lieu l’assemblée générale annuelle de la Chambre;
  • 15 novembre – Déjeuner/Conférence Conciliation études-Travail en collaboration avec différents partenaires dont le CLD Beauharnois-Salaberry, la Mutuelle d’Attraction Valleyfield-Huntingdon, le Carrefour Jeunesse-Emploi et plusieurs autres;
  • 21 novembre – Conférence de la présidente du Mouvement Desjardins Monique Leroux en partenariat avec la Chambre de commerce du Grand Châteauguay;
  • 30 novembre – Déjeuner/Conférence Les enjeux d’un bon transfert de la relève de votre entreprise en partenariat avec la SADC du Suroît-Sud.

Plus de détails sur ces conférences et sur l’assemblée générale annuelle en contactant l’équipe de la Chambre de commerce de la région de Salaberry-de-Valleyfield au 450-373-8789 ou, par courriel à : [email protected].


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Pique-nique annuel des proches aidants et nouvel atelier Aider sans s’oublier Pique-nique annuel des proches aidants et nouvel atelier Aider sans s’oublier
Fauchage de plantes envahissantes : Valleyfield veut maintenir la biodiversité des berges Fauchage de plantes envahissantes : Valleyfield veut maintenir la biodiversité des berges
Zone d’intervention spéciale : nouvelle carte et levée des restrictions pour plusieurs secteurs Zone d’intervention spéciale : nouvelle carte et levée des restrictions pour plusieurs secteurs
Une ressource additionnelle en loisir, sport et vie communautaire à Sainte-Martine Une ressource additionnelle en loisir, sport et vie communautaire à Sainte-Martine
Lien cyclable entre Coteau-du-Lac et Valleyfield : Hydro-Québec sonde les cyclistes Lien cyclable entre Coteau-du-Lac et Valleyfield : Hydro-Québec sonde les cyclistes

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.