Les députés du NPD à la défense des cours d’eau

Deputes-neo-democrates-Sylvain-Chicoine-et-Anne-Quach-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-com_En point de presse aujourd’hui (15 novembre) à Sainte-Martine, les députés du NPD de Beauharnois-Salaberry et de Châteauguay-Saint-Constant, Anne Minh-Thue Quach et Sylvain Chicoine sont sortis publiquement en faveur de la défense des cours d’eau. Les députés néo-démocrates en ont contre le gouvernement conservateur de Stephen Harper qui négligent de plus en plus la protection des eaux navigables.

Avec son projet de loi monstre (C-45), le gouvernement conservateur abandonne la protection des eaux navigables du pays, déplorent les députés du NPD Anne Minh-Thu Quach (Beauharnois-Salaberry) et Sylvain Chicoine (Châteauguay-St-Constant).

«C’est choquant, mais la rivière Châteauguay ne sera plus protégée si les conservateurs vont de l’avant», a indiqué Mme Quach lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui au parc Paul-Léveillé de Sainte-Martine en présence notamment de Geneviève Audet, agente en environnement à la SCABRIC, la Société de Conservation et d’aménagement du Bassin de la Riviere Châteauguay.

Toute référence à l’environnement sera en effet retirée de la Loi sur la protection des eaux navigables, ce qui fera passer le nombre de lacs et rivières protégés de 30 000 à moins d’une centaine. Encore pire : plus de 90% de ces plans d’eau restant sont situés dans des circonscriptions représentées par des députés conservateurs, ce qui laisse planer un doute sur la partisanerie entourant cette opération.

«La loi actuelle fonctionne pourtant bien, a ajouté pour sa part M. Chicoine. Le NPD ne va pas laisser les conservateurs détruire les protections environnementales dont nous avons besoin.»

Le cas de la rivière Châteauguay est important puisque cette rivière touche trois MRC de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. À partir de la frontière américaine, la Châteauguay traverse le Haut-Saint-Laurent, une partie de la MRC de Beauharnois-Salaberry pour aboutir à Mercier et Châteauguay dans Roussillon. Elle termine son parcours dans le lac Saint-Louis et la voie maritime du Saint-Laurent.

Elle n’est qu’un des milliers de plans d’eau à risque avec la modification que veut apporter le fédéral à la Loi sur la protection des eaux navigables.

 


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Châteauguay, Environnement, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un prix Génie Méritas pour le pôle institutionnel de Salaberry-de-Valleyfield Un prix Génie Méritas pour le pôle institutionnel de Salaberry-de-Valleyfield
Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC
Plantation d’arbres en hommage aux 175 ans de Sainte-Martine Plantation d’arbres en hommage aux 175 ans de Sainte-Martine
Célébrez la Semaine de l’arbre et de la biodiversité du 20 au 26 septembre Célébrez la Semaine de l’arbre et de la biodiversité du 20 au 26 septembre
Inscription à la 3e chasse aux trésors de Vaudreuil-Dorion Inscription à la 3e chasse aux trésors de Vaudreuil-Dorion

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.