Les changements climatiques et l’indépendance du Québec

La députée de Salaberry-Suroît Claude DeBellefeuille signe sur INFOSuroit des billets sur des enjeux locaux et nationaux en lien avec son travail à la Chambre des communes à Ottawa. Voici son plus récent billet, Pourquoi réaliser l’indépendance du Québec?

S’il est une des plus sérieuses raisons pour faire l’indépendance du Québec, c’est certainement celle de contribuer à la lutte contre les changements climatiques. Le Québec est l’un des endroits dans le monde qui est le mieux équipé pour faire face au plus grand défi du 21e siècle, celui de nous libérer des énergies fossiles. En ce 22 avril, Jour de la Terre, penchons-nous sur le sujet.

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) ne cesse de nous alarmer sur les problèmes que les changements climatiques font courir pour l’avenir de l’humanité. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterrez déclarait en mars dernier :

« Chaque année où nous ne faisons pas assez pour maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 1,5 degré Celsius nous rapproche du bord du gouffre ».

Une étude récente menée à l’échelle du Canada révélait d’ailleurs que « huit jeunes de 16 à 25 ans sur dix souffrent d’écoanxiété ».

L’objectif est de réduire de moitié nos gaz à effet de serre pour 2030 et d’arriver à la carboneutralité d’ici 2050. Malheureusement, tant que le Québec restera à l’intérieur du Canada, nous continuerons à envoyer une partie de nos impôts pour financer des pipelines à coups de milliards et à encourager l’exploitation d’énergie fossile avec l’utopique projet de captation du carbone.

Avec la souveraineté du Québec, récupérer cet argent nous permettrait d’avoir plus de moyens pour lutter contre les changements climatiques. Considérant notre potentiel hydroélectrique et éolien, nous avons les outils nécessaires pour faire face à ce défi.

La meilleure façon d’assurer un avenir meilleur pour nos enfants et de combattre l’écoanxiété, c’est de s’impliquer. Concrètement, on peut devenir membre d’un parti politique qui fait une priorité de la lutte aux changements climatiques comme le Bloc Québécois. On peut aussi décider de s’investir dans un organisme qui veille à protéger la biodiversité, à changer les habitudes de vies malsaines pour l’environnement ou encore à faire la promotion de comportements et d’actions favorables pour le bien-être de la planète.

À titre d’exemple, l’organisme CRIVERT, qui fête ses 40 ans cette année, est un organisme qui mobilise les citoyens du Suroît face à des enjeux environnementaux locaux et qui organise des interventions directes sur le terrain. L’OBV SCABRIC, qui célèbre ses 30 ans en 2023, se voue quant à elle à l’amélioration de la qualité de l’eau et des sols des bassins de Zone Châteauguay. Aussi, Ambioterra, qui est présente sur notre territoire depuis maintenant 20 ans, œuvre à protéger la biodiversité particulièrement à la protection des espèces en péril au Québec. Des organismes locaux où s’impliquer pour améliorer la situation environnementale, ils n’en manquent pas!

Une chose est certaine : tant que nous ne contrôlerons pas tous les leviers d’actions politiques pour décider par nous-mêmes, notre futur environnemental sera à la merci des décisions des autres. Vivement le Québec libre!

Claude DeBellefeuille
Députée de Salaberry-Suroît à la Chambre des communes

Courriel : [email protected]
Téléphone : 450 371-0644 (sans frais : 1 866 561-0644)
claudedebellefeuille.quebec


Share
Posté dans: Billet Claude DeBellefeuille, Environnement, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Lettre ouverte : urgence d’agir contre l’inaction environnementale Lettre ouverte : urgence d’agir contre l’inaction environnementale
Des tonnes d’activités pour la semaine de relâche à Salaberry-de-Valleyfield Des tonnes d’activités pour la semaine de relâche à Salaberry-de-Valleyfield
Appel urgent pour la continuité des hebdos locaux face à la fin du Publisac Appel urgent pour la continuité des hebdos locaux face à la fin du Publisac
Entrée en vigueur du PGMR 2024-2030 de la MRC de Vaudreuil-Soulanges Entrée en vigueur du PGMR 2024-2030 de la MRC de Vaudreuil-Soulanges
Les entreprises agricoles honorées grâce aux bourses agrEAUresponsables Les entreprises agricoles honorées grâce aux bourses agrEAUresponsables

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.