Le Tour du silence, pour la sensibilisation à la sécurité cycliste et routière

En collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) organise depuis 2013 le Tour du Silence, un événement gratuit pour lequel des milliers de cyclistes pédalent simultanément partout au Québec. Le 16 septembre prochain, la MRC de Beauharnois-Salaberry sera l’hôte de la toute première édition du Tour du Silence du Suroît, qui prévoit un parcours entre Sainte-Martine et Beauharnois. L’événement a pour objectif d’être la plus grande initiative de sensibilisation active à la sécurité cycliste et routière au Québec.

L’annonce officielle du Tour du Silence du Suroît s’est faite en présence de Czeslaw Lukaszewicz, porte-parole de l’événement, Yves Trépanier, président du Comité organisateur, Bruno Tremblay, maire de Beauharnois, André Charlebois de l’Équipe Vélo Patriotes 1838, Robert Byette, animateur de la conférence de presse, Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, ainsi que Hélène Soulard, présidente du comité directeur Cyclisme pour tous à la FQSC.

Le Tour du Suroît

Pour l’occasion, ce sont quelque 200 participants qui sont attendus pour compléter le trajet de 18 km, soit un aller-retour entre l’hôtel de ville de Sainte-Martine (3, rue des Copains) et le stationnement de l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois, via le Chemin de la Beauce. Les personnes intéressées à participer n’ont qu’à se présenter de 30 à 45 minutes avant l’heure du départ prévue à 17 h, afin de s’inscrire pour bénéficier d’une assurance. On rappelle que le port du casque est obligatoire et que l’installation de lumières sur les vélos est recommandée. Des mesures de distanciation et le port du masque lors des rassemblements au cours de l’événement sont également obligatoires.

C’est lors d’un arrêt à l’école secondaire que les participants rendront hommage à leurs confrères cyclistes qui sont décédés ou qui ont été blessés en raison d’accidents de la route. Une gerbe de fleurs sera posée au pied du monument du Tour du Silence par la préfète de la MRC, Maude Laberge, et des roses y seront ensuite déposées par une vingtaine de cyclistes. M. Léon Thériault de la FQSC, qui a popularisé les Tours du Silence au Québec, sera par ailleurs sur place lors de l’activité commémorative.

Ce monument commémoratif se retrouve aux endroits où un cycliste a perdu la vie en raison d’un accident de la route.

Les cyclistes participants porteront également un brassard noir en mémoire des cyclistes décédés.

« Voilà pourquoi les participants rouleront en silence, d’où l’appellation du Tour, à une vitesse moyenne de 18 km/h, tout en étant escortés, à l’avant et à l’arrière, par les véhicules de la Sûreté du Québec, du Service de police de Châteauguay et des premiers répondants », a expliqué Yves Trépanier, principal organisateur de l’événement.

Sensibilisation au respect du Code de la Sécurité routière

La MRC de Beauharnois-Salaberry a la chance de posséder un vaste réseau cyclable à travers notamment son Parc régional, mais les rangs et routes de ses municipalités peuvent également être empruntés par les cyclistes. On y dénote ainsi des situations dangereuses et des incidents, qui rappellent que la sécurité routière est l’affaire de tous, cyclistes comme automobilistes.

« L’objectif de cette courte randonnée à vélo est de sensibiliser les différents usagers de la route qu’il est important d’adopter des comportements responsables en matière de sécurité routière, a précisé Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Le Tour du Silence entend ainsi rappeler, particulièrement aux cyclistes, qu’ils ont également leur part de responsabilité dans le respect du Code de la Sécurité routière et dans l’adoption de comportements sécuritaires et respectueux, tant sur la route que sur le réseau cyclable. »

Le trajet du Tour du Silence emprunte donc une route partagée par les véhicules routiers et les cyclistes pour sensibiliser les automobilistes.

André Charlebois, de l’Équipe Vélo Patriotes 1838, s’est entretenu sur l’aspect activité physique de l’événement, principalement au niveau des jeunes, qui prendront part au Tour du Suroît.

« Le Tour du Silence sera aussi une excellente occasion de faire connaître auprès des jeunes la grande qualité de notre réseau cyclable et les splendeurs du Parc régional de Beauharnois- Salaberry, puisqu’un groupe d’étudiants de l’école sera invité à emprunter l’axe Beauharnois- Sainte-Martine du Parc régional pour se rendre au départ du Tour. C’est ce qu’on appelle rendre l’utile à l’agréable », a-t-il mentionné.

Quant au maire de Beauharnois, Bruno Tremblay, celui-ci s’est réjoui de l’initiative de M. Trépanier. Selon lui, le message de sensibilisation et d’éducation que porte le Tour du Silence, autant pour les automobilistes que les cyclistes, est primordial pour un partage des routes sécuritaire et respectueux.

Un rayonnement international

À travers ces Tours simultanés, c’est le monde entier qui se mobilise et qui souligne, par son silence, que les cyclistes peuvent rouler sur les routes (sauf les autoroutes), qu’ils sont vulnérables et qu’ils doivent respecter le Code de la sécurité routière. En effet, plus de 450 villes à travers le monde accueillent ce même genre d’événement. Quatre thèmes sont abordés, soit :

  • le partage de la route et le respect mutuel;
  • le comportement responsable des cyclistes;
  • le dépassement des cyclistes;
  • le port du casque (obligatoire lors du Tour).

Initié à Dallas, au Texas, en 2003 par Chris Pelan, The Ride of Silence était organisé en hommage à l’ami de son fondateur, qui avait été happé par un autobus alors qu’il roulait à vélo. Encore aujourd’hui, les participants rendent hommage aux cyclistes décédés sur la route, et à ceux qui ont subi des accidents graves.

Le porte-parole de l’événement 2020 est Czeslaw Lukaszewicz, membre du Temple de la renommée de la FQSC. Originaire de la Pologne, il a immigré au Canada en 1989 et a représenté sa nation adoptive lors de nombreuses compétitions de cyclisme à l’international, incluant les Jeux olympiques de Sydney.

La MRC de Beauharnois-Salaberry, la Municipalité de Sainte-Martine et la Ville de Beauharnois invitent donc les citoyens de la région à participer à l’événement le 16 septembre prochain, à 17 h. Cette première édition n’est que le début de la vision de M. Trépanier, qui souhaite établir des chapitres du Tour du Silence du Suroît à travers la région.


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Nouvelles générales, Sports et loisirs, Transport Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Mercier accueillera une clinique de dépistage les 1er et 2 octobre Mercier accueillera une clinique de dépistage les 1er et 2 octobre
Clinique de dépistage de la COVID-19 à Beauharnois les 29 et 30 septembre Clinique de dépistage de la COVID-19 à Beauharnois les 29 et 30 septembre
Les 8 récipiendaires du Fonds culturel de la MRC dévoilés Les 8 récipiendaires du Fonds culturel de la MRC dévoilés
700 automobilistes sensibilisés sur le cellulaire au volant à Valleyfield 700 automobilistes sensibilisés sur le cellulaire au volant à Valleyfield
Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.