Le Suroît a reçu de belle façon 300 délégués des CLD du Qc

ACLDQ-Congres-a-Valleyfield-Sylvain_Martel-de-Facebook-Quebec-Photo-ACLDQ

Sylvain Martel, directeur général de Facebook Québec au congrès de l’ACLDQ

(JPM) – Le 16e congrès de l’Association des centres locaux de développement du Québec (ACLDQ) prenait fin aujourd’hui (30 mai) à Salaberry-de-Valleyfield avec la remise des Prix Excellence 2014 à des CLD pour leur performance exceptionnelle au cours des douze derniers mois.

Le prix du CLD de l’année a été remis au CLD de La Matapédia, qui s’est démarqué par la mobilisation de son équipe et des partenaires du milieu, l’implantation de processus rigoureux d’évaluation de ses services auprès de sa clientèle et la mise en place de bonnes pratiques de gestion et de développement local.

ACLDQ-Congres-a-Valleyfield-CLD-de-l-annee-CLD-de-la-Matapedia-Photo-ACLDQ« Le CLD a démontré qu’il était proactif et créatif dans la réalisation de sa mission. Il a su se positionner comme un leader dans sa communauté et a développé des initiatives adaptées aux besoins de son territoire. C’est un exemple à suivre pour l’ensemble des régions », a déclaré M. Yves Maurais, président de l’ACLDQ.

De son côté, le CLD Lachine Affaires a charmé le jury qui lui a remis le Prix Bon coup de l’année grâce au déploiement de son concours Notre-Dame Académie, une initiative originale qui contribue au développement économique de la rue Notre-Dame, dans l’arrondissement Lachine, à Montréal.

Le concours vise la création de deux entreprises par année sur la rue Notre-Dame, pendant trois ans, notamment par la remise de bourses. Les gagnants obtiennent un soutien spécifique dans tout le processus de démarrage, post-démarrage, des formations avec des experts, etc.

« Ce projet démontre l’importance d’une bonne collaboration entre le CLD et le monde municipal. Aussi, on remarque la volonté du CLD et du milieu à revitaliser le secteur, à prendre les choses en mains. Le concours a contribué à générer des retombées concrètes et durables sur le territoire », a souligné M. Maurais.

ACLDQ-Congres-a-Valleyfield-cocktail-avec service-aerien-du Festival-de-cirque-de-Vaudreuil-Dorion-Photo-ACLDQ-Faire la différence-

Depuis mercredi, quelque 300 délégués représentant les 17 régions du Québec prenaient part à ce 16e Congrès de l’ACLDQ qui se déroulait dans la région du Suroît sous le thème « Faire la différence ». Les CLD de Beauharnois-Salaberry, du CLD du Haut-Saint-Laurent et du CLD Vaudreuil-Soulanges ont travaillé fort pour faire découvrir le Suroît à leurs invités. Même le Festival international de cirque de Vaudreuil-Dorion a été mis à profit avec un “service aérien”. Les congressistes ont eu droit à des visites agroalimentaires dans la MRC du Haut-Saint-Laurent, souper et soirée de réseautage en bordure du Vieux canal à Salaberry-de-Valleyfield et même un banquet des années folles au Château Vaudreuil.

Ateliers, conférences et échanges ont occupé les journées des 300 développeurs économiques des CLD du Québec. Les trois CLD du Suroît ont tout fait ce qui était possible pour “faire la différence” et démontrer le savoir-faire de la région.

« Les CLD font la différence dans chacune des communautés en mettant en place les meilleures pratiques qui soient visant à soutenir tout projet d’entrepreneuriat et de développement du milieu, en appliquant une démarche d’amélioration continue dans l’offre de services », a souligné le président de l’ACLDQ.

Rappelons qu’à l’automne 2013, après deux ans de travail soutenu, les CLD ont mis en place les outils d’analyse nécessaires pour faire un autodiagnostic et améliorer leur approche. Depuis, les CLD peuvent cibler les enjeux stratégiques et les pratiques opérationnelles qui doivent être mises de l’avant ou améliorées.

Pour réaliser la démarche d’amélioration continue, l’ACLDQ s’est inspirée des grandes lignes de la démarche préconisée par le Bureau de normalisation du Québec et son et des standards internationaux et nationaux en matière de responsabilité sociétale des organisations.

-Un modèle d’accompagnement-

Depuis leur création il y a 15 ans, les CLD ont un mandat de développement local en plus d’offrir l’ensemble des services de première ligne dont un entrepreneur privé ou collectif peut avoir besoin. Que ce soit pour démarrer une entreprise ou un projet, entreprendre une phase de croissance ou assurer leur relève, les CLD mettent à la disposition des entrepreneurs, des professionnels pour les accompagner dans leur démarche.

Basée à Québec, l’ACLDQ regroupe les 120 CLD de la province.

Le 16e congrès de l’Association des centres locaux de développement du Québec (ACLDQ) a pris fin le 30 mai en matinée avec l’assemblée générale des membres à l’Hôtel Plaza. Merci à l’association d’avoir tenu son congrès chez nous. Des félicitations sont de mises pour les équipes des CLD Beauharnois-Salaberry, CLD Haut-Saint-Laurent et CLD Vaudreuil-Soulanges pour l’accueil de ces développeurs économiques et pour leur avoir fait découvrir notre beau coin.

________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Tourisme, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les 8 récipiendaires du Fonds culturel de la MRC dévoilés Les 8 récipiendaires du Fonds culturel de la MRC dévoilés
Fin des travaux et réouverture du Centre de services Desjardins de St-Zotique Fin des travaux et réouverture du Centre de services Desjardins de St-Zotique
700 automobilistes sensibilisés sur le cellulaire au volant à Valleyfield 700 automobilistes sensibilisés sur le cellulaire au volant à Valleyfield
Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois
Un bâtiment pour le Centre des archives de Vaudreuil-Soulanges Un bâtiment pour le Centre des archives de Vaudreuil-Soulanges

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.