Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Le projet Forêt s’adapter sur la bonne voie

Jean_Lalonde Yves_Daoust Alain_Dubuc et Jerome_Dupras a la CRE Photo courtoisie(JPM) – La Coop des Frontières en partenariat avec l’Université du Québec en Outaouais a obtenu une importante subvention pour la réalisation d’une recherche intitulée Forêt s’adapter.

Sur la photo lors de la remise d’un soutien financier de 231 000 $, il y avait Jean Lalonde préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Très-Saint-Rédempteur, Yves Daoust, président de la CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry et maire de Saint-Louis-de-Gonzague, Alain Dubuc directeur général de la Coop des Frontières et Jérome Dupras professeur-chercheur au département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais à l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT).

Le projet Forêt s’adapter est une initiative de recherche sur l’adaptation de la science forestière aux changements climatiques. Forêt s’adapter vise la gestion et la mise en valeur des forêts et boisements des cinq MRC de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent dans un objectif de bénéfice économique en lien avec le développement durable de la forêt. Une sylviculture favorisant l’adaptation des forêts d’ici aux changements globaux sera mise de l’avant grâce à ce projet de recherche-action en partenariat avec la Coop des Frontières et de l’Institut des sciences de la forêt tempérée ( ISFORT) de l’Université du Québec en Outaouais.

Le projet Forêt s’adapter est réalisé dans le cadre d’une entente avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Des activités visant à renforcer la capacité d’intervenir dans les boisés de la région afin d’atténuer les impacts à venir en lien notamment avec les changements climatiques et en stimulant l’activité économique liée à la filière bois seront misent sur pied avec ce projet.

Les outils développés dans le cadre de ce projet Forêt s’adpter permettront d’identifier et de cartographier les vulnérabilités des forêts à différentes menaces de changements climatiques, d’évaluer la capacité des différents types de forêts à ces menaces en fonction des conditions de sites rencontrés, de suggérer des options sylvicoles et de rendre opérationnelle une stratégie d’adaptation régionale par l’entremise d’essais sur le terrain et d’un suivi à l’aide d’indicateurs de réponse.

Le 1er mai dernier, il y a eu remise officielle d’un premier montant pour le financement du projet : Forêt s’adapter lors du Déjeuner du président à la CRÉ.

__________________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Éducation, Environnement, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Journées de la Culture 2017 dans Beauharnois-Salaberry Journées de la Culture 2017 dans Beauharnois-Salaberry
La MRC recherche des artistes en vue d’expositions en 2018 La MRC recherche des artistes en vue d’expositions en 2018
La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée
L’efficacité du programme des policiers-parrains de la SQ L’efficacité du programme des policiers-parrains de la SQ

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.