Le Parc Sauvé et son chalet seront rénovés – Pont Jean-De Lalande : inauguration reportée

(JP Major) – Lundi dernier (2 avril), la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a dévoilé les grandes lignes de la Phase 2 du Programme de réhabilitation des parcs sur le grand territoire de la municipalité. On a aussi annoncé le report de l’inauguration du pont patrimonial Jean-De Lalande.

Pour le dévoilement et l’échange qui a suivi avec les médias, le maire de la Capitale du Suroît, Denis Lapointe était accompagné de trois membres de l’équipe du Service récréatif et communautaire, soit Pierre Crépeau, coordonnateur à la vie culturelle et communications, René Monette, directeur du service et Marc Tremblay, coordonnateur parcs, espaces verts et plateaux sportifs.

En préambule, le maire de Salaberry-de-Valleyfield a rappelé en qu’en 2011 la Phase 1 du Programme de réhabilitation des parcs avait permis d’effectuer un inventaire précis des installations de chacun des parcs de tous les secteurs de la ville et d’aménager de nouveaux modules de jeux dans plusieurs parcs.  Il y a plus de 74 parcs sur l’ensemble du territoire.

En 2012, c’est une somme de 4 400 000 $ qui sera nécessaire pour la Phase 2 du programme. La majeure partie de ce montant soit 3,4 M $, ira spécifiquement pour le parc Delpha-Sauvé. Le tout était prévu au budget 2012. Les citoyens avaient d’ailleurs reçu en décembre dernier un dépliant sur les réalisations 2011 et le Budget 2012 de Salaberry-de-Valleyfield. La Phase 2 du Programme de réhabilitation des parcs était listée dans “Les grandes orientations 2012”.

Pour Denis Lapointe “L’heure est venue d’investir dans ce magnifique parc. La chalet du parc Sauvé sera rénové et ses problèmes d’infiltration d’eau seront enfin corrigés”. C’est près de 900 000 $ qui iront pour la rénovation du chalet qu’on appelle depuis quelques années l’Édifice Jean-H . Besner.

En périphérie du chalet il y aura ajout d’entrées électriques. Les organisateurs de nombreux événements au parc Delpha-Sauvé devraient se réjouir de cette nouvelle puisque le nombre d’entrées étaient nettement insuffisant pour plusieurs événements. Il fallait jouer d’astuces. Il semble donc qu’il y aura de ce côté une bonne amélioration.

Aussi avec le succès du spectacle multimédia Ohneka, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield entend construire un petit bâtiment de service pour la permanence de ce spectacle qui fait de plus en plus parler à travers le Québec.

Ceux qui se questionnent sur les clôtures et sur la piscine du parc Delpha-Sauvé, sachez que ce n’est pas cette année qu’il y aura des améliorations pour ces éléments.

René Monette a précisé que c’est à l’automne 2012 que débuteront des travaux majeurs pour la piscine qui connaîtra une transformation complète. La “nouvelle” piscine sera prête à la fin du printemps 2013. Outre le parc Sauvé, M. Monette a mentionné qu’on installera un aménagement urbain le long du vieux canal, on procèdera à une rénovation complète des terrains de tennis du secteur Saint-Timothée et, toujours à Saint-Timothée, mais au Parc régional des îles, il y aura des travaux au Chalet et ajoutera un petit chalet de services près de la plage.

L’autre item à l’ordre du jour lundi, était le dossier du pont Jean-de Lalande. Le célèbre pont patrimonial semble être presque prêt et son inauguration était, jusqu’à dernièrement, prévue pour juin. En février et mars, des garde-corps ont été installés. Cependant, des exigences du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, concernant le devis technique du concept d’éclairage sont toujours à l’étude. En fait la version proposée par la Ville en novembre dernier, vient de recevoir, en mars, un refus de la Commission des Biens culturels du Québec.

De plus, le ministère des Transports est aussi impliqué pour la portion de l’aménagement de trottoirs et d’accès piétonniers du côté de la rue Victoria. Pierre Crépeau a expliqué que ces deux éléments font en sorte qu’il sera impossible de procéder à l’ouverture pour l’été prochain. Le pont construit originalement par la Dominion Bridge en 1894-95 devra donc attendre avant d’être en mesure de profiter de sa nouvelle vie face au Marché public de Salaberry-de-Valleyfield.

Pendant ce temps, la facture grimpe tout le temps. Les aménagements périphériques au pont Jean-De Lalande pourraient se chiffrer à 400 000 $. Si on ajoute le coût de déménagement et de réfection de 1 million de dollars, le pont patrimonial atteint une facture qui commence à être passablement élevée.

Comme le mentionnait Denis Lapointe; “le plus grand problème est le respect de l’aspect patrimonial et historique du pont”. Personnellement, cela m’a fait penser qu’il y a quelques années, mon épouse et moi avons failli faire l’acquisition d’une maison ancestrale. Mon portefeuille est heureux de ne pas l’avoir fait !


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Valtech recrute : Applicateur de ciment recherché Valtech recrute : Applicateur de ciment recherché
Bienvenue chez vous : un succès mettant en lumière l’achat local Bienvenue chez vous : un succès mettant en lumière l’achat local
Emploi : Technicien en loisirs à la Ville de Beauharnois Emploi : Technicien en loisirs à la Ville de Beauharnois
La culture locale à l’honneur dans la programmation de NousTV La culture locale à l’honneur dans la programmation de NousTV
Les travailleurs de la santé de la région au coeur d’une expo photo Les travailleurs de la santé de la région au coeur d’une expo photo

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.