Le CSSS du Suroît est prêt à toute éventualité avec les 3 000 athlètes de la 46e Finale des Jeux du Québec

(Jean-Pierre Major) – Nous sommes enfin, à quelques jours du début de la 46e Finale des Jeux du Québec-Hiver 2011 et le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît a présenté cet après-midi les détails de son plan pour assurer la santé et le mieux-être des quelque 3 000 jeunes athlètes québécois qui seront présents dans notre région dès le 25 février.

Manon Rousse, Nicole Marleau, Jocelyn Rancourt et la docteure Michèle Lecompte ont pris la parole à tour de rôle.

Nicole Marleau, la présidente du conseil d’administration du CSSS du Suroît a tenu à être présente afin de « souligner publiquement et avec une très grande fierté l’implication bénévole de plusieurs membres du personnel clinique, administratif et de soutien et de médecins dans les divers comités de la 46e Finale des Jeux du Québec. Nous remercions tout particulièrement nos professionnels de la santé qui, en acceptant de s’impliquer dans le Comité Santé, ont démontré à quel point ils ont le feu sacré».

-Tout sera fait pour ne pas surcharger l’Hôpital du Suroît-

Manon Rousse, la coordonnatrice des ressources professionnelles de la direction santé physique au CSSS a sauté dans l’aventure des Jeux du Québec il y a plusieurs mois. Elle a la charge du Comité santé des Jeux. Elle s’est entourée d’une dizaine de personnes qui ont travaillé à mettre en place les différents volets santé.  « Nous nous sommes donnés comme objectif d’organiser les services de manière à limiter le recours aux services médicaux de l’Hôpital du Suroît » explique madame Rousse.

La « Centrale santé » sera aménagée au Centre professionnel de la Pointe-du-Lac à Salaberry-de-Valleyfield. Elle sera en fonction tous les jours des Jeux de 7 h à 22 h.

Plusieurs ententes permettront à la « Centrale Santé » d’être autonome.

On savait que les compétitions des Jeux du Québec auront lieu principalement à Beauharnois et Salaberry-de-Valleyfield. Mais il y en aura ailleurs notamment à Sainte-Martine et au Mont-Blanc dans les Laurentides (pour le ski alpin).

À cause de l’éloignement et pour assurer une rapidité de service en cas d’urgence, le Comité santé a établie des collaborations avec les CSSS Jardins-Roussillon et des Sommets.

Madame Rousse a précisé que près de 200 bénévoles travailleront pour le Comité santé en tant que secouristes, premiers répondants, médecins, physiothérapeutes ou autres.

La vingtaine de médecins et physiothérapeutes ont du suivre pendant deux jours une formation intensive en médecine sportive.

À l’initiative de Michel Plante de la Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM), les autres bénévoles du Comité santé des Jeux du Québec ont eu droit à des formations en réanimation cardio-respiratoire et premiers soins. D’autres ont eu droit à la formation de 60 heures de « premier répondant ».

Au grand plaisir des gens réunis dans la cafétéria de l’Hôpital du Suroît, la docteure Michèle Lecompte a rappelé qu’elle a été hôtesse pour les Jeux du Québec, il y a de cela… quelques années.

Plus sérieusement l’omnipraticienne au CSSS du Suroît et membre du Comité santé, Michèle Lecompte s’est concentrée sur le volet médical des Jeux du Québec-Hiver 2011. « Si la présence de médecins est essentielle à la “Centrale santé”, le rôle des médecins dans un tel événement sportif est essentiel. Le médecin a l’autorité de retirer ou de retourner l’athlète à la compétition, il peut ainsi parfois influencer grandement la carrière d’un jeune athlète».

Jocelyn Rancourt, le président du Comité organisateur de la 46e Finale des Jeux du Québec n’avait que des éloges pour tout le travail accompli par le Comité santé. Il a rappelé, les premières étapes pour la mise en candidature de Beauharnois-et Salaberry-de-Valleyfield.

À l’époque, il avait contacté François Rabeau le directeur général du CSSS du Suroît pour une lettre d’appui et d’acceptation de services pour la tenue des Jeux. Il n’y a pas eu de problème pour la lettre, mais disons qu’une chance que Manon Rousse a sauté dans le bain et a pris en charge le Comité santé. Les exigences et technicalités sont énormes.

Amenez-en des athlètes, le Suroît est prêt !


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Nouvelles générales, Santé, Sports et loisirs, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Changement de site pour l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges – La MRC estomaquée Changement de site pour l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges – La MRC estomaquée
Une soirée Vins et Tapas de 36 366 $ pour la Fondation Anna-Laberge Une soirée Vins et Tapas de 36 366 $ pour la Fondation Anna-Laberge
Les Riverains remettent 5 550$ à la Fondation Anna-Laberge Les Riverains remettent 5 550$ à la Fondation Anna-Laberge
Collecte de rues 2019 – Valleyfield lance appel aux organismes communautaires Collecte de rues 2019 – Valleyfield lance appel aux organismes communautaires
Un espace Web dédié pour suivre le projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges Un espace Web dédié pour suivre le projet Hôpital Vaudreuil-Soulanges

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.