Le CISSSMO répond à la mobilisation Sauvons le Centre mère-enfant

Le CISSS de la Montérégie-Ouest a partagé aux médias une correspondance qui a été transmise au Comité Sauvons le Centre Mère-Enfant à la suite de la sortie publique de ce groupe le vendredi 9 décembre dernier. L’organisation mentionne par ailleurs que les éléments contenus dans la lettre avaient déjà été signifiés verbalement en réponse aux questions posées par les membres de ce comité à la séance publique du Conseil d’administration du CISSS de la Montérégie-Ouest en septembre dernier.

Philippe Gribeauval, PDG du CISSSMO

Voici donc la communication intégrale, signée par Philippe Gribeauval, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest :

Je souhaite partager avec vous les orientations du Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest à l’égard de l’avenir de l’Hôpital du Suroît. Je me suis exprimé publiquement à quelques reprises sur cette question, notamment lors de la séance publique du conseil d’administration du 21 septembre 2022. Je constate cependant que l’inquiétude persiste dans certains milieux. Une dernière mise au point me semble nécessaire.

L’Hôpital du Suroît maintiendra sa vocation et poursuivra sa croissance. Des investissements de plus de 200 millions de dollars y seront consentis notamment pour rénover et agrandir l’Urgence. Par ailleurs, aucune fermeture du Centre mère-enfant de cet hôpital n’est envisagée dans un avenir prévisible; des accouchements continueront d’y être pratiqués, les services de néonatalogie, de pédiatrie et de gynécologie y demeureront également. Les services d’audiologie ainsi que les services reliés au cancer du sein s’y poursuivront. Nous maintiendrons également les services de médecine nucléaire pour les années à venir, bien que des analyses restent à faire pour la poursuite de ce service à plus long terme. Bref, nous ne prévoyons que très peu de modifications à l’offre de services médicaux dispensés par l’Hôpital du Suroît à part l’échographie transoesophagienne pour lequel le très faible volume d’activité ne justifie pas le remplacement des équipements qui seront obsolètes en 2025. Par ailleurs, la tendance dans le réseau de la Santé veut que l’ophtalmologie et la chirurgie de l’oeil se pratiquent en cliniques externes et non en milieu hospitalier.

En terminant, j’invite tous ceux qui ont à coeur la santé et le bien-être de la population du Haut-Saint-Laurent et du Suroît à prendre connaissance de notre Plan clinique organisationnel 2023-2033 qui sera déposé incessamment au ministre de la Santé et qui sera rendu public au début de l’année prochaine. Les orientations qui y sont exposées couvrent l’ensemble des services de santé et de services sociaux offerts aux familles, aux jeunes, aux aînés et aux personnes vulnérables du territoire. En outre, ce plan préconise la collaboration avec le milieu, notamment par la mise en place de comités de partenaires qui vous donneront l’occasion de contribuer à votre réseau local de service.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , ,

Vous aimeriez:

Modifications apportées à l’horaire des établissements du CISSSMO Modifications apportées à l’horaire des établissements du CISSSMO
Le projet Co-Vie (COVID longue) récipiendaire d’un Prix d’excellence Le projet Co-Vie (COVID longue) récipiendaire d’un Prix d’excellence
Une année de défis et de grandes transformations au CISSSMO Une année de défis et de grandes transformations au CISSSMO
Le 29 novembre, Desjardins double les dons pour la santé des gens d’ici Le 29 novembre, Desjardins double les dons pour la santé des gens d’ici
Hôpital Vaudreuil-Soulanges : dévoilement de l’étude des retombées économiques Hôpital Vaudreuil-Soulanges : dévoilement de l’étude des retombées économiques

2 Réponse à "Le CISSSMO répond à la mobilisation Sauvons le Centre mère-enfant"

  1. Pierre Picard dit :

    Pour moi, je veux avoir la certitude que l’ouverture de l’hôpital de Vaudreuil ne viendra pas réduire ou fermer l’offre de soins. Aucune allusion à la référence démographique du Haut St-Laurent et de la zone Valleyfield/Beauharnois qu’a observé la CS de la Vallée des Tisserands. Une mise à jour s’impose dans votre argumentaire.

  2. Denis Besner dit :

    La réponse mentionne « aucune fermeture du Centre mère-enfant de cet hôpital (Valleyfield) n’est envisagée dans un avenir prévisible ». Est-ce qu’on doit en comprendre qu’il seront disponibles à Valleyfield jusqu’à l’ouverture de l’hôpital de Vaudreuil?
    J’ai bien hâte de voir cela inclus dans le plan clinique révisé du CISSS.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2023 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.