Lancement de SécuriCAB pour la sécurité des aînés

C’est lors d’une conférence de presse tenue le 14 décembre dernier que le Centre d’action bénévole (CAB) du grand Châteauguay a annoncé qu’il rejoignait la nouvelle bannière SécuriCAB de la Fédération des Centres d’action bénévole du Québec (FCABQ). Il s’agit du même service d’appels sécuritaires offert depuis 2008 précédemment appelé le programme PAIR puis Bonjour Quotidien, qui se présentera maintenant sous un nouveau nom et sur une nouvelle plateforme.

Le dévoilement de SécuriCAB s’est fait en présence d’Erika Grondin, agente sociocommunautaire au Service de police de Châteauguay, Francine Duval, agente sociocommunautaire au Service de police de Mercier, Marie-Belle Gendron, députée de Châteauguay, Annik Hall, directrice générale du Centre d’action bénévole du grand Châteauguay, Nathalie Langevin, porte-parole de SécuriCAB, région du grand Châteauguay, Sandra Morin, coordonnatrice locale en police communautaire, Centre de services, Salaberry-de-Valleyfield, Sûreté du Québec, Carole Mallette, députée Huntingdon, et Vanessa St-Pierre , communication et philanthropie, Centre d’action bénévole du grand Châteauguay.

SécuriCAB a été créé par et pour les Centres d’action bénévole (CAB) du Québec membres de la FCABQ. Ce service offre la possibilité à tous les aînés qui le souhaitent de rester chez eux le plus longtemps possible dans des conditions optimales en recevant des appels automatisés s’assurant de leur bien-être.

Les appels sont effectués à l’heure convenue avec l’abonné. En cas de non-réponse de celui-ci, des démarches sont effectuées auprès d’un répondant désigné ou d’un organisme de la communauté afin que ceux-ci s’assurent du bien-être de l’usager. Si aucun contact n’est établi avec la personne aînée, un appel d’urgence est effectué au service de police local.

Ce service s’adresse donc à toutes personnes désirant combler un besoin lié à la solitude, un handicap, une maladie chronique, une perte d’autonomie, un oubli de prendre leur médication ou de s’alimenter, une situation de détresse psychologique ou un proche aidant prenant soin d’une personne en perte d’autonomie.

« Durant les 12 années où j’ai collaboré au programme d’appels sécurisés au CAB du grand Châteauguay, nous avons réalisé des sauvetages et décelé des débuts de pertes cognitives chez certains bénéficiaires, explique Nathalie Langevin, agente de police sociocommunautaire retraitée et porte-parole de SécuriCAB, région du grand Châteauguay. Cette mesure préventive a permis la mise en place de ressources adaptées aux situations. »

Mme Langevin a par ailleurs partagé la touchante histoire de son père, qui a chuté en mai dernier et qui est demeuré plus de 24 heures au sol. Selon elle, un appel SécuriCAB aurait au mieux abrégé sa souffrance.

Ginette Séguin, directrice du Service de police de Châteauguay, a quant elle discuté du mouvement de concertation qui prend forme à la Ville de Châteauguay.

« Depuis des années, Châteauguay travaille dans ce sens : les organismes, la police et le milieu de la santé et des services sociaux travaillent ensemble pour s’assurer du bien-être de tous. Lorsqu’un appel n’a pas de réponse et que c’est inhabituel, l’appel est transmis au service de police via le 911. Cela permet à nos policiers de se présenter à l’adresse afin de s’assurer que tout va bien. Cet appel nous permet d’intervenir rapidement et ainsi éviter les drames. »

Un service bilingue et gratuit

Les personnes qui souhaitent profiter du service SécuriCAB peuvent s’inscrire via le Centre d’action bénévole (CAB) du grand Châteauguay dès le 4 janvier, en composant le 450 699-6289. À noter que les usagers qui utilisent déjà le service Bonjour Quotidien n’ont aucune action à poser et seront immédiatement inscrits à SécuriCAB.


Share
Posté dans: Communautaire, Grand Châteauguay - Roussillon, Nouvelles générales, Sécurité Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La CDC du Haut-Saint-Laurent célèbre son 25e anniversaire La CDC du Haut-Saint-Laurent célèbre son 25e anniversaire
Rivière-Beaudette en plein développement de sa politique MADA Rivière-Beaudette en plein développement de sa politique MADA
Québec accorde un soutien financier de 100 000 $ à Salaberry-de-Valleyfield Québec accorde un soutien financier de 100 000 $ à Salaberry-de-Valleyfield
Investissements majeurs à l’Hôpital Anna-Laberge Investissements majeurs à l’Hôpital Anna-Laberge
Lancement de campagnes de dons planifiés dans le Haut-Saint-Laurent Lancement de campagnes de dons planifiés dans le Haut-Saint-Laurent

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2023 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.