La Ville de Salaberry-de-Valleyfield abaisse la vitesse sur son territoire

Afin d’encourager les automobilistes à adopter des comportements plus respectueux envers les usagers vulnérables, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield prend une tangente proactive et instaure des mesures visant à abaisser la vitesse dans certaines zones du territoire. La Ville inspire ainsi à un meilleur partage de la route en vue d’augmenter la sécurité de tous, dans le cadre d’un plan d’action qui s’échelonnera sur trois ans et qui s’étendra sur tout le territoire.

Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield, et Martin Brossoit, ingénieur de projet à Salaberry-de-Valleyfield

Une étude réalisée en 2023 par la firme CIMA+ a permis au Comité de circulation de la Ville ainsi qu’à la Sureté du Québec de tirer diverses conclusions sur la gestion de la vitesse à Salaberry-de-Valleyfield, telles que les incohérences entre les débits de circulation sur le territoire ainsi que des lectures de vitesses élevées dans les zones de 30 km/h. En ce sens, deux changements majeurs sont à noter à compter du 3 juin prochain :

  • La limite de vitesse passera de 50 km/h à 30 km/h autour de plusieurs parcs municipaux comportant des aires de jeux ;
  • Un projet pilote réduisant la limite à 40 km/h dans deux secteurs spécifiques du territoire verra le jour.

Projet pilote

Une portion du quartier Nitro ainsi que les rues situées au sud-ouest du quartier Saint-Timothée (secteur Notre-Dame-du-Sourire) ont été identifiés comme première zone test pour l’implantation de la nouvelle limite de 40 km/h à Salaberry-de-Valleyfield. Par leur nature (secteurs résidentiels multigénérationnels avec parcs et écoles) et leur configuration géographique, ces secteurs sont particulièrement indiqués pour mettre à l’essai la nouvelle mesure et valider l’efficacité des changements apportés dans le cadre de ce projet pilote, avant d’être éventuellement étendus à d’autres secteurs de la ville.

Les rues limitrophes aux parcs municipaux où l’on retrouve des modules ou des jeux d’eau verront également leur limite de vitesse être abaissée à 30 km/h, et ce, sur l’ensemble du territoire.

« La sécurité de nos citoyens est une priorité absolue pour les membres du conseil municipal, souligne Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield. En réduisant la vitesse dans ces zones, nous voulons mieux protéger nos enfants et leur famille, mais aussi encourager une cohabitation harmonieuse entre les automobilistes, les piétons et les cyclistes. »

Aménagements et signalisation

Près de 300 panneaux d’affichage de vitesse ainsi que des mesures de mitigation, telles que des balises et des dos d’âne, seront graduellement installés dans les prochaines semaines autour des parcs, de même que dans le quartier ciblé pour le projet pilote à 40 km/h. La Ville invite donc les citoyens à faire preuve de prudence, à être vigilants et, évidemment, à respecter les nouvelles limites de vitesse.

Miguel Lemieux termine en mentionnant que le meilleur moyen d’abaisser les limites de vitesse dans nos rues demeure le changement de comportement. Pour assurer un meilleur partage de la route et utiliser le vélo, la marche ou tout autre mode de transport mis à part la voiture, les citoyens et citoyennes doivent se sentir en sécurité. Ainsi, une campagne de sensibilisation est prévue par le Service des communications de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield dès cet automne.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Transport Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Découvrez la carte d’achat local Tout se trouve ici Découvrez la carte d’achat local Tout se trouve ici
Deux nouveaux quais à Salaberry-de-Valleyfield Deux nouveaux quais à Salaberry-de-Valleyfield
Isabelle Viau nommée directrice générale de la Société du Port de Valleyfield Isabelle Viau nommée directrice générale de la Société du Port de Valleyfield
Inauguration du nouveau local de L’ÉLAN – l’école du Carrefour Inauguration du nouveau local de L’ÉLAN – l’école du Carrefour
Ville de Salaberry-de-Valleyfield : nouvelle direction au SRC Ville de Salaberry-de-Valleyfield : nouvelle direction au SRC

Une réponse à "La Ville de Salaberry-de-Valleyfield abaisse la vitesse sur son territoire"

  1. Jean-Luc Turcotte dit :

    Objet: Baissement de la vitesse à Valleyfield.
    Près des écoles et parcs parfaitement en accord.
    Par contre; Il y a sur le boul. Hébert 2 écoles primaires l’une à Nitro et la seconde à St-Timothée.

    Pour ma part, un élève de ces 2 écoles est aussi important que dans les autres écoles.
    Alors, dites-moi comment la ville de Valleyfield va pouvoir changer la vitesse qui est de 50 km/h.

    Il faudra très bien indiquer le début et la fin des corridors sur chacune des rues, avenue et boulevard. Ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle. Présentement on me dit qu’il y a un corridor. Où est le début et la fin? Très très souvent, nous n’avons aucune idée.

    Ailleurs, la vitesse devra rester à 50km.

    Maintenant, je voudrais savoir combien de passant ont un ticket par la police ou autre individu, qui ne passe pas au bon endroit pour traverser le chemin?

    J’ai l’impression que c’est encore l’automobiliste qui en prend pour son rhume mais le piéton lui? Ne me dites surtout pas que les piétons et cyclistes sont blanc comme neige. Si on leur dit, ils nous envoyé carrément «cheir.»

    Entre vous et moi, ils sont pires que les automobilistes mais rien sur cela et on ne fait rien.

    Jean-Luc Turcotte

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.