La Vallée-du-Haut-Saint-Laurent s’inscrit dans la coopération franco-québécoise

R_Sauve-P_Dupont-P_Schlienger-E_Quintas-F_Gelin-MR_Fischer-V_Guilmain-G_Pilon-et-M_Vallee(Éric Corbeil) – Les 5es assises franco-québécoises de la coopération décentralisée se déroulaient à Lévis du 26 au 28 mai derniers et la région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent y était bien représentée avec une quinzaine d’élus et de partenaires du milieu.

Sur la photo, de gauche à droite : Robert Sauvé (vice-président de la CRÉ et préfet de la MRC Vaudreuil-Soulanges), Pascale Dupont (CLD Des Etchemins), Philippe Schlienger (Centre de Kingersheim), Eva Quintas (Culture pour tous), Francis Gelin (Agence Culturelle d’Alsace), Marie-Reine Fischer (Conseil régional d’Alsace), Valérie Guilmain (ministère de la Culture et des Communications), Guy Pilon (maire de Vaudreuil-Dorion), Michel Vallée (service Arts et Culture de la Ville de Vaudreuil-Dorion).

Au total, plus de 300 participants, comprenant des élus français et québécois et leurs partenaires universitaires, économiques et associatifs, étaient réunis pour dresser le bilan de leurs actions de coopération et partager leur vision des nouveaux enjeux de la décentralisation.

Pour l’occasion, la CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, en collaboration avec la MRC de Vaudreuil-Soulanges, était jumelée à la Région française d’Alsace pour la réalisation d’un atelier portant sur la Culture comme outil de cohésion sociale. L’atelier, piloté par Robert Sauvé et Marie-Reine Fischer, avait pour objectif de partager des modèles d’intervention et d’application locales et territoriales, d’identifier des enjeux communs et des dispositifs d’échange et de la collaboration. Ce fut notamment l’occasion de mettre en valeur certaines initiatives québécoises en médiation culturelle, dont le projet « Je Suis » de la Ville de Vaudreuil-Dorion.

« Ces assises sont, pour la région de la Vallée-du-Haut-St-Laurent, l’amorce officielle de notre coopération avec la région d’Alsace. Nous aurons ainsi l’occasion de travailler sur des outils communs d’encadrement des pratiques en médiation culturelle, en plus de partager des dispositifs permettant son évaluation. L’avenir de cette collaboration s’annonce riche et constructif », a précisé Robert Sauvé, vice-président de la CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, maire de la ville de Coteau-du-Lac.

logo-assises-franco-quebecoises-cooperation-decentralisee

Pour cette 5e édition, la CRÉ de la Chaudière-Appalaches et ses partenaires québécois et français avaient également planifié un programme ambitieux, sous les thématiques variées telles que l’économie sociale et solidaire, l’égalité homme-femmes, la culture, le développement des territoires et la décentralisation.

L’événement fut marquant pour les perspectives de coopération entre la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et des régions françaises, dont l’Alsace, et aura permis de tisser de nouveaux liens de coopération avec des collectivités françaises.

À propos des 5es assises franco-québécoises de la coopération décentralisée
Les Assises se tiennent en alternance au Québec et en France. Les relations entre les collectivités territoriales du Québec et de la France s’inscrivent en parallèle des relations politiques à l’échelle nationale. Ces relations découlent des initiatives récentes favorisant le développement des collectivités territoriales tant au Québec (municipalités, conférences régionales des élus) qu’en France.

La coopération décentralisée s’est d’abord exprimée par l’établissement de liens avec les régions françaises. Le développement de ces liens a permis la signature de plans d’action par le délégué général du Québec à Paris et les présidents de six régions françaises.

À propos de la Conférence régionale des élus Vallée-du-Haut-Saint-Laurent
La Conférence régionale des élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent constitue l’interlocuteur privilégié du gouvernement du Québec en matière de développement régional. Afin d’assurer sa mission, la CRÉ s’est vu octroyer une série de mandats, regroupés principalement dans huit secteurs d’activité, dont découlent ses actions de concertation, de planification et de soutien à des projets innovants. La région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent est constituée de 65 municipalités et de 2 territoires autochtones. Près de 425 000 personnes l’habitent.

____________________________________________________

 


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Inondation – Une carte de la zone d’intervention spéciale plus réaliste Inondation – Une carte de la zone d’intervention spéciale plus réaliste
Coteau-du-Lac, Valleyfield et Québec annoncent la relance du Camp Bosco Coteau-du-Lac, Valleyfield et Québec annoncent la relance du Camp Bosco
25e de la fusion de Vaudreuil et de Dorion :  Dévoilement du lieu du grand pique-nique 25e de la fusion de Vaudreuil et de Dorion : Dévoilement du lieu du grand pique-nique
Fusion de Vaudreuil et Dorion : un parcours dans le temps pour en apprendre plus Fusion de Vaudreuil et Dorion : un parcours dans le temps pour en apprendre plus
Circulation – Fermetures à prévoir sur l’autoroute 20 à Les Cèdres et Coteau-du-Lac Circulation – Fermetures à prévoir sur l’autoroute 20 à Les Cèdres et Coteau-du-Lac

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.