La saga du Kathryn Spirit tire à sa fin

12oct2018 Kathryn_Spirit PSchiefke MGarneau BTremblay MBlouin et SCarrier photo courtoisie VB

Peter Schiefke, député de Vaudreuil-Soulanges, l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, Bruno Tremblay, maire de la Ville de Beauharnois, Martin Blouin, directeur de projet, Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne et Sylvain Carrier, gestionnaire de projet, Services publics et Approvisionnement Canada.

C’est dans un soupir de soulagement que la Ville de Beauharnois a vu les restes du Kathryn Spirit disparaître dans les derniers jours. Après 7 ans d’attente, ce bateau en ruine a finalement été démantelé dans une opération délicate nécessitant plusieurs phases de décontamination. Plusieurs intervenants se sont d’ailleurs réunis en bordure du lac Saint-Louis le 12 octobre dernier pour souligner la fin des travaux de démantèlements et dresser le bilan de cette saga.

Récapitulatif d’une histoire controversée
Acquise par le Groupe St-Pierre en 2011, cette épave a fait son apparition aux abords du lac St-Louis pour une opération de démantèlement et de revente de métal. Incapable d’obtenir l’aval des instances gouvernementales et de la Ville de Beauharnois, le cargo a été abandonné dans les eaux du lac St-Louis après avoir été vendu à une compagnie mexicaine, Reciclajes ecologicos maritimos.

bateau epave Kathryn_Spirit a Beauharnois lac St-Louis photo INFOSuroitDéclaré inapte à la navigation, le Kathryn Spirit n’a plus quitté son emplacement puisque l’entreprise mexicaine aurait fait faillite avant d’entreprendre les démarches nécessaires à sa disparition. En juin 2017, après plusieurs années de pression auprès du gouvernement fédéral, celui-ci a finalement lancé un appel d’offres pour le démantèlement du navire. Le Groupe St-Pierre s’est vu octroyer le contrat en octobre 2017. Une fois les eaux du lac protégées, la firme a immédiatement commencé les travaux de démolition qui s’achèvent aujourd’hui.

Un dénouement attendu impatiemment
Le nettoyage des derniers débris du bateau marque la fin de cette histoire et permet enfin à la Ville de Beauharnois de passer à autre chose :

« Il est encore tôt pour crier victoire puisqu’il reste toujours le batardeau et le remblai à enlever pour dégager la rive, mais je suis confiant de voir la bordure du lac St-Louis à son état naturel au printemps prochain. Il nous aura fallu plus de 7 ans de patience et d’acharnement pour venir à bout de cette situation et finalement redonner une allure noble au paysage riverain de Beauharnois », a déclaré M. Bruno Tremblay, le maire de la Ville.

Remerciements aux acteurs clés
La Ville de Beauharnois tient à remercier tous les gens qui ont bataillé, de près ou de loin, pour voir cette saga s’achever. Notons entre autres, l’ancien maire de Beauharnois, M. Claude Haineault pour sa ténacité, la Garde côtière canadienne pour leur soutien, le gouvernement fédéral pour les fonds octroyés et Jean-Maurice Marleau, le directeur du Service de la sécurité incendie de Beauharnois, pour son implication. Finalement, le premier magistrat de la Ville tient à saluer les multiples interventions de la députée fédérale, Mme Anne Minh Thu Quach : « Durant les 7 dernières années, Mme Quach a pris les choses en main pour faire entendre cette cause et sans son aide le cargo flotterait toujours aux abords du lac St-Louis. »

À ce sujet, la députée Anne Minh-Thu Quach a fait part, par voie de communiqué, de sa satisfaction de voir le dossier enfin réglé même si elle déplore le fait que les gouvernements Harper et Trudeau ont pris plus de 7 ans pour venir à bout de la situation.

La députée néo-démocrate de Salaberry-Suroît trouve aussi insultant le fait que le Groupe St-Pierre ait obtenu le contrat du gouvernement libéral de Justin Trudeau pour démanteler le vieux cargo que l’entreprise avait elle même amené à Beauharnois. Au lieu d’appliquer la règle de pollueur-payeur, on se retrouve avec une situation de « polleur payé ».

Vous pouvez lire l’article Kathryn Spirit : mieux vaut tard que jamais en lien avec la position de Mme Quach.


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La Chorale de Noël Fa la la en concert gratuit à Beauharnois La Chorale de Noël Fa la la en concert gratuit à Beauharnois
Formation aux adultes – Remise de méritas colorée au Centre de la Nouvelle-École Formation aux adultes – Remise de méritas colorée au Centre de la Nouvelle-École
Le Prix Reynald-Piché 2018 au cinéaste André Desrochers Le Prix Reynald-Piché 2018 au cinéaste André Desrochers
Budget 2019 de la Ville de Beauharnois : un correctif pénible, mais inévitable Budget 2019 de la Ville de Beauharnois : un correctif pénible, mais inévitable
Beauharnois invite ses citoyens au Grand défilé illuminé de Noël à Châteauguay Beauharnois invite ses citoyens au Grand défilé illuminé de Noël à Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.