Pointe-du-Buisson rend hommage aux grands archéologues du Québec

Marcel-Moussette-Salle-des-Grands-archeologues-du-Qc-Pointe-du-Buisson-Photo-INFOSuroit-com_C’est dans la salle des Grands archéologues du Québec que les dirigeants du Musée québécois d’archéologie de la Pointe-du-Buisson à Beauharnois ont rendu hommage mercredi (5 septembre) à certains d’entre eux dont Marcel Moussette (photo) professeur titulaire d’archéologie et chercheur spécialisé en ethnologie et en archéologie historique nord-américaine.

M. Moussette rejoint sur le mur de la salle des Grands archéologues du Québec les récipiendaires de 2011, Claude Chapdelaine, Norman Clermont et la Société d’archéologie préhistorique du Québec (SAPQ).

Salle-des-grands-archeologues-Pointe-du-Buisson-Beauharnois-Photo-INFOSuroit-com_INFOSuroit.com vous rappelle que Claude Chapdelaine a fait il y a quelques jours à peine, la découverte d’une maison longue iroquoienne avec les membres de son école de fouilles dans les bois entre Huntingdon et Saint-Anicet (lire ou relire La technologie permet une découverte archéologique dans le Haut-Saint-Laurent).

Le 5 septembre, la cérémonie d’intronisation a regroupé des représentants de la Ville de Beauharnois, de la MRC de Beauharnois-Salaberry, de la CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, des grands passionnés d’archéologie, ainsi que leurs parents et amis au pavillon d’accueil du site de la Pointe-du-Buisson dans le secteur Melocheville à Beauharnois.

C’est le directeur général Alessandro Cassa qui a souhaité la bienvenue aux gens présents. Par la suite, le maire Claude Haineault est venu souligner une fois de plus l’importance de la Pointe-du-Buisson et son Musée québécois d’archéologie pour le développement culturel et touristique de Beauharnois et sa région. Philippe Laplante du service culturel de la MRC de Beauharnois-Salaberry a aussi pris la parole, de même qu’Amélie Sénécal archéologue responsable du service d’archéologie et des expositions à la Pointe-du-Buisson, ainsi que les récipiendaires.

Autant Marcel Moussette, que les archéologues de la Société d’archéologie préhistorique du Québec (SAPQ) Gérald McKenzie et Laurent Girouard, ont parlé de leurs fouilles et leurs recherches notamment sur le site comptant 5 000 d’histoire à Beauharnois. M. Moussette a souligné l’excellente collaboration des instances municipales de l’époque. Gérald McKenzie a mentionné que c’est son père qui l’a amené à la Pointe-du-Buisson la première fois en 1946. La famille était venue à la pêche. Il avait 6 ans. Le site l’avait fasciné et il est revenu souvent faire des fouilles par la suite, notamment avec Laurent Girouard et le défunt Serge-André Crête.

Laurent Girouard également de la Société d’archéologie préhistorique du Québec (SAPQ) a mentionné qu’un de ses étudiants venu faire des fouilles est devenu un chanteur engagé et reconnu au Québec et en France. Paul Piché a probablement composé une ou plusieurs chansons comme Le printemps sur les berges de la Pointe-du-Buisson en fouillant l’histoire !

Enfin Suzanne Hébert conjointe de Serge-André Crête, est venue parler avec émotion de la passion qui animait le défunt archéologue, l’un des fondateurs de la SAPQ, décédé le 27 août dernier. Elle a aussi raconté une anecdote des derniers jours de Serge-André Crête dans un centre hospitalier. Un Attikamek en visite dans le même hôpital a appris tout ce qu’a fait M. Crête pour retracer de nombreuses facettes de l’histoire amérindienne du Québec et de l’Amérique. Il a tenu à lui parler en langue attikamek.

À plusieurs reprises dans les propos des différents archéologues honorés mercredi à Beauharnois, l’Université de Montréal a été mentionnée. Il faut dire que la maison d’enseignement a permis l’établissement de fouilles supervisées dès les années ’60 et une première école de fouilles “accréditée” dès 1977  à la Pointe-du-Buisson.

G-McKenzie-P-Laplante-C-Haineault-M-Moussette-en-avant-A-Senecal-A-Cassa-S-Crete-L-Girouard-Photo-INFOSuroit-com_On a regroupé pour une photo plusieurs des intervenants présents. Dans l’ordre habituel en commençant par l’arrière il y a Gérald McKenzie,  Philippe Laplante (MRC), Claude Haineault maire de la Ville de Beauharnois, Marcel Moussette. À l’avant on retrouve Amélie Sénécal et Alessandro Cassa de la Pointe-du-Buisson, Suzanne Hébert pour Serge-André Crête et Laurent Girouard.

Pour savoir d’où l’on vient, la Pointe-du-Buisson et son Musée québécois d’archéologie sont incontournables à Beauharnois.

Le musée est ouvert à l’année. Vous trouverez plus de détails sur le site Internet de la Pointe-du-Buisson.


Share
Posté dans: Beauharnois, Éducation, Fierté régionale, Nouvelles générales, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les 8 récipiendaires du Fonds culturel de la MRC dévoilés Les 8 récipiendaires du Fonds culturel de la MRC dévoilés
Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois Les Journées de la Culture au programme pour le prochain mois
Annulation de l’activité d’extraction de miel à Pointe-du-Buisson le 26 septembre Annulation de l’activité d’extraction de miel à Pointe-du-Buisson le 26 septembre
Fermeture temporaire de tronçons de la piste cyclable du Parc régional Fermeture temporaire de tronçons de la piste cyclable du Parc régional
Opération de sensibilisation contre les distractions au volant Opération de sensibilisation contre les distractions au volant

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.