La Fondation Cardio-Vasculaire perpétue sa mission à travers la Fondation de l’Hôpital

Après plus de 44 années d’existence, la Fondation Cardio-Vasculaire de Valleyfield et du Suroît (FCVVS) cesse ses activités. La suspension des événements de collecte de fonds due à la pandémie et l’épuisement de la permanence de l’organisme sonne le glas de l’organisation. Afin de perpétuer la mission de la FCVVS et respecter le souhait de ses fidèles donateurs, les dons résiduels de 17 000 $ dédiés à la santé cardiovasculaire sont confiés à la Fondation de l’Hôpital du Suroît.

Mary-Rose Sauvé (à gauche), présidente de la Fondation Cardio-Vasculaire de Valleyfield et du Suroît, était accompagnée des administrateurs de l’organisation pour la remise du chèque à la Fondation de l’Hôpital du Suroît et sa directrice Michèle Cyr-Lemieux (2e à partir de la gauche).

La Fondation Cardio-Vasculaire de Valleyfield existe depuis 1976 et a consacré toutes ses années d’activités à venir en aide aux gens qui sont atteints de problèmes cardiovasculaires dans la région du Suroît. Avec des mandats de prévention, de réadaptation et de suivis, l’organisme de charité a réussi l’exploit de remettre près de 1 000 000$ pour de l’achat d’équipements relatifs aux traitements des problèmes cardiaques à l’Hôpital du Suroît et à d’autres organismes de santé de la région.

Un apport important à la communauté

Allant de l’achat de défibrillateurs à des échographes portatifs ou des appareils Holters, l’apport de la FCVVS a été important pour les gens d’ici. De plus, un programme de réhabilitation physique offert aux personnes avec des problèmes cardiovasculaires, connu sous le nom de Les Vaincoeurs ou Cardio en douceur, a vu le jour grâce à la FCVVS.

« Ces dernières années, la FCVVS comptait majoritairement sur des levées de fonds grand public pour poursuivre ses opérations, comme le «Party à Stéphane» qui réunissait plus de 500 invités, événement créé par Stéphan Lanthier, administrateur de la FCVVS, a expliqué Denis Gendron, coordonnateur de la FCVVS. L’impossibilité de tenir d’autres activités, comme la collecte de rue, le moitié-moitié et le casino provoque des pertes de revenus considérables rendant la survie de l’organisme presque impossible. »

Legs à la Fondation de l’Hôpital du Suroît

D’un commun accord entre les administrateurs du conseil d’administration et de l’équipe, la fin des activités de la Fondation Cardio-Vasculaire ne signifie pas la fin de l’appui apporté à l’amélioration des soins de santé pour les personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires. En effet, le choix de léguer les dons résiduels, cumulant un montant de 17 000$, à la Fondation de l’Hôpital du Suroît a été un choix facile, considérant l’importance de l’organisation dans la région et sa capacité à poursuivre la mission de la FCVVS.

« Nos nombreuses années de collaboration, font que la Fondation de l’Hôpital du Suroît est toute désignée pour poursuivre la vocation de la Fondation Cardio-Vasculaire de Valleyfield et du Suroît, a précisé Marie Rose Sauvé, présidente du conseil d’administration de la FCVVS. Elle saura poursuivre les mandats que la Fondation Cardio-Vasculaire s’était engagée à promouvoir. »

La présidente a poursuivi en soutenant que toutes les activités, les réalisations, les dons d’équipement de la Fondation n’auraient été possibles sans le soutien indispensable des bénévoles et des administrateurs qui n’ont jamais compté le temps consacré à la réussite de l’organisation.

« Les donateurs qui année après année étaient fidèles, car ils croyaient en notre cause et sans eux la fondation n’aurait pu exister, a-t-elle conclu. Merci à tous ces gens qui ont fait une différence grâce à leur participation dans cette aventure qui a été nôtre pendant 44 ans. »

Afin de poursuivre les efforts d’amélioration de soins de santé cardiovasculaire, la Fondation de l’Hôpital du Suroît s’engage à dédier entièrement le montant reçu aux soins reliés à ce champ d’expertise.

« Nous travaillons activement avec les professionnels de la santé afin d’identifier un équipement ou un projet qui pourra réellement venir soutenir les citoyens atteints de troubles cardiovasculaires, a mentionné Michèle Cyr-Lemieux, directrice générale de la Fondation de l’Hôpital du Suroît. C’est notre devoir en tant que Fondation. Évidemment, la disparition de la Fondation Cardio-Vasculaire de Valleyfield et du Suroît nous désole. Nous honorerons le legs de l’organisation en poursuivant les efforts de prévention et de traitements innovants pour la santé cardiovasculaire. »

Recevoir des dons dédiés est chose fréquente à la Fondation de l’Hôpital du Suroît. À chaque don fait, il est possible de dédier son don à un type de soins et ce don sera traité selon les souhaits du donateur. L’oncologie, le soin aux aînés, la médecine générale ou la santé mentale sont des exemples de domaines d’expertise pouvant recevoir des dons dédiés. Pour soutenir la Fondation de l’Hôpital du Suroît, rendez-vous au fondationhds.ca.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

CEZinc franchit les 500 000 $ en dons remis à la Fondation de l’Hôpital du Suroît CEZinc franchit les 500 000 $ en dons remis à la Fondation de l’Hôpital du Suroît
Une semaine de relâche remplie de possibilités grâce au projet Vigilance Une semaine de relâche remplie de possibilités grâce au projet Vigilance
Partagez un chocolat chaud pour deux bonnes causes Partagez un chocolat chaud pour deux bonnes causes
400 cartes de Noël pour les aînés de la part des élèves de la Baie St-François 400 cartes de Noël pour les aînés de la part des élèves de la Baie St-François
MardiJeDonne et autres activités prévues à la Fondation de l’Hôpital du Suroît MardiJeDonne et autres activités prévues à la Fondation de l’Hôpital du Suroît

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.