L’entrepreneuriat féminin fait jaser dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

C’est mardi qu’avait lieu au Grand salon Empire de l’Hôtel Plaza le premier colloque sur l’entrepreneuriat féminin organisé par Femmessor-Montérégie. Le thème de l’événement était Le goût des affaires !

Parmi les événements qui ont retenu l’attention il y avait trois conférences qui portaient sur des sujets aussi variés que la fidélisation de la clientèle avec l’innovation,  le leadership et l’intelligence au féminin.

Un des éléments qui a suscité beaucoup de réactions est la présentation en avant-première du Portrait de l’entrepreuriat féminin sur le territoire spécifique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. C’est Pierrette Gagné de l’Institut pour le progrès socio-économique (IPSÉ) qui a présenter ces résultats tirés de statistiques d’organismes déjà en place en plus de nombreux groupes de discussions (focus group) et de sondages via Internet.

Dans le monde des affaires, depuis des années il y a des données sur l’entrepreneuriat, mais aucune spécifique aux femmes ou aux hommes. Tout est global. Grâce à Femmessor-Montérégie, on a donc une idée de l’apport des femmes dans le développement économique et de surcroit dans la région. Des détails plus pointus seront dévoilés après les Fêtes. D’autres régions de la Montérégie pourraient aussi avoir droit à des études du genre.

L’équipe dynamique de Femmessor-Montérégie a bien fait les choses hier. L’accueil des participantes et des médias, la collaboration et le service étaient au rendez-vous. Et tous semblaient apprécier. Merci à Monique Delorme, Josyane Desjardins et Emmanuelle Dulondel.

La directrice générale de Femmessor-Montérégie est Josyane Desjardins. Elle fait partie du Comité égalité de la CRÉ Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Il n’est donc pas surprenant de découvrir que la Conférence régionale des élus (CRÉ) n’a pas hésité à appuyer l’organisme à but non lucratif qui accompagne et soutient les femmes, quels que soient leur âge ou le secteur d’activité de leur entreprise.

Il faut préciser que lors d’événements consultatifs, la CRÉ avait déjà identifié comme priorité d’augmenter les occasions de réseautage des entrepreneurs. Le colloque sur l’entrepreneuriat féminin répond justement à cela.

Avis aux intéressées, dès janvier l’organisme mettra sur pied un Club de codéveloppement qui réunira de 6 à 8 personnes pour onze rencontres mensuelles d’échange et d’entraide, tant au niveau des ressources, que des expériences.

Plus de détails sur le site Internet de Femmessor-Montérégie.

 

 


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les personnes âgées de 80 ans et plus invitées à se faire vacciner Les personnes âgées de 80 ans et plus invitées à se faire vacciner
Collecte de sang des vélo-patrouilleurs les 15 et 16 mars Collecte de sang des vélo-patrouilleurs les 15 et 16 mars
Amenez-en des projets : un 2e budget participatif de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield Amenez-en des projets : un 2e budget participatif de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield
Une clinique de vaccination contre la COVID-19 à Valleyfield Une clinique de vaccination contre la COVID-19 à Valleyfield
Le REM entre Châteauguay et Boucherville vu d’un bon oeil Le REM entre Châteauguay et Boucherville vu d’un bon oeil

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.