L’agriculture est une des grandes forces de l’économie locale

L’agriculture est un secteur économique en expansion en Montérégie-Ouest selon des statistiques dévoilées par la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie le 9 mai dernier. Uniquement dans les cinq MRC de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Jardins-de-Napierville, Roussillon et Vaudreuil-Soulanges), il y a eu 74 nouvelles entreprises agricoles en 2016-2017. À elles seules, les MRC du Haut-Saint-Laurent et des Jardins-de-Napierville ont accueilli 43 de ces 74 nouvelles fermes. Plus précisément sept entreprises agricoles se sont établies à Saint-Chrysostome et sept autres à Hemmingford.

agriculture ferme MRC du Haut-Saint-Laurent Photo INFOSuroit

Les exploitations sont variées et souvent innovantes : acéricole, grains, agneaux-moutons, bovins, volaille, culture maraîchère, petits fruits, porcs, sangliers, pommes et plus encore.

« Ces chiffres me réjouissent puisqu’ils démontrent l’importance de l’agriculture pour le développement économique de nos communautés. Ces nouvelles entreprises sont des moteurs puisqu’elles créent de la richesse, particulièrement en milieu rural. Les familles agricoles achètent, investissent et emploient de la main-d’œuvre localement. Il est essentiel de reconnaître, valoriser et surtout de soutenir le développement de notre agriculture, » a précisé Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

Sur l’ensemble de la Montérégie, l’agriculture génère un PIB régional de 1,12 G$ et 15 300 emplois sont directement liés à ce secteur d’activité économique.

Lors de sa dernière assemblée générale annuelle, la fédération régionale de l’UPA a d’ailleurs lancé une vidéo informative qui trace le portrait détaillé du secteur agricole en Montérégie. En plus de préciser les conditions gagnantes à déployer pour assurer le développement de l’agriculture, cet outil de sensibilisation et d’information vise à rejoindre les décideurs publics et toutes les personnes sensibles aux enjeux.

Soulignons en terminant que la Fédération de l’UPA de la Montérégie compte 42 administrateurs et regroupe 15 syndicats locaux et 25 syndicats spécialisés. Les 6 880 fermes de sa région génèrent à elles seules 30 % du produit intérieur brut agricole québécois et 25 % des emplois agricoles au Québec.


Share
Posté dans: Affaires, Agroalimentaire, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Roussillon, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La relève sur les conseils d’administration, une formation du CJE pour les 18-35 ans La relève sur les conseils d’administration, une formation du CJE pour les 18-35 ans
Don des Éleveurs de porcs de la Montérégie à Moisson Sud-Ouest Don des Éleveurs de porcs de la Montérégie à Moisson Sud-Ouest
Portes ouvertes : plus de 5300 visiteurs dans les fermes du Suroît Portes ouvertes : plus de 5300 visiteurs dans les fermes du Suroît
11,8 millions pour lutter contre la pauvreté en Montérégie 11,8 millions pour lutter contre la pauvreté en Montérégie
Première activité de la saison présentée par le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges Première activité de la saison présentée par le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.