Jean-Marc Larrue honoré lors des Fêtes internationales du théâtre

Vin-du-maire-Fetes-internationales-theatre-D_Lapointe-E_Fortier-J_M_Larrue-et-J_Duranleau-photo-INFOSuroit_com

Le maire Denis Lapointe, accompagné d’Émilie Fortier, Jean-Marc Larrue et Julie Duranleau

(Marie-Ève Rochefort) – 2014 est une année importante pour le Collège de Valleyfield : sa troupe de théâtre cumule 20 ans d’existence alors que ses Fêtes internationales du théâtre (FIT) célèbrent leur 18e anniversaire.

Deux occasions de festoyer plutôt qu’une ! Pour souligner le tout, l’institution organisait, le jeudi 17 avril dernier, la traditionnelle soirée Vin d’honneur du maire, laquelle allait prendre une tournure bien spéciale pour cette édition. Plus d’une centaine d’anciens étudiants, ayant contribué à l’essor du théâtre au collège, ont été invités à prendre part à un événement qui s’apparentait à des retrouvailles, mais surtout à un hommage. Effectivement, nombreuses sont les personnes qui ont tenu à remercier Jean-Marc Larrue, un enseignant fort apprécié de la communauté collégiale, mais aussi un instigateur de nombreux projets et réalisations à Salaberry-de-Valleyfield.

Vin-du-maire-hommage-Jean-Marc-Larrue-oeuvre-de-Chloe_Sauve_Porier-photo-INFOSuroit_comLe principal intéressé a d’ailleurs reçu une oeuvre bien spéciale offerte par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. S’en est suivi la projection vidéo de la réalisation d’une oeuvre de ce qui s’appelle communément le sand drawing par l’artiste Chloé Sauvé Porier, un moment fort apprécié par l’assistance.

Un apport important à la communauté collégiale

Si l’on revient en arrière, on peut se rappeler que c’est en 1992, dans le cadre du cours Dramaturgie et théâtre québécois donné par M. Larrue, qu’a d’abord été formée la Troupe de théâtre du Collège de Valleyfield, laquelle a officiellement vu le jour en 1994. L’enseignant s’y est impliqué en tant que metteur en scène, directeur artistique et coach d’audition. C’est un peu grâce à son implication que la troupe cumule 40 productions, sans parler des quelque 60 000 spectateurs qu’elle a attirés et de la trentaine de manifestations théâtrales d’envergure internationale auxquelles elle a participé.

Fetes-internationales-theatre-FIT-2013-College-Valleyfield-photos-INFOSuroitPour ce qui est des Fêtes internationales du théâtre, elles ont vu le jour en 1997 sous l’appellation Les Fêtes théâtrales du Suroît. L’événement a rapidement pris de l’ampleur puisque seulement trois années après sa création, on y voyait naître un volet international. C’est donc grâce à Jean-Marc Larrue ainsi qu’à quelques professeurs de théâtre des écoles secondaires de la région que le Collège de Valleyfield peut se targuer de recevoir chaque année près 250 festivaliers de partout à travers le monde en sol campivallensien.

Rappelons que Jean-Marc Larrue est aussi derrière la création de Théâtre au Parc, une formidable opportunité pour d’anciens étudiants, devenus comédiens professionnels, d’expérimenter leur futur métier dans le cadre d’un emploi d’été. Fondé en 2001, cet organisme à but non lucratif a permis de produire une foule de spectacles itinérants dans les parcs de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Au courant de la même année, il a aussi mis sur pied Théâtre du Suroît, visant le développement du théâtre dans la région en assurant la continuelle concertation des intervenants culturels et la mise en commun optimale des ressources humaines, techniques et matérielles.

On doit aussi à Jean-Marc Larrue la création La Belle histoire du Haut-Saint-Laurent, un spectacle retraçant l’histoire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield ainsi que la pièce Le Testament, spécialement commandée par la Société catholique de la Bible (SOCABI). Mentionnons que pour la réalisation de ces deux précédentes œuvres, monsieur Larrue a fait appel à des créateurs locaux.

Jean_Marc_Larrue-et-Jean_Pierre_Leduc-photo-INFOSuroit_comBien évidemment, le curriculum vitae de Jean-Marc Larrue ne s’arrête pas là. On pourrait encore en dire long sur ce passionné de théâtre, lequel a d’ailleurs écrit cinq ouvrages à ce sujet. Ayant quitté le Collège de Valleyfield en 2012 pour se concentrer sur sa carrière d’enseignant à l’Université de Montréal, monsieur Larrue a marqué le parcours d’innombrables étudiants ainsi que leur mémoire. En bref, on lui doit beaucoup. Pas juste en raison de ses réalisations, mais au niveau de ce qu’il lègue dans le cœur de bon nombre de personnes.

L’auteure de ces lignes, qui a eu le bonheur d’être l’une de ses élèves, peut se dire fière d’avoir côtoyer un être aussi stimulant que dévoué. Jean-Marc, je joins ma voix à toutes les personnes qui ont eu la chance de partager ton savoir et te remercie personnellement pour ton apport colossal au Collège de Valleyfield ainsi qu’à la région.

_________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Culture, Éducation, Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une immense fresque rendra hommage à des pionnières de Vaudreuil-Dorion Une immense fresque rendra hommage à des pionnières de Vaudreuil-Dorion
Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle
Une soirée originale de remise de bourses pour la Caisse de Salaberry-de-Valleyfield Une soirée originale de remise de bourses pour la Caisse de Salaberry-de-Valleyfield
Les conséquences du cellulaire au volant illustrées en vidéo Les conséquences du cellulaire au volant illustrées en vidéo
Un soutien financier de 355 000 $ sur 5 ans de Desjardins pour le Collège Un soutien financier de 355 000 $ sur 5 ans de Desjardins pour le Collège

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.