Jamie Nicholls parle de l’avenir de la région devant l’Association des gens d’action de Vaudreuil-Soulanges

Mardi soir au Théâtre des Cascades, le nouveau député de Vaudreuil-Soulanges Jamie Nicholls a présenté une allocution devant les membres de l’Association des gens d’action de Vaudreuil-Soulanges (AGAVS) et leurs invités.

Une soixante de personnes étaient sur place dont plusieurs membres du conseil d’administration de l’association comme Josianne Farand, Michèle Roy, Madeleine Charrette, Lorraine Messer, la présidente Lyne Pelchat, Ghyslain Grimard, Christine Grenier, Caroline Pépin et Madeleine Desmarais. Parmi les invités présents à Pointe-des-Cascades, il y avait notamment la mairesse de Les Cèdres Géraldine Quesnel et le directeur général de la MRC de Vaudreuil-Soulanges Guy-Lin Beaudoin.

Il s’agissait du premier souper-rencontre de la rentrée de l’Association qui regroupe des gens du secteur culturel, du monde des affaires et du domaine sociocommunautaire.

Le député néo-démocrate Jamie Nicholls  a bien fait les choses avec le temps qui lui était accordé. Il en a profité pour parler de la région, de son passé, de son présent et de son avenir. Il a aussi été question des perceptions sur Vaudreuil-Soulanges, à l’intérieur du territoire et à l’extérieur. D’ailleurs à ce sujet M. Nicholls a souligné que le plus grand défi est de faire connaître notre identité à l’extérieur.

Il a rappelé l’arrivée de son père dans Vaudreuil-Soulanges au milieu des années ’70. Un endroit calme, pas trop loin de Ville Saint-Laurent son lieu de travail. À cette époque selon Jamie Nicholls, plusieurs citoyens de Vaudreuil-Soulanges étaient heureux de savoir que les montréalais et d’autres québécois avaient de la difficulté à clairement identifier la région.

Selon M. Nicholls, Vaudreuil-Soulanges est arrivé à un point critique pour son avenir. Il souhaite voir toutes les parties communiquer et disposer de l’information nécessaire à la prise de décisions essentielles pour le futur. « Au lieu que les citoyens et les élus travaillent à l’aveuglette, il faudrait que l’information circule. Elle devrait nous indiquer la voie à suivre et nous conduire vers un avenir durable ».

Jamie Nicholls en a profiter pour présenter ses sept priorités pour l’avenir de Vaudreuil-Soulanges :

  • L’eau – Des milieux humides aux rivières en passant par l’eau potable et l’eau de pluie;
  • L’emploi près de chez soi – Travailler près de la maison nous permet de passer plus de temps avec notre famille, de planter de solides racines dans notre région et de promouvoir l’économie locale;
  • Corridors polyvalents – Des corridors pour du commerce à l’échelle humaine, accessibles à pied, en vélo ou en auto;
  • Une distance de cinq minutes de marche – Avec un aménagement axé sur le transport en commun et l’intégration de micro-commerces aux quartiers résidentiels existants;
  • Accès aux régions naturelles et aux parcs – Il faut songer sérieusement au moyen d’intégrer l’activité humaine à la beauté naturelle de nos régions grâce à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques créatives;
  • Des infrastructures plus sensées – Des solutions naturelles à faible impact devraient toujours être envisagées avant des solutions urbaines coûteuses. Il faut repenser les infrastructures tout en trouvant de nouveaux moyens de les financer, sans en léguer le fardeau économique et écologique à nos enfants;
  • Différents types d’habitations – À mesure que le parc immobilier prend de l’âge et que le profil démographique de la région change, nous devons réfléchir aux mesures à prendre dans l’avenir. Il va falloir que les vastes maisons d’aujourd’hui puissent devenir les maisons bifamiliales de demain.

Vous constatez vous aussi que Jamie Nicholls avait bien préparé sa conférence devant l’Association des gens d’action de Vaudreuil-Soulanges. Il a parlé également du projet de réouverture du Canal Soulanges, des ainés et de quelques autres points.

Tout au long de son allocution, on a senti son amour de Vaudreuil-Soulanges et sa grande préoccupation pour du développement durable.

La présidente de l’AGAVS Lyne Pelchat a tenu d’ailleurs à remercier le député pour sa conférence.

Pour bien résumer le point de vue de Jamie Nicholls, mentionnons que de nombreux défis attendent Vaudreuil-Soulanges au cours des cinquante prochaines années. Avec les bons mécanismes et une saine communication, l’aventure sera encore plus palpitante.


Share
Posté dans: Affaires, Environnement, Nouvelles générales, Transport, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Nouvelles journées pour la collecte des matières recyclables à Vaudreuil-Dorion Nouvelles journées pour la collecte des matières recyclables à Vaudreuil-Dorion
Fin du Taxibus de la MRC de Beauharnois-Salaberry le 1er janvier Fin du Taxibus de la MRC de Beauharnois-Salaberry le 1er janvier
Nouvelle politique de développement social pour Vaudreuil-Soulanges Nouvelle politique de développement social pour Vaudreuil-Soulanges
Découvrez le calendrier de l’Avent de la MRC de Beauharnois-Salaberry Découvrez le calendrier de l’Avent de la MRC de Beauharnois-Salaberry
Sensibilisation contre les violences faites aux femmes – La Montérégie se mobilise Sensibilisation contre les violences faites aux femmes – La Montérégie se mobilise

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.