Inventaire patrimonial – Le travail est commencé

Vieux-Beauharnois-Photo-Melanie_Benard_Tremblay-courtoisie-MRC-de-Beauharnois-Salaberry

Le Vieux-Beauharnois – Photo Mélanie Bénard Tremblay

(Guy Longtin) – Depuis juin dernier, la MRC de Beauharnois-Salaberry s’est engagée dans un vaste projet porteur visant à dresser un inventaire des éléments patrimoniaux de son territoire.

Forte d’une volonté des municipalités locales à protéger et mettre en valeur leur patrimoine bâti, la MRC a décidé d’aller de l’avant avec cette initiative, d’autant plus que le projet bénéficie d’un soutien financier en vertu de l’entente signée un peu plus tôt cette année avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

-Un travail déjà bien amorcé-
Tout au cours des 3 années pendant lesquelles se réalisera le projet, la MRC verra d’abord à répertorier sur son territoire les éléments d’intérêt patrimonial (2014-2015), à analyser les données qui seront inventoriées (2015), à produire le rapport final (2015) et à concevoir le document d’inventaire pour diffusion (2016).

Dès cette année 2014, les actions entreprises et planifiées en lien avec la démarche sont plutôt étoffées et bien amorcées. En plus d’avoir défini et validé le mandat, on s’affaire actuellement à recenser l’ensemble de la documentation disponible, à identifier les types de patrimoine à répertorier et à préparer les outils de collecte de données.

Dans quelques jours, Mme Marilise Demers, une stagiaire embauchée par la MRC de Beauharnois-Salaberry, parcourra le territoire afin de prendre des clichés des éléments patrimoniaux recensés et travaillera à leur identification et description.

-Collaboration du milieu-
En réalisant l’ensemble de cette démarche, la MRC de Beauharnois-Salaberry posera ainsi un regard sur le territoire dans le but de susciter l’intérêt et l’implication des municipalités autour de leurs potentiels patrimoniaux et paysagers, notamment en matière de réglementation ou de toute autre initiative permettant la protection et la mise en valeur des éléments identifiés.

Cet exercice ne peut toutefois se faire qu’avec la collaboration des différents intervenants du milieu, que ce soit les élus, les spécialistes en urbanisme, les membres des sociétés du patrimoine, etc. D’ailleurs, pour les fins du projet, un comité consultatif composé de partenaires du milieu a été formé.

Une fois les données colligées, celles-ci seront par la suite intégrées au système informatique du Ministère de la Culture et des Communications du Québec et dans le portail géomatique de la MRC appelé GILBERT (Géo-Informateur Libre-service de Beauharnois-Salaberry pour l’Économie, le Renseignement territorial et le Tourisme). Il va de soi qu’on dégagera également de tout ce travail une série d’orientations et de mesures visant la préservation de nos lieux patrimoniaux, véritables caractères identitaires de notre collectivité.

_________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Culture, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

L’artiste coteaulacoise Meghan Oak lance son premier EP L’artiste coteaulacoise Meghan Oak lance son premier EP
Emploi : préposé à la bibliothèque de Sainte-Martine Emploi : préposé à la bibliothèque de Sainte-Martine
Le CACVS sonde les artistes sur une relance culturelle verte Le CACVS sonde les artistes sur une relance culturelle verte
Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an
Aide financière aux municipalités des comtés de Soulanges et de Châteauguay Aide financière aux municipalités des comtés de Soulanges et de Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.