Internet en zone rurale – Des municipalités se mobilisent pour aider les étudiants

Claire Isabelle, députée du comté de Huntingdon, a souligné que plusieurs municipalités ont répondu à l’appel d’offrir un service essentiel aux étudiants postsecondaires de la région. Compte tenu de la situation actuelle de la formation à distance, jumelée aux problèmes de connexion Internet que des foyers en secteur rural connaissent, il fallait trouver des solutions. Plusieurs municipalités ont donc accepté avec enthousiasme d’ouvrir soit une salle dans leurs bureaux administratifs, soit leur bibliothèque afin de donner l’accès à un ordinateur et à une connexion Internet haute vitesse aux étudiants de leur municipalité et des environs, afin qu’ils puissent suivre leurs cours adéquatement.

Réjean Beaulieu, maire de Saint-Urbain-Premier, Anna Mercier, étudiante en administration des affaires aux HEC et résidente de cette municipalité, et Claire IsaBelle, députée de Huntingdon, présidente de la Commission de l’économie et du travail.

Étant donné la situation pour la session d’automne 2020, les universités et les cégeps ne pouvaient offrir leur formation en présentiel ; la députée et son équipe se sont donc empressées d’interpeller les municipalités du comté pour qu’elles puissent offrir ce service. La députée a offert une aide financière afin de défrayer certains coûts reliés à ce service (nettoyant, personnel…).

Comme la situation s’annonce similaire pour la session d’hiver 2021, la députée a relancé l’initiative et félicite les municipalités qui emboîtent le pas. Parmi elles, il y a des municipalités des MRC de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et des Jardins-de-Napierville. Mentionnons notamment Howick, Napierville, Saint-Chrysostome, Saint-Jacques-le-Mineur, Saint-Michel, Saint-Patrice-de-Sherrington, Saint-Urbain-Premier, Saint-Valentin, Sainte-Martine, Très-Saint-Sacrement, le Village de Hemmingford et quelques autres. La Municipalité de Saint-Valentin a été la première à offrir ce service.

Soulignons que certaines administrations municipales sont également disposées à offrir de l’espace aux étudiants de municipalités voisines qui n’offrent pas encore ce service de soutien.

« D’emblée, plusieurs municipalités ont répondu à notre demande et ont mis en place les infrastructures nécessaires afin d’offrir cette aide importante aux étudiantes et étudiants de chez nous. Je les remercie chaleureusement. Il s’avère primordial de les aider, car avoir accès adéquatement à ses cours est synonyme de réussite scolaire. Une bonne nouvelle pour nos futurs diplômés ! Par le même fait, j’invite les étudiantes et les étudiants à solliciter leur mairie afin d’être soutenus dans leur formation, car l’instruction ou l’éducation impose une collaboration avec sa communauté », a déclaré la députée Claire IsaBelle.

Comme les disponibilités des locaux, le matériel informatique et les horaires varient, il est primordial pour les étudiants intéressés à ce service de communiquer avec leur municipalité afin d’obtenir les informations supplémentaires et ainsi pouvoir s’inscrire.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, COVID-19, Éducation, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Débat électoral au Cégep de Valleyfield Débat électoral au Cégep de Valleyfield
Le Tour du Silence du Suroît à venir le 15 septembre Le Tour du Silence du Suroît à venir le 15 septembre
Aide financière de 266 900 $ pour les BPA de Soulanges Aide financière de 266 900 $ pour les BPA de Soulanges
Aide financière pour des bibliothèques publiques autonomes Aide financière pour des bibliothèques publiques autonomes
Une rentrée plus qu’appréciée au Cégep de Valleyfield Une rentrée plus qu’appréciée au Cégep de Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.