Interdiction d’arrosage – Châteauguay fait le point

Pascal-Rochette-mairesse-Nathalie-Simon-et-Sebastien-Bondu-Photo-INFOSuroit-com_(Jean-Pierre Major) – La Ville de Châteauguay a fait le point ce matin (28 août) sur l’Interdiction d’arrosage en vigueur depuis plusieurs semaines sur son territoire et celui des municipalités de Mercier et Léry desservies par son réseau.

Pour l’occasion, la mairesse Nathalie Simon était entourée de Pascal Rochette, chef à la Division hygiène du milieu et Sébastien Bondu, directeur des travaux publics et du génie. M. Bondu est aussi ingénieur spécialisé en traitement de l’eau potable et des eaux usées. Il est entré en poste en mai dernier et Pascal Rochette il y a quelques semaines. L’expertise de ces deux personnes ajoute du poids aux explications relativement à l’Interdiction d’arrosage à Châteauguay.

D’entrée de jeu, Nathalie Simon mentionne à juste titre que les conditions climatiques exceptionnellement sèches et chaudes accompagnées d’un déficit important de précipitations autant l’hiver dernier qu’au printemps et au cours de l’été ont fait en sorte que les niveaux tant du lac Saint-Louis que de la nappe phréatique sont demeurés très bas rendant l’approvisionnement en eau plus difficile. Cette situation de sécheresse inhabituelle jumelée à une surconsommation en eau potable a amené les autorités municipales à interdire l’arrosage afin de protéger et sécuriser le réseau et préserver les équipements municipaux de bris majeurs.

Cette situation de chaleur extrême et de manque de pluie est historique pas seulement pour Châteauguay, mais pour plusieurs régions du Québec. “Châteauguay dans le passé vivait des inondations pas des sécheresses. C’est une nouvelle réalité climatique avec laquelle on doit composer”, d’ajouter Mme Simon.

Cet été, la consommation journalière a plusieurs fois frôlé le seuil critique des  50 000 m3, le dépassant même à quelques reprises. « Heureusement, en général les efforts des citoyens, jumelés à ceux des effectifs municipaux, ont permis de ramener les niveaux de consommation à des seuils acceptables en période de crise. Il y a toutefois encore beaucoup de sensibilisation à faire auprès de l’ensemble de la population pour que nous en venions à une meilleure gestion de cette ressource collective essentielle » a indiqué Nathalie Simon.

La mairesse a remercié les citoyens pour leur coopération et elle a précisé que cette situation d’Interdiction d’arrosage était nécessaire afin d’éviter le pire. Il faut comprendre aussi que l’eau puisée dans ces conditions difficiles est de moins bonne qualité et doit subir plus de traitements avant d’être envoyée dans le réseau ce qui élève les risques de contamination. Plusieurs municipalités ont eu recours au cours des dernières semaines à des avis d’ébullition. Une situation beaucoup plus préoccupante pour les citoyens qu’une interdiction d’arrosage.

Pour ceux qui s’inquiètent de la consommation des entreprises, sachez premièrement que les industries et entreprises châteauguoises ont des compteurs d’eau et payent pour leur utilisation. À la Ville de Châteauguay, la problématique de surconsommation d’eau potable a lieu les week-ends, particulièrement les samedis où le mercure a dépassé les 30 degrés.

arrosage-eau-potable-chaleur-Bob-l-eponge-Photo-INFOSuroit-com_Malheureusement et il faut se le dire, cette consommation n’est pas du tout reliée à la consommation humaine, mais plutôt pour le lavage des autos, des entrées de garage, du bateau, des fleurs et de l’arrosage des pelouses. On semble donc utiliser l’eau sans compter et sans mesurer l’impact à moyen et long terme. Une mauvaise habitude qu’il faudra changer. D’ailleurs, les jeunes semblent plus sensibilisés que nous à l’importance de protéger l’eau potable.

La Ville de Châteauguay entend se doter au cours des prochains mois d’une Politique de gestion responsable de l’eau potable. Une campagne de sensibilisation sera également développée avec une mise en place au printemps 2013.

Lors du point de presse, Sébastien Bondu nous a aussi mentionné être à l’aise avec une consommation moyenne quotidienne de 35 mètres cube (m3). Ce qu’il faut comprendre c’est qu’au-delà de 50 000 m3, ce sont les trois usines de filtration qui doivent fonctionner à plein régime. S’il arrivait un bris, la situation serait plus grave qu’une interdiction d’arroser. Du même souffle M. Bondu confirme qu’une mise à jour du réseau et du système de drainage sont à l’étude. C’est l’ensemble de la problématique qui est regardé le tout en fonction du futur.

La mairesse Nathalie Simon a aussi ajouté à ce propos qu’il y a un moratoire en ce moment sur tout développement afin de faire une évaluation complète du réseau. Le développement résidentiel et commercial est donc un des éléments qui sera aussi regardé, mais il faut se rendre à l’évidence que la problématique de 2012 est particulière. En fait, le premier avis d’Interdiction d’arrosage est arrivé en mai, un mois plus tôt qu’en 2011. Et, je le rappelle, les pointes de consommation sont les fins de semaine.

C’est visible, le niveau des rivières est exceptionnellement bas. Ce qui ne se voit pas, mais que l’on peut comprendre facilement; la nappe phréatique dans le sol n’a pas reçu beaucoup d’eau de pluie depuis le printemps. On s’en rend bien compte, l’eau n’est pas une ressource inépuisable…

La problématique trouvera sa solution collectivement. Oui, il y aura des nouvelles mesures, mais les Châteauguois et tous les Québécois auront à développer une conscience collective pour une saine gestion de l’eau potable.

En passant l’Interdiction d’arrosage demeure en vigueur pour l’instant à Châteauguay et par ricochet à Mercier et Léry.


Share
Posté dans: Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Grippe saisonnière – Si possible, évitez les urgences des hôpitaux de la région Grippe saisonnière – Si possible, évitez les urgences des hôpitaux de la région
Une première édition réussie pour La Grosse Bordée Une première édition réussie pour La Grosse Bordée
La Ville de Mercier adopte son plan stratégique 2020-2030 La Ville de Mercier adopte son plan stratégique 2020-2030
Le Noir et Or récompensé pour la campagne Pas de cell au volant, c’est gagnant! Le Noir et Or récompensé pour la campagne Pas de cell au volant, c’est gagnant!
Les changements climatiques en vedette à la prochaine Soirée Communau-T Les changements climatiques en vedette à la prochaine Soirée Communau-T

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.