Huit ans de politique fédérale : Anne Quach présente son bilan

(JPM) – Avec un petit pincement au coeur, la députée de Salaberry-Suroît Anne Minh-Thu Quach a terminé son travail législatif au Parlement à Ottawa. La dernière session à la Chambre des communes a pris fin le 20 juin dernier. Même si Mme Quach a déjà fait savoir en février dernier qu’elle ne se représentera pas aux élections de l’automne 2019, elle demeure officiellement députée jusqu’au lendemain des élections et entend poursuivre le travail dans le comté avec tout le personnel de son bureau à la disposition des citoyens, organismes et entreprises de la grande circonscription de Salaberry-Suroît.

EGariepy Anne_Quach deputee KMassam et ALeduc 26juin2019 photo INFOSuroit

Des membres du personnel du bureau de Salaberry-de-Valleyfield avec la députée Anne Quach : Edith Gariépy, Anne Quach, Katherine Massam et Amélie Leduc. Membres du personnel du bureau, mais absents sur la photo : Glen Cyr et Jean-Marc Fagelson.

Le 26 juin dernier, Anne Minh-Thu Quach a rencontré les médias à son bureau de circonscription. Enceinte d’un deuxième enfant, Mme Quach a fait un bref bilan de ses huit années comme représentante de la région à la Chambre des communes. Au bureau de circonscription, Anne et son équipe reçoivent des dizaines de demandes d’aide provenant d’organismes, d’institutions ou d’individus par semaine. De plus également sur une base hebdomadaire, 15 à 20 dossiers sont ouverts touchant des demandes d’aide avec le chômage, l’immigration, les pensions de retraite, les employés temporaires notamment en agriculture, etc. Le gros du travail consiste à débloquer des demandes et exiger des interventions. Certains dossiers se règlent en 45 minutes, d’autres demandent plus de 80 heures.

Anne Quach se fait rassurante :

« Même durant la campagne électorale qui s’en vient et compte tenu que je ne sollicite pas de nouveau mandat, le travail va continuer au bureau pour l’ensemble des 30 municipalités du grand territoire de Salaberry-Suroît. »

Anne_Minh-Thu_Quach deputee juin2019 photo INFOSuroitDans son bilan, la députée rappelle son travail en agriculture pour le maintien de la gestion de l’offre dans son intégralité, ainsi que pour des compensations aux producteurs laitiers lésés à la suite d’accords commerciaux. Avec le soutien de l’UPA, de la FCA, des 4 MRC du comté, des marchés fermiers et autres, elle a aussi déposé son projet de loi sur l’achat local à deux reprises. Certains éléments se retrouvent d’ailleurs dans le dernier budget fédéral libéral ! Anne Quach rêve toujours de voir adopter cette loi qui créerait une stratégie pancanadienne d’achat d’aliments locaux.

En matière d’environnement, comme beaucoup de monde, Anne Quach est préoccupée par les changements climatiques. Sachant que Soulanges est la région où il passe le plus de pipelines au Québec, la députée a rencontré les élus, citoyens et experts sur le transport des hydrocarbures et exigé que l’Office National de l’Énergie rencontre ses obligations en tant que régulateur en lien avec les risques posés par transport du pétrole. La députée a tenu plusieurs assemblées publiques sur les énergies renouvelables, la politique énergétique et l’économie verte. Elle a réuni 40 citoyens pour rédiger des motions sur l’environnement qui ont été déposées à Ottawa. Pour elle, il n’y a plus aucune excuse :

« La crise climatique doit être au cœur de toutes nos décisions et des changements majeurs doivent se faire si nous voulons conserver un mode de vie convenable pour nous et nos enfants. »

Pour ceux qui mentionnent qu’il n’y a rien à faire avec un député dans l’opposition, Anne Minh-Thu Quach précise que depuis 2011, les fonds fédéraux investis au sein des organismes communautaires de la région et au sein des PME d’ici ont dépassé les 100 millions de dollars ! Et cela, est sans compter les fonds pour Emplois été Canada qui permettent aux étudiants de se trouver un emploi durant l’été dans leur domaine d’études.

Parmi les dossiers menés à bon port durant son dernier mandat :

  • Le Kathryn Spirit : finalement démantelé après 7 ans de lutte contre les gouvernements conservateur et libéral qui se sont traîné les pieds ;
  • Comité jeunesse Salaberry-Suroît : mis sur pied pour impliquer les jeunes aux enjeux locaux et nationaux et les sensibiliser à leur impact politique ;
  • Agrandissement du quai au port de Valleyfield : qui a finalement reçu 12 millions de dollars du fédéral il y a deux semaines ;
  • Création du réseau jeunesse de la Francophonie : pour promouvoir encourager les jeunes francophones à s’engager en politique partout à travers le monde;
  • Dépôt du projet de loi pour créer le premier commissaire fédéral à la jeunesse : ceci permettrait de donner plus d’outils d’influence aux jeunes tout en faisant pression sur le gouvernement pour qu’il n’oublie plus ce groupe d’âge;
  • Femmes de tête : trois éditions présentées pour valoriser le travail des femmes leaders dans leur domaine.

Des remerciements et la famille

Au bénéfice des citoyens et organismes du milieu, Anne Minh-Thu Quach précise qu’elle s’engage à transférer tous les dossiers au prochain élu de la circonscription de Salaberry-Suroît. Elle qui en 2011 au lendemain de son élection, n’avait pas eu cette opportunité.

« J’espère que le prochain député va continuer de se battre pour la région et pour ses groupes communautaires. »

Anne Quach a aussi profité de l’occasion pour mentionner qu’elle appuie Joan Gottman, la nouvelle candidate du NPD dans Salaberry-Suroît. Mme Gottman est très active sur le terrain depuis plus d’un mois. Des remerciements ont aussi été adressés à tous les adjoints, employés et bénévoles qui ont fait un bout de chemin avec la députée depuis 2011. La députée du NPD a aussi tenu à remercier spécifiquement Cynthia Roy qui l’avait convaincu de faire le saut en politique active.

À partir de l’automne, Anne Quach se consacrera à temps plein à sa famille. Elle a reçu quelques offres pour retourner dans l’enseignement, elle adore le contact des jeunes, mais avoue que pour la prochaine année, la famille et les proches seront privilégiés. D’ici là, vous croiserez peut-être la députée Anne Minh-Thu Quach dans des événements et activités durant la saison estivale. Si vous avez besoin d’aide dans un dossier en lien avec le gouvernement du Canada, n’oubliez pas que le bureau de la députée au 47, Jacques-Cartier à Salaberry-de-Valleyfield demeure ouvert les lundis, mardis, jeudis et vendredis durant la saison estivale (téléphone : 450-371-0644).


Share
Posté dans: Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Politique, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La Ville de Beauharnois retirée de la zone d’intervention spéciale La Ville de Beauharnois retirée de la zone d’intervention spéciale
Festival Stéphanois : balle-molle, dek hockey, spectacle de Tony La sauce et plus Festival Stéphanois : balle-molle, dek hockey, spectacle de Tony La sauce et plus
Portes ouvertes sur les fermes 2019 – 5 fermes de la région participent Portes ouvertes sur les fermes 2019 – 5 fermes de la région participent
À quand un toit vert sur nos têtes ? À quand un toit vert sur nos têtes ?
Zone d’intervention spéciale : nouvelle carte et levée des restrictions pour plusieurs secteurs Zone d’intervention spéciale : nouvelle carte et levée des restrictions pour plusieurs secteurs

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.