Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Hausse moyenne de 13 % de la taxe foncière à Saint-Anicet

Alain-Castagner-maire-Saint-Anicet-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Les citoyens de la Municipalité de Saint-Anicet auront une bien mauvaise surprise au courant de la prochaine année alors qu’ils découvriront que les taxes municipales subiront une hausse en moyenne de 13 %.

Adopté par l’administration municipale le 14 décembre dernier, le budget 2016 s’élève à 4,9 M$.

« On sait que c’est énorme et qu’il n’y a personne qui va trouver ça drôle, mais on n’a pas trouvé de moyen de diminuer les dépenses sans couper dans des choses bien importantes à nos yeux. Depuis environ 5 ou 6 ans, nous n’avons pas vraiment eu d’augmentation de taxes. Si on échelonne l’augmentation de cette année sur 6 ans, ça représente environ 2 % par année », a commenté le maire Alain Castagner en entrevue téléphonique.

Le premier magistrat a expliqué que la quasi-absence de hausse de taxes des dernières années s’explique par le fait que l’administration municipale réussissait à équilibrer le budget de peine et de misère, sans toutefois y être arrivé pour 2016.

« C’était ça ou on décidait de fermer des services qu’on offre actuellement à la population comme la bibliothèque ou la plage. On n’offre déjà pas beaucoup de services à Saint-Anicet, nous ne voulons pas les couper et ainsi devenir la ville la plus plate de tout le Québec. C’est un coup dur à passer, mais si on se compare aux autres municipalités semblables à la nôtre, on paye en moyenne 1 400 $ de taxes par année comparativement à une moyenne de 2 400 $ », a-t-il poursuivi.

Mauvaise gestion ? 

Conseil-municipal-Saint-Anicet-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comLe conseiller municipal Jean Roblain n’est pas tout à fait de l’avis du maire. Il a d’ailleurs voté contre l’adoption de ce budget qui, selon lui, ne reflète que la piètre performance de l’administration municipale dans sa capacité de gérer ses dépenses.

« Pour moi et d’autres conseillers, c’est un manque de rigueur caractérisée de l’administration. L’immobilisme est un mauvais choix parce qu’on finit par agir en urgence. Il n’y a aucun plan quant aux dépenses et la masse salariale est rendue à un peu plus de 1,3 M$, ce qui est presque le tiers du budget ! Juste cette année, la masse salariale a augmenté de 8,9 %. On gonfle de manière inconsidérée la masse salariale et on augmente le nombre d’employés au lieu de trouver des solutions moins coûteuses », a-t-il affirmé en entrevue téléphonique.

Ce à quoi Alain Castagner a répondu qu’il n’y avait pas eu d’augmentation de salaire, seulement des ajustements.

« Ce n’est pas parce que les salaires ont augmenté, mais c’est plutôt la façon de calculer qui est différente. On a eu plusieurs personnes malades dans la dernière année. Elles ont été remplacées par gens avec un salaire moins élevé. Quand elles vont revenir, il faudra prévoir au budget leur salaire, ce qui fait augmenter la masse salariale. Aussi, il y a eu des vacances qui n’ont pas été payées cette année. Nous n’avons pas non plus augmenté la quantité de salariés ».

Enfin, le conseiller municipal a déploré que certaines dépenses doivent être mieux évaluées. Il donne comme exemple la salle communautaire qui coûterait 100 000 $ par année pour son fonctionnement ou le presbytère qui aurait nettement besoin de réparations.

« Est-ce qu’on continue dans le gouffre financier qu’on a là ou est-ce qu’on rase le presbytère et qu’on y construit autre chose ? Aucune réflexion sérieuse n’est faite sur les dépenses», a-t-il ajouté.

« J’imagine que ce n’est pas tout le monde qui est intéressé aux édifices patrimoniaux. Le Centre communautaire a été aménagé dans l’église parce que c’était une décision de la population. C’était un consensus, qui n’était peut-être pas unanime, mais qui a été accepté par la population. Pour le presbytère, on essaie de le garder en état, mais il n’y a pas de dépense particulière qui a été prévue tant que nous n’aurons pas statué sur son avenir », a rétorqué le maire Castagner.

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des jouets en libre-service dans le Haut-Saint-Laurent Des jouets en libre-service dans le Haut-Saint-Laurent
Croisière historique sur le lac St-François à partir de St-Anicet Croisière historique sur le lac St-François à partir de St-Anicet
Hausse des demandes d’admission au Collège de Valleyfield Hausse des demandes d’admission au Collège de Valleyfield
Nouvelle convention collective entre Valleyfield et ses cols bleus Nouvelle convention collective entre Valleyfield et ses cols bleus

Une réponse à "Hausse moyenne de 13 % de la taxe foncière à Saint-Anicet"

  1. Sébastien Lapierre dit :

    J’ai bien l’intention de sacré mon camp de Saint-Anicet. Je ne fais pas de contrebande de tabac, je travaille pour vrai comme un est.. de déchaîné le salaire ne me permet pas d’augmentation de taxes sans service en retour. Pour moi c’est clair au revoir Saint-Anicet

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.