Hausse des frais de scolarité – Batailles même sur le Web

Depuis jeudi dernier, les étudiants du Collège de Valleyfield et du Québec mettent de la pression sur le gouvernement Charest. Le ministère réplique en détournant le site Web des associations étudiantes. Eux répliquent à leur tour. Plus, les déplacements de la ministre de l’éducation Line Beauchamp ne sont plus de tout repos, même à Valleyfield.

À la suite de la journée de grève de jeudi dernier et de la participation de l’Association générale étudiante du Collège de Valleyfield (AGECoV) à la manifestation nationale à Montréal, le regroupement étudiant a décidé d’ajouter de la pression et perturber les sorties publiques de la ministre de l’Éducation des Loisirs et des Sports Line Beauchamp.

Cette dernière devait être dimanche au lancement de disque pour enfants de Linda Dumouchel à l’école Frédéric-Girard à Valleyfield. Sur place un comité d’étudiants du Cégep campivallensien et de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) attendaient la ministre de façon bruyante afin de lui faire savoir qu’ils n’entendent pas lâcher prise dans le dossier de la hausse des frais de scolarité.  Mme Beauchamp a décidé de ne pas se présenter. « Les étudiants et étudiantes de Valleyfield étaient en grève et dans la rue pour dénoncer la hausse des frais de scolarité, jeudi dernier. Cela n’a pas suffit à faire entendre raison aux libéraux. Madame Beauchamp doit donc s’attendre à ce que nous mettions de la pression partout où nous le pouvons ! » affirme Justin Arcand, président de l’Association générale des étudiants du Collège de Valleyfield (AGECoV).

L’AGECoV prévoit également travailler étroitement avec l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), qui regroupe 45 000 membres au niveau national et dont le plan de match pour l’hiver prochain est la grève générale illimitée. « Nous nous dirigeons vers la formation d’une coalition qui regroupe tous les cégeps et universités souhaitant mettre de l’avant les principes de solidarité, d’accessibilité à l’éducation, de gratuité scolaire et d’indépendance de l’éducation du privé. Nous sommes très enthousiastes de voir que le Collège de Valleyfield se joindra au mouvement ! » se réjouit Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de l’ASSÉ.

– Bataille rangée sur le Web-

L’ASSÉ rappelle que la bataille contre la hausse des frais s’est transposée sur le Web. « Le gouvernement a payé 50 000$ pour faire un site Web et détourner le nom des différentes organisations étudiantes sur Google, comme l’ASSÉ, la FECQ et la FEUQ, pour mettre de l’avant son propre site Internet. Le gouvernement s’approprie nos noms d’organisations. Des étudiants ont donc bénévolement détourné leur site de campagne vers un nouveau site portant le nom Droits de scolarité.ca afin de mettre de l’avant notre argumentaire » souligne le porte-parole de l’ASSÉ.  Il y a donc une grosse différence dans les contenus des sites Droitsdescolarite.com et Droitsdescolarite.ca. La réplique étudiante a été cinglante avec le site Internet LineBeauchamp.com qui fait la lumière sur les malversations du ministère de l’Éducation des Sports et des Loisirs.

L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) milite depuis sa création pour l’accessibilité à un système d’éducation gratuit, public et de qualité.

 


Share
Posté dans: Éducation, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social
La Mutuelle d’Attraction lance son calendrier automnal de formations La Mutuelle d’Attraction lance son calendrier automnal de formations
Offres de la formation continue du Cégep de Valleyfield pour l’automne 2020 Offres de la formation continue du Cégep de Valleyfield pour l’automne 2020
Formations en ligne offertes aux entrepreneurs pour mieux gérer le changement Formations en ligne offertes aux entrepreneurs pour mieux gérer le changement
Ça fait du bien de s’voir – tournée estivale de la députée Claude DeBellefeuille Ça fait du bien de s’voir – tournée estivale de la députée Claude DeBellefeuille

2 Réponse à "Hausse des frais de scolarité – Batailles même sur le Web"

  1. Karine Bourgeois dit :

    Malheureusement, vu les manifestants à l’extérieur de l’école dimanche dernier, madame Beauchamp n’est pas venue au lancement du disque de Linda Dumouchel.

  2. Claude Perron dit :

    Félicitations aux militants et militantes du mouvement étudiant qui, au-delà des manœuvres plus ou moins machiavéliques de la ministre de l’éducation, travaillent et réussissent à susciter un débat public sur le projet de hausse des droits de scolarité du gouvernement et donc sur l’accessibilité aux études universitaires, question de la plus haute importance pour l’avenir du Québec.Je leur attribuerais un 10/10, entre autres, pour la mise en place du site Droitsdescolarité.ca.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.