Guâdjéwâ en Europe – une expérience enrichissante

Groupe-Guadjewa-en-tournee-Europe-prestation-plein-air-photo-Genevieve-Champagne-publiee-par-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Les membres du groupe Guâdjéwâ reviennent tout juste de leur périple en Europe où ils se sont produits à quelques reprises. Une expérience des plus enrichissantes pour ces artistes de la relève qui auront goûté à leur toute première tournée à l’internationale. Après avoir accueilli la formation TSX au Québec en septembre dernier, ce fut au tour de nos voisins français de recevoir Guâdjéwâ à Bordeaux, en France, dans le cadre d’un échange culturel.

Rappelons d’abords que le voyage aurait pu être tout autre dans l’optique où la formation était à la recherche d’un guitariste quelques semaines avant le grand départ. Ils ont finalement trouvé une recrue qui s’est avérée plus qu’efficace, mais dont la participation définitive n’est pas encore assurée en lien avec les nombreux projets de l’artiste. Reste que la chimie et le succès ont largement été au rendez-vous.

Une expérience à refaireJeremie_Jacob_Loubot_Landreville-chanteur-Guadjewa-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit

À peine revenue au Québec, Geneviève Champagne de MMProductions, qui agit à titre de gérante de Guâdjéwâ, nous a envoyé les détails entourant le voyage. Afin d’avoir les impressions des membres du groupe, elle nous a proposé une entrevue avec le chanteur de la formation, Jérémie Jacob Loubot Landreville. Celui-ci semblait plus que satisfait de son expérience et a même laissé savoir qu’il attend impatiemment les prochaines tournées.

« C’était la première fois en Europe pour certains membres du groupe. Il n’y a rien de plus formateur que la tournée. Au Québec, c’est rassurant d’avoir nos fans qui nous suivent pour crinquer la foule quand c’est mort. Là, on savait qu’on n’en aurait pas un. C’était très intéressant, mais ça aurait pu être dur pour tout le monde. Pourtant, on a tous bien performé. Par exemple, Valérie, qui est plus taciturne à l’habitude, était tout simplement en feu ! », commente le chanteur.

Jérémie affirme aussi avoir donné sa meilleure performance jusqu’à maintenant alors que Guâdjéwâ était en prestation en plein air à Salleboeuf.

« On offrait un style auquel les gens n’étaient pas habitués, un son qu’ils n’entendaient pas souvent. On voyait de grands yeux ouverts d’appréciation comme s’il y avait un trop-plein d’informations qui arrivait », ajoute-t-il.

Cinq spectacles, cinq réussites

Selon Geneviève Champagne, le public a été réceptif et intéressé à chacune des représentations. À plusieurs reprises, les membres de la formation ont signé des autographes et recevaient des demandes au sujet de leur mini-album Ils ont aussi performé devant des journalistes qui les ont qualifiés de « groupe avec un son très américain ».

Guâdjéwâ a aussi eu droit à une entrevue radiophonique d’une demi-heure sur les ondes d’Attitude. Avec un peu de patience, vous aurez la chance d’écouter cet entretien puisqu’il sera diffusé sur les réseaux sociaux sous peu.

Abbaye-Notre_Dame-de-la-Courronne-tournee-Europe-Guadjewa-photo-Genevieve-Champagne-publiee-par-INFOSuroitUne Abbaye du 12e siècle!

L’un des souvenirs les plus marquants de Jérémie est sans aucun doute le lieu dans lequel Guâdjéwà était logé. Il était question d’un bâtiment datant du 12e siècle : l’Abbaye Notre-Dame de la Courronne, laquelle est réservée à recevoir les artistes de passage. À en croire les dires du chanteur, le lieu était tout simplement impressionnant. Les photos de l’Abbaye en question rappellent un manoir, voire un château. Il est donc facile de comprendre la stupéfaction des artistes à ce sujet.

« C’était une énorme baraque! Il y avait des ruines qui donnaient l’impression d’une maison hantée. C’était effrayant. Le paysage n’avait aucun sens! C’était vraiment très historique comparativement au Québec », a-t-il ajouté.

Un vent de renouveau

Le fait d’engager un nouveau guitariste, du moins pour le temps du voyage, a permis au groupe de prendre un peu de recul et de se remettre en question. Pour reprendre les termes du chanteur, il faut parfois un regard extérieur pour y arriver.

« On s’est rendu compte qu’on ne prenait plus de temps pour simplement être ensemble en dehors des pratiques. Un groupe, c’est comme un couple. On finit par se tenir pour acquis. C’est un peu ce qui est arrivé. Maintenant, on peut parler d’une résurrection », fait savoir Jérémie.

Guadjewa-recherche-guitariste-photo-MMProductionsIl est encore trop tôt pour savoir si le guitariste Paul Zakarivan demeurera aux côtés du chanteur Jérémie-Jacob Loubot Landreville, de la bassiste Valérie Tremblay et du batteur Francis Lecavalier.

Ce qui est certain, c’est que le groupe nous prépare un album qui devrait paraître en 2014. D’ici là, Guâdjéwâ attaquera la scène montréalaise et reprendra du poil de la bête à Salaberry-de-Valleyfield.

 

_____________________________________________________


Share
Posté dans: Culture, Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Festival Stéphanois : balle-molle, dek hockey, spectacle de Tony La sauce et plus Festival Stéphanois : balle-molle, dek hockey, spectacle de Tony La sauce et plus
Célébrons Félix ! Patrice Michaud en concert intime à la Maison Félix-Leclerc Célébrons Félix ! Patrice Michaud en concert intime à la Maison Félix-Leclerc
Émile Bilodeau à la 11e Fête familiale de Saint-Louis-de-Gonzague le 3 août Émile Bilodeau à la 11e Fête familiale de Saint-Louis-de-Gonzague le 3 août
Santé et services sociaux : 3,7 M$ en Montérégie-Ouest via le programme Agir tôt Santé et services sociaux : 3,7 M$ en Montérégie-Ouest via le programme Agir tôt
Trois pianos publics à la disposition des citoyens à Châteauguay Trois pianos publics à la disposition des citoyens à Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.