Grande fête des 25 ans du Musée québécois d’archéologie

Le Musée québécois d’archéologie de la Pointe-du-Buisson à Beauharnois a souligné avec faste mercredi soir les 25 ans du Musée en inaugurant de nouvelles installations et en procédant au dévoilement d’un nouveau projet prometteur « Les chroniques de la préhistoire ».

-Inauguration des bâtiments : Cure de jeunesse pour le Musée-
Les nouveaux bâtiments qui abritent le Musée québécois d’archéologie expriment le dynamisme et l’envergure nationale de cette institution muséale, par les couleurs, le choix de matériaux, le nouvel éclairage et les nouveaux espaces. Le résultat final est saisissant !

À partir des plans de l’architecte Pierre Dignard, les travaux ont été exécutés par l’entrepreneur Rolland Deschamps de Beauharnois. Le résultat permet aussi d’aménager des espaces d’animation, de faciliter l’accueil de groupes scolaires, de créer deux nouveaux espaces d’expositions et de re-dynamiser le site. On a même aménagé une salle dédiée aux grands archéologues québécois.

Pointe-du-Buisson/Musée québécois d’archéologie remercie la Ville de Beauharnois pour sa constante collaboration ainsi que le  Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine.

Rappelons que le 30 mai 1986, la Gouverneure générale de l’époque, Madame Lise Bacon, participait à l’inauguration à Melocheville des installations du “Parc archéologique de la Pointe-du-Buisson“.

En 2006, les travaux de recherche, le site ainsi que la collection archéologique de référence de Pointe-du-Buisson sont reconnus comme Lieu d’importance national historique du Canada. Le Musée a reçu le 25 janvier dernier, une plaque commémorant cette reconnaissance nationale des mains du Sénateur Pierre Claude Nolin.

Fait important à rappeler, le Musée est l’un des leaders québécois en archéologie publique : un lieu phare en recherche, en enseignement et en diffusion. Le Musée de la Pointe-du-Buisson est l’investigateur et le précurseur de la fouille publique au Québec. En effet, depuis 1996, le Musée permet au grand public de s’initier à l’archéologie et de devenir Indiana Jones pour un jour. Plus de 1 200 visiteurs ont eu la chance de manier la truelle et de participer à des fouilles publiques.

-Le Musée se tourne vers l’avenir, en regardant vers la préhistoire-
Pour ses 25 ans, le Musée a confirmé par ses nombreuses interventions sa place de leader québécois en archéologie publique et a dévoilé un nouveau projet prometteur « Les chroniques de la préhistoire ».

Sur la photo pour le dévoilement de ce volet on retrouve Amélie Sénécal, archéologue, Alessandro Cassa, directeur général du Musée québécois d’archéologie, Claude Haineault, maire de Beauharnois, Brigitte Verstrynge, présidente du c.a. du musée, Geneviève St-Pierre, Coordonnatrice Culture, Patrimoine et Tourisme à la MRC Beauharnois-Salaberry, Julie fortin, directrice adjointe au CLD Beauharnois-Salaberry, Mario Santerre, coordonnateur à Télé-Québec et Magali Joube, coordonnatrice marketing et communication à Tourisme Suroît.

La préhistoire du Québec n’est documentée que depuis un nombre restreint d’années et par conséquent, elle est peu connue du grand public. Pointe-du-Buisson/Musée québécois d’archéologie entame donc la pré-production de documentaires « Les chroniques de la préhistoire », en collaboration avec différents partenaires, pour faire découvrir une portion fascinante du patrimoine québécois : sa préhistoire. Un prodigieux voyage dans le temps permettant, aux visiteurs et aux touristes, de découvrir notre histoire régionale.

-Remise de plaques “Reconnaissance”-
Enfin mercredi dernier à la Pointe-du-Buisson, les dirigeants du Musée québécois d’archéologie ont attribué des reconnaissances à 40 personnalités et organismes ayant grandement contribué au déploiement et au succès du Musée. En guise de remerciements, une plaque leur a été remise, créée à partir de pièces de céramique retirées du Musée, lors des travaux de rénovation.

Le succès scientifique, touristique et humain de Pointe-du-Buisson/Musée québécois d’archéologie a été rendu possible grâce au dévouement et à la générosité de plusieurs partenaires, collaborateurs et individus, notamment des gens du département d’anthropologie de l’Université de Montréal et plusieurs élus du conseil municipal de la Ville de Beauharnois.

Bravo pour les 25 ans du Musée québécois d’archéologie et félicitations pour cette magnifique soirée !


Share
Posté dans: Beauharnois, Éducation, Nouvelles générales, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Emploi en tourisme : Chargé de projet à la promotion régionale Emploi en tourisme : Chargé de projet à la promotion régionale
Une Saint-Valentin bien spéciale pour les 100 ans de Rita Ratelle Une Saint-Valentin bien spéciale pour les 100 ans de Rita Ratelle
Des étudiants du Cégep se démarquent au Forum étudiant à l’Assemblée nationale Des étudiants du Cégep se démarquent au Forum étudiant à l’Assemblée nationale
Animateur et coordonnateur de camp de jour recherchés à Saint-Stanislas-de-Kostka Animateur et coordonnateur de camp de jour recherchés à Saint-Stanislas-de-Kostka
Football : le succès de la saison 2019 souligné lors du banquet annuel du Noir et Or Football : le succès de la saison 2019 souligné lors du banquet annuel du Noir et Or

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.