François Rabeau du CSSS a fait un tabac en Bretagne

(Jean-Pierre Major) – Le directeur général du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) du Suroît, M. François Rabeau a fait un tabac récemment en France lorsqu’invité à donner son point de vue devant 450 personnes réunies pour discuter de propositions d’actions sociales et d’intervention de premières lignes.

M. Rabeau a été invité comme « expert » à cause de son implication en premières lignes. Sa grande connaissance des rouages des Centres jeunesses comme celui de la Montérégie, ont favorisé sa participation à cet événement de grandes consultations.

L’événement les états généraux de l’action sociale du département de l’Ille-et-Vilaine a eu lieu le 6 juin en Bretagne. Le département Ille-et-Vilaine comprend des villes comme Rennes, Saint-Malo, Fougères et Redon.

Avec la nouvelle Loi sur la déconcentration des services on souhaite une plus forte implication locale et donc accroître les points de service pour répondre aux citoyens en matière d’actions sociales notamment. Au cours des derniers mois, plus de 850 employés ont été rencontrés lors de « focus group ». Ainsi du 6 au 9 juin, plus de 125 propositions ont été présentées devant 450 personnes et devant quelques « experts » étrangers dont François Rabeau. Le directeur général du CSSS a donc écouté les propositions et a été invité à prendre la parole pour émettre ses observations.

M. Rabeau est un intervenant de premier plan à cause de son expertise avec les centres jeunesse du Québec, particulièrement celui de la Montérégie. Un autre élément de reconnaissance est sa participation active au programme Crise-Ado-Famille-Enfance (CAFE), qui lui a valu chez nous le prix Personnalité – La Presse (semaine du 16 mai).

L’expérience de l’Ille-et-Vilaine a fait de François Rabeau la « référence critique » pour certains hauts dirigeants du domaine de la santé et de l’action sociale.

L’accent québécois aidant, François Rabeau a mis à l’avant plan l’importance d’utiliser « notre capacité de cerner une problématique et de l’atterrir en action ». Il a aussi invité les intervenants à ouvrir leur esprit aux nouvelles façons de faire pour répondre aux besoins des clients (citoyens). « À appliquer toujours la même solution, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats », à ajouter M. Rabeau.

INFOSuroit.com a demandé à François Rabeau d’expliquer la grande différence entre le système français et celui du Québec. Au département de l’Ille-et-Vilaine les membres du conseil d’administration sont des élus. Leurs responsabilités dépassent le domaine de la santé. Ils ont quatre responsabilités principales; éducation, environnement, intervention d’action sociale et maintien des routes. L’autre grande différence est qu’il y a là-bas un pouvoir de taxation!

Être un « observateur extérieur » a donc permis à François Rabeau de faire d’excellents contacts et de comparer ce que nous faisons de mieux avec ce qui se fait de mieux en France.

L’aventure de l’Ille-et-Vilaine permettra aussi au printemps 2012 de recevoir deux stagiaires français au CSSS du Suroît.


Share
Posté dans: Communautaire, Fierté régionale, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Projet régional de récupération des plastiques agricoles Projet régional de récupération des plastiques agricoles
Les Producteurs de lait remettent 5 000 $ pour deux travailleurs de rang Les Producteurs de lait remettent 5 000 $ pour deux travailleurs de rang
Deuxième édition pour le Réparothon à Vaudreuil-Dorion Deuxième édition pour le Réparothon à Vaudreuil-Dorion
Plantation d’arbres à sept installations du CISSS de la Montérégie-Ouest Plantation d’arbres à sept installations du CISSS de la Montérégie-Ouest
Inauguration des jardins gardiens des pollinisateurs urbains de Châteauguay Inauguration des jardins gardiens des pollinisateurs urbains de Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.