Frais de scolarité-Guy Leclair invite le gouvernement Libéral à reculer

Le député de Beauharnois, Guy Leclair, joint sa voix à celle de la députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur et de prêts et bourses, Marie Malavoy, et du député de Terrebonne et porte-parole de l’opposition officielle pour la jeunesse et les affaires étudiantes, Mathieu Traversy, qui exigent du gouvernement libéral qu’il cesse de s’entêter à aller de l’avant avec sa hausse abusive des frais de scolarité.

Le Parti Québécois a réclamé l’adoption d’une motion à l’Assemblée nationale qui stipule :

Que l’Assemblée nationale exige du gouvernement libéral qu’il renonce à la hausse des frais de scolarité annoncée pour l’automne 2012; qu’il gèle les frais de scolarité jusqu’à la tenue d’un sommet sur l’enseignement supérieur et l’adoption d’une loi‑cadre sur les droits de scolarité et les autres frais afférents qui visera à diminuer l’endettement étudiant, qui tiendra compte de la capacité de payer des étudiants et qui préservera l’accessibilité économique et l’accessibilité régionale.

Les députés libéraux ainsi que les députés caquistes-adéquistes ont voté contre cette motion.

« Pendant que le gouvernement libéral se désengage du financement des universités, il hausse les frais de 75 % en cinq ans, demandant ainsi aux étudiants d’assumer 43 ans d’inflation en cinq ans. C’est totalement injuste. Cette hausse nuira à l’accessibilité aux études supérieures et découragera de nombreux étudiants, en plus d’imposer un fardeau aux parents de la classe moyenne. L’éducation, c’est le fer de lance pour développer le Québec, mais le gouvernement prend une mesure   pour  en  restreindre  l’accessibilité.  Il  doit  entendre  raison,  il  doit  reculer »,  a  exigé Guy Leclair.

Le Parti Québécois propose de réinvestir de façon significative dans l’éducation supérieure et rétablir le gel des droits de scolarité jusqu’à la tenue d’un sommet sur l’enseignement supérieur et l’adoption d’une loi‑cadre sur les droits de scolarité et les autres frais afférents qui visera à diminuer l’endettement étudiant, qui tiendra compte de la capacité de payer des étudiants et qui préservera l’accessibilité économique et l’accessibilité régionale.

Jeudi plusieurs milliers d’étudiants ont bravé la pluie et ont manifesté à Montréal contre la hausse des frais de scolarité. Trois autobus avaient été nolisés par des étudiants du Collège de Valleyfield qui ont aussi participé à la manifestation nationale.


Share
Posté dans: Éducation, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Poste de manoeuvre à Beauharnois Poste de manoeuvre à Beauharnois
Miel Nature prisé pour son Brandy dans une compétition internationale Miel Nature prisé pour son Brandy dans une compétition internationale
Pointe-du-Buisson célèbre le Mois de l’archéologie Pointe-du-Buisson célèbre le Mois de l’archéologie
Emploi étudiant de Surveillant à la Ville de Beauharnois Emploi étudiant de Surveillant à la Ville de Beauharnois
Cet été, visitez la centrale de Beauharnois, un joyau d’ingénierie Cet été, visitez la centrale de Beauharnois, un joyau d’ingénierie

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.