L’exposition L’art du vivant à voir à la salle Alfred-Langevin

Dès le 28 janvier, la MRC du Haut-Saint-Laurent présentera l’exposition L’art du vivant de l’artiste animalier Ginette Rouleau Boyer et des deux sculpteurs Serge Poirier et Stéphane Landrau. L’expo L’art du vivant s’installera à la Salle culturelle Alfred-Langevin de la rue King à Huntingdon jusqu’au 18 février prochain.

Expo L_art_vivant oeuvres de GinetteRouleauBoyer avec sculpteurs StephaneLandrau et SergePoirier photos via MRC Bien qu’elle soit autodidacte en dessin, Ginette Rouleau Boyer, résidente de Godmanchester, a une formation en céramique ! La pratique de ce métier d’art durant 10 ans – incluant sa participation au Salon des Métiers d’Art de Montréal, ont fait en sorte qu’elle a pu maîtriser la forme, l’équilibre et l’esthétisme.

C’est en juillet 2007 que Ginette Rouleau Boyer s’est découvert un talent pour le dessin à la suite d’une visite à l’exposition sur Renoir au Musée National du Canada. En 2011, elle a troqué les crayons de couleur contre le pastel sec et maintenant, elle travaille quotidiennement avec le crayon de plomb, son instrument de prédilection. Elle crée ainsi des jeux d’ombres et de lumière sans artifice, donnant au dessin un aspect tridimensionnel et offrant des compositions dans lesquelles l’aspect naturel déborde du perçu pictural.

De son côté, Serge Poirier a été lauréat de nombreux prix dont le prix Coup de cœur du public lors des Journées de la culture 2017 à la Salle culturelle Alfred-Langevin. M. Poirier, résident de Hinchinbrooke, présentera dans l’exposition L’art du vivant des sculptures sur bois vibrantes de réalisme. Chacune d’elles est le résultat d’une recherche approfondie et d’un travail de minutie impressionnant. Inspiré de la beauté qui l’entoure, Serge Poirier communique à travers ses oeuvres son amour de la nature.

Enfin, Stéphane Landrau est un immigrant arrivé au Québec il y a plus de 30 ans pour planter des arbres ! Stéphane Landrau, forestier et grand amoureux du bois, adore s’amuser avec les différentes essences d’arbres qu’il cultive dans sa forêt de 50 hectares à Godmanchester. Comme le disait si bien un de ses amis scieurs, « Un billot c’est comme un livre, tu ne sais pas ce que tu auras comme bois jusqu’à ce que tu l’aies ouvert ». Sa participation à l’exposition L’art du vivant permettra au public d’apprécier quelques sculptures faites à partir de «son» bois qu’il chérit tant.

La MRC du Haut-Saint-Laurent rappelle que l’entrée est gratuite pour voir les oeuvres exposées les samedis et dimanches de 13 h à 16 h. Des visites sont possibles en semaine sur réservation en contactant la coordonnatrice de la Salle culturelle Alfred-Langevin, Nancy Brunelle au 450 264-5411, poste 226 ([email protected]).

Pour plus de détails sur les expositions en cours et à venir et sur la vitalité culturelle de la région, en visitant le site Internet de la MRC du Haut-Saint-Laurent (mrchsl.com) ou la page Facebook de la Salle culturelle Alfred-Langevin.


Share
Posté dans: Culture, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

2e rendez-vous de l’École du patrimoine du Haut-Saint-Laurent 2e rendez-vous de l’École du patrimoine du Haut-Saint-Laurent
Partenaires dans la protection du climat : la MRC passe la première étape Partenaires dans la protection du climat : la MRC passe la première étape
Nouvel appel de projets pour le Fonds de développement des communautés Nouvel appel de projets pour le Fonds de développement des communautés
Une Soirée Communau-T sous le signe de la prévention Une Soirée Communau-T sous le signe de la prévention
Développement social : vers une démarche collective dans Beauharnois-Salaberry Développement social : vers une démarche collective dans Beauharnois-Salaberry

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.