Étude d’impact sur la fermeture de 10 services à l’Hôpital du Suroît

Le Comité Sauvons le centre-mère-enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroît est très fier d’annoncer à la population régionale qu’une entente fut signée avec l’Institut de Recherche et d’Information Socio-économique (IRIS) afin de réaliser une étude sur l’impact qu’aurait la fermeture de dix services à l’Hôpital du Suroît sur notre population.

De gauche à droite : Stéphane Leduc, conseiller municipal à Salaberry-de-Valleyfield, Pierre Lagrenade, citoyen, Edith Gariépy, directrice à la CDC Beauharnois-Salaberry, France Chenail, conseillère municipale à Salaberry-de-Valleyfield et Dominique Gagnon, citoyen.

L’objectif de cette recherche visera à illustrer les conséquences que pourrait avoir la fermeture des services d’accouchement, de néonatalité, de pédiatrie, de mammographie, de gynécologie, d’audiologie, d’ophtalmologie, de chirurgie de l’œil, de médecine nucléaire et d’échographie transoesophagienne sur les populations particulièrement vulnérables des deux MRC de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent.

« Grâce à la mobilisation exceptionnelle de tous les secteurs de la population du Haut-St-Laurent et de Beauharnois-Salaberry, nous avons gagné une révision du plan clinique qui prévoyait la fermeture de 10 services à l’hôpital du Suroît. Une équipe du CISSSMO travaille présentement à élaborer ce nouveau plan clinique , mais nous n’avons aucune garantie quant au maintien des services visés. C’est pourquoi nous avons interpellé l’IRIS qui possède une solide réputation dans la répartition des services de santé sur le territoire du Québec et dans de nombreux domaines qui touche à la lutte à la pauvreté », affirme Edith Gariépy, porte-parole de la mobilisation et directrice à la CDC Beauharnois-Salaberry.

Dès que les résultats seront connus, le Comité les rendra publics et déposera copie de l’étude auprès des autorités concernées par l’élaboration du nouveau plan clinique du CISSSMO. Mesurer l’impact d’une possible fermeture de ces 10 services est une donnée essentielle à l’élaboration d’un plan clinique qui réponde adéquatement aux besoins de la population du Suroît.

Au cours des dernières années la pandémie de la Covid a mis en évidence les nombreuses failles du système de santé québécois. Il est devenu évident pour tout le monde que notre système de santé doit être revu en profondeur. L’accessibilité des services publique doit être au coeur des réformes à venir. C’est dans cet esprit que le Comité Sauvons le centre mère-enfant et la vocation régionale de l’Hôpital du Suroît entend poursuivre sa lutte en collaboration avec des partenaires de choix tel que l’IRIS. Il y va du bien-être de notre population et de l’avenir de notre belle région du Suroît.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Présentation des impacts du transfert de 10 services de l’Hôpital du Suroît Présentation des impacts du transfert de 10 services de l’Hôpital du Suroît
Horaire de la Journée des patriotes des établissements du CISSSMO Horaire de la Journée des patriotes des établissements du CISSSMO
Investissement de 200 M$ à l’Hôpital du Suroît Investissement de 200 M$ à l’Hôpital du Suroît
MRC du Haut-Saint-Laurent : Agent Place aux jeunes recherché MRC du Haut-Saint-Laurent : Agent Place aux jeunes recherché
La santé mentale au cœur des priorités de la MRC de Beauharnois-Salaberry La santé mentale au cœur des priorités de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.