Étude d’impact sur la délocalisation de services à l’Hôpital du Suroît

Le 30 mai dernier, plus de deux cents citoyens, entrepreneurs, intervenants du réseau communautaire, représentants des membres de la coalition intersyndicale du Suroît COTON-46 et élus ont réclamé le maintien du Centre mère enfant de l’Hôpital du Suroît.

Les membres du comité Sauvons le Centre mère enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroit en compagnie d’Anne Plourdre, chercheuse à l’IRIS.

C’est la mobilisation Sauvons le Centre mère enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroit qui avait convoqué les citoyens à la présentation de la seule et unique étude d’impact sur la délocalisation de services de l’Hôpital du Suroît vers le nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

L’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) avait reçu le mandat d’évaluer les répercussions. Pour Anne Plourde, chercheuse à l’IRIS, il apparait clair que l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges vient combler les besoins de la population de la MRC.

Par contre, selon les données qu’elle présente : « Les justificatifs de décision concernant la délocalisation des services de l’Hôpital du Suroît paraissent infondés puisqu’ils affecteront les populations plus défavorisées de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. Le gouvernement devrait prioriser le maintien de certains services pouvant affecter l’accessibilité des soins ».

Travailler différemment

Lors de cette séance d’information, des représentants du Comité Vigie Santé Service Sociaux Memphrémagog ont présenté leur modèle. Celui-ci est reconnu par la MRC de Memphrémagog comme représentant officiel de la défense des services de santé et des services sociaux sur son territoire et principal interlocuteur avec le CIUSSS de l’Estrie.

« Malgré la révision du plan clinique en cours, les responsables de cette révision doivent entendre les doléances des citoyens de nos deux MRC. Les gens ici présents souhaitent que nous mettions ce comité en place et nous le ferons afin de créer un dialogue réel, d’égal à égal, avec le CISSSMO et afin de développer ensemble des services de proximité et de qualité pour tous les citoyens présents et futurs », mentionne Édith Gariépy, porte-parole du comité Sauvons le Centre mère enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroit.

Tous les gens intéressés par cette mobilisation et ses actions futures sont conviés à suivre le site Web de la CDC du Haut-Saint-Laurent ou la page Facebook Sauvons le Centre mère enfant Valleyfield.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Le CISSSMO demande la collaboration de la population Le CISSSMO demande la collaboration de la population
8e édition du Défi Visitons nos aînés du Haut Saint-Laurent 8e édition du Défi Visitons nos aînés du Haut Saint-Laurent
Une nouvelle maison des aînés et alternative à Châteauguay Une nouvelle maison des aînés et alternative à Châteauguay
Budget 2024 : réaction mitigée des CDC Budget 2024 : réaction mitigée des CDC
Lettre ouverte : urgence d’agir contre l’inaction environnementale Lettre ouverte : urgence d’agir contre l’inaction environnementale

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.